FSB

  • Russie : le FSB neutralise 19 terroristes qui planifiaient des attaques

    Imprimer

    Mercredi 17 février, le Service fédéral de sécurité (FSB) a annoncé qu'il avait arrêté 19 membres du groupe islamiste radical Takfir wal-Hijra.

    Les militants étaient impliqués dans la propagande d'idées radicales, le recrutement de nouveaux membres et la planification d'attaques terroristes dans le Caucase du Nord.

    Des membres du groupe ont été arrêtés en Karachay-Tcherkessie, en Crimée, dans le kraï de Krasnodar et dans l’oblast de Rostov.

    Au cours des arrestations, les forces de l'ordre ont saisi des armes, notamment une mitrailleuse RPK, une mitrailleuse AKM, des explosifs improvisés et une ceinture de kamikaze.

  • Russie : Nous recevons régulièrement des informations sur les préparatifs d'attentats terroristes, affirment les renseignements russes

    Imprimer

    Narishkine Sergeï (chef des SR).jpgLe directeur du service de renseignement extérieur russe, Sergueï Narychkine (photo), a déclaré que les organes de sécurité compétents recevaient périodiquement des informations sur les projets terroristes visant à cibler la Russie.

    Commentant des informations sur la planification par le groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Sham d'attaques terroristes lors d'événements de masse en Russie, Naryhkine a déclaré que les forces de sécurité russes ont accumulé une vaste expérience dans ce domaine.

    Naryshkine a souligné que le pays est "largement protégé de manière fiable contre ces maux".

    Le chef du renseignement russe a ajouté que selon certaines sources, des terroristes sont choisis en Russie ou dans les pays voisins pour mener ces attaques.

    Il a souligné que les services de renseignement russes recevaient périodiquement des informations de ce type.

    Narychkine a poursuivi: "Mais je voudrais dire que les organes de sécurité russes compétents, dont le premier est le Service fédéral de sécurité (FSB), ont acquis une vaste expérience dans la lutte contre le terrorisme international, on peut donc dire que la Russie est protégée de manière fiable contre ce mal."

  • Russie : Les autorités disent avoir déjoué un projet d'attentat de l'EI au Daguestan

    Imprimer
    Les services de sécurité russes (FSB) ont affirmé samedi 26 décembre avoir déjoué un projet d'attentat fomenté par une cellule de l'Etat Islamique au Daguestan, instable république russe du Caucase, et arrêté quatre personnes.
     
    "Les membres du groupe prévoyaient de faire exploser un engin près de l'un des bâtiments administratifs des forces de l'ordre, suivi d'une attaque armée contre des employés du ministère de l'Intérieur" à Makhatchkala, la capitale du Daguestan, a indiqué le FSB dans un communiqué. "Des armes à feu et des armes blanches, une grande quantité de munitions et un engin explosif ont été retrouvés dans une cache", a ajouté le FSB, disant avoir aussi saisi des téléphones portables contenant une "correspondance avec des coordinateurs se trouvant à l'étranger". "Quatre membres de la cellule du groupe terroriste international État islamique ont été arrêtés", a-t-il encore indiqué.
     
    Ces arrestations font suite à une attaque le 17 décembre visant les forces de l'ordre dans la république russe voisine de Tchétchénie, lors de laquelle deux assaillants avaient été tués. En octobre, une fusillade avait également fait au moins six morts, dont deux membres des forces de l'ordre, lors d'une opération de "contre-terrorisme" à Grozny, la capitale tchétchène.
     
    Le Caucase russe a été secoué par deux conflits meurtriers dans les années 1990 et 2000 entre forces fédérales et rébellion séparatiste tchétchène, qui s'est progressivement islamisée et s'est étendue aux autres républiques de la région, jusqu'à prêter allégeance à l'Etat islamique en juin 2015. Même si l'influence du groupe jihadiste reste limitée, des attaques visant les autorités se produisent encore périodiquement en Tchétchénie, au Daguestan, et parfois en Ingouchie voisine.

    Carte.png

  • Russie : Le FSB a arrêté plusieurs islamistes planifiant des attaques terroristes dans la région de Moscou

    Imprimer

    Le Service fédéral de sécurité russe a arrêté plusieurs militants du groupe terroriste État islamique (interdit en Russie), qui ont comploté des attaques terroristes dans la région de Moscou.

    Selon une vidéo publiée par le Centre des relations publiques du FSB, cinq personnes ont été détenues et l'une d'entre elles a plaidé coupable. «Reconnaissez-vous votre culpabilité? lui a demandé un officier du FSB. "Oui," dit l'homme détenu.

    Les suspects ont été appréhendés dans des immeubles résidentiels lors d'une opération menée conjointement avec les forces de sécurité. L'un d'eux a admis qu'un colis qu'il transportait contenait une bombe.

    Auparavant, le FSB avait signalé qu'il avait contrecarré l'activité d'une cellule inter-régionale du groupe terroriste État islamique. Ses participants ont tracé les actes de sabotage et de terrorisme dans la région de Moscou.

    Un membre du groupe, un citoyen d'une république d'Asie centrale, a été arrêté la veille (voir notre article du 25 novembre) dans la région de Vladimir, à l'est de Moscou.

    Au cours de la perquisition, les agents ont saisi un engin explosif improvisé rempli d'éléments de frappe, ainsi que d'autres objets et documents. Selon le FSB, la cellule a également été créée afin de recruter de nouveaux membres et de parrainer le terrorisme. Une enquête est en cours actuellement.

     

  • Russie : Le FSB avorte des attaques terroristes d'obédience islamiste dans la région de Moscou

    Imprimer

    Selon le FSB, des attaques terroristes ont été empêchées par des militants de l'État islamique dans la région de Moscou.

    "Un engin explosif improvisé rempli d'éléments de frappe, d'autres objets et documents ont été trouvés et saisis dans les lieux de séjour des islamistes radicaux", cite le service de presse du FSB.

    Les forces de sécurité ont arrêté dans la région de Vladimir un membre du groupe - un citoyen de l'un des pays d' Asie centrale. Il n'a pas été révélé si d'autres suspects ont été arrêtés ou localisés.

    Il s'agit du quatrième ’attentat terroriste déjoué en Russie au cours de l'automne. Pendant cette période, les forces de sécurité ont empêché des attaques terroristes à Moscou , Volgograd et Stavropol .

    Il y a des dizaines d'attaques potentielles chaque année, affirme le FSB. Selon le chef du service de sécurité russe, Alexander Bortnikov , plus de 150 attentats terroristes ont été évités en Russie en dix ans.

    Dans le même temps, le FSB a noté qu'il observait une propagation inquiétante de l'islam radical parmi les travailleurs migrants et dans les colonies pénitentiaires où sont détenus des terroristes déjà condamnés. Un autre axe de travail important consiste à suivre les militants qui sont revenus en Russie après les guerres en Syrie et en Irak .

  • Russie : Les Services de Sécurité russes ont arrêté une cellule terroriste du Hezb ut-tahrir al Islami au Kazan

    Imprimer

    Le Service fédéral de sécurité russe (FSB), en collaboration avec des unités du ministère de l'Intérieur et de Rosgvardia, a démantelé une cellule islamiste du Hizb ut-Tahrir al-Islami à Kazan, a rapporté le service de presse du Centre de relations publiques (DSP) du FSB.

    Cinq personnes ont été interpellées lors de cette opération spéciale. Elles sont accusées de vouloir créer un "califat mondial" et renverser le gouvernement par la violence.

    "Ils ont répandu leur idéologie terroriste parmi les résidents de la République du Tatarstan et recruté des musulmans dans leurs rangs", a déclaré le FSB.

    Lors des perquisitions, du matériel de propagande, des téléphones et des appareils électroniques ont été saisis au domicile des détenus.

     

     

  • Russie : Un attentat à la bombe déjoué à Moscou

    Imprimer

    Un attentat à la bombe a été déjoué jeudi à Moscou, annonce l'agence de presse Tass, citant le Service fédéral de sécurité (FSB). Les agents du FSB ont arrêté un homme originaire d' Asie centrale , né en 1999, qui, sur les instructions de terroristes islamistes internationaux, préparait une attaque contre «l'un des bâtiments des autorités». Les détails n'ont pas été divulgués.

    Selon l'enquête, l'homme avait l'intention de partir pour le Moyen-Orient après l'exécution de son attentat .

    Lien permanent Catégories : FSB, Moscou, RUSSIE 0 commentaire