Gaigorou (région de Tillaberi)

  • Niger : 19 civils tués dans une attaque près la frontière malienne

    Imprimer

    Au moins dix-neuf civils nigériens ont été tués, samedi 17 avril 2021, dans une attaque dans le village de Gaigorou situé dans la région de Tillaberi, dans l'ouest du Niger.

    Samedi 17 avril alors que les populations se préparaient à la rupture après une journée de jeune sous un soleil de plus de 40 degrés, des assaillants armés ont investi le village de Gaygorou, à quelques kilomètres du chef lieu de commune de Dessa, sur la route reliant Tillabéri à Ayerou, en direction de la frontière malienne. Les assaillants étaient venus à moto et le bilan, encore provisoire, fait état d’au moins 19 victimes civiles ainsi que des dégâts importants notamment aux maisons et aux greniers incendiés. Ils ont profité de l’effet de surprise en frappant au moment où plusieurs personnes étaient rassemblées pour un enterrement (photo) dans le village.
    Inhumation_du_Brigadier-Chef_Almoctar_Alkabouss.jpegLe village de Gaigorou est situé près de la frontière malienne où les attaques contre des civils nigériens se sont multipliées ces dernières années.

    Le 21 mars dernier, des hommes armés non identifiés avaient attaqué les localités d'Intazayane, Bakorat, Wirsnat et plusieurs autres hameaux et campements situés dans le département de Tillia (région de Tahoua), près de la frontière malienne.

    Selon un communiqué publié par le gouvernement, au moins cent-trente-sept (137) civils avaient été tués dans ces attaques.

    Le 15 mars, des hommes armés non identifiés ont attaqué des civils nigériens de retour d'un marché hebdomadaire dans la commune de Banibangou située dans la région de Tillaberi et près de la frontière malienne.

    Selon un bilan fourni par le gouvernement, cinquante-huit (58) civils ont été tués dans cette attaque.

    En janvier dernier, une centaine d'autres civils ont été tués dans l'attaque des villages de Tchomangou et Zaroumdareye, situés près de la frontière malienne. Les régions nigériennes de Tillaberi et de Tahoua, frontalières du nord-Mali, sont confrontées depuis 2017 à des attaques armées récurrentes attribuées aux groupes terroristes opérant dans le Nord du Mali.

    À cause de ces attaques, un état d'urgence a été décrété dans toute la région de Tillaberi et une partie de celle de Tahoua.
    1QrE0-0V.jpeg