FSB

  • Russie : Le FSB a arrêté plusieurs islamistes planifiant des attaques terroristes dans la région de Moscou

    Imprimer

    Le Service fédéral de sécurité russe a arrêté plusieurs militants du groupe terroriste État islamique (interdit en Russie), qui ont comploté des attaques terroristes dans la région de Moscou.

    Selon une vidéo publiée par le Centre des relations publiques du FSB, cinq personnes ont été détenues et l'une d'entre elles a plaidé coupable. «Reconnaissez-vous votre culpabilité? lui a demandé un officier du FSB. "Oui," dit l'homme détenu.

    Les suspects ont été appréhendés dans des immeubles résidentiels lors d'une opération menée conjointement avec les forces de sécurité. L'un d'eux a admis qu'un colis qu'il transportait contenait une bombe.

    Auparavant, le FSB avait signalé qu'il avait contrecarré l'activité d'une cellule inter-régionale du groupe terroriste État islamique. Ses participants ont tracé les actes de sabotage et de terrorisme dans la région de Moscou.

    Un membre du groupe, un citoyen d'une république d'Asie centrale, a été arrêté la veille (voir notre article du 25 novembre) dans la région de Vladimir, à l'est de Moscou.

    Au cours de la perquisition, les agents ont saisi un engin explosif improvisé rempli d'éléments de frappe, ainsi que d'autres objets et documents. Selon le FSB, la cellule a également été créée afin de recruter de nouveaux membres et de parrainer le terrorisme. Une enquête est en cours actuellement.

     

  • Russie : Le FSB avorte des attaques terroristes d'obédience islamiste dans la région de Moscou

    Imprimer

    Selon le FSB, des attaques terroristes ont été empêchées par des militants de l'État islamique dans la région de Moscou.

    "Un engin explosif improvisé rempli d'éléments de frappe, d'autres objets et documents ont été trouvés et saisis dans les lieux de séjour des islamistes radicaux", cite le service de presse du FSB.

    Les forces de sécurité ont arrêté dans la région de Vladimir un membre du groupe - un citoyen de l'un des pays d' Asie centrale. Il n'a pas été révélé si d'autres suspects ont été arrêtés ou localisés.

    Il s'agit du quatrième ’attentat terroriste déjoué en Russie au cours de l'automne. Pendant cette période, les forces de sécurité ont empêché des attaques terroristes à Moscou , Volgograd et Stavropol .

    Il y a des dizaines d'attaques potentielles chaque année, affirme le FSB. Selon le chef du service de sécurité russe, Alexander Bortnikov , plus de 150 attentats terroristes ont été évités en Russie en dix ans.

    Dans le même temps, le FSB a noté qu'il observait une propagation inquiétante de l'islam radical parmi les travailleurs migrants et dans les colonies pénitentiaires où sont détenus des terroristes déjà condamnés. Un autre axe de travail important consiste à suivre les militants qui sont revenus en Russie après les guerres en Syrie et en Irak .

  • Russie : Les Services de Sécurité russes ont arrêté une cellule terroriste du Hezb ut-tahrir al Islami au Kazan

    Imprimer

    Le Service fédéral de sécurité russe (FSB), en collaboration avec des unités du ministère de l'Intérieur et de Rosgvardia, a démantelé une cellule islamiste du Hizb ut-Tahrir al-Islami à Kazan, a rapporté le service de presse du Centre de relations publiques (DSP) du FSB.

    Cinq personnes ont été interpellées lors de cette opération spéciale. Elles sont accusées de vouloir créer un "califat mondial" et renverser le gouvernement par la violence.

    "Ils ont répandu leur idéologie terroriste parmi les résidents de la République du Tatarstan et recruté des musulmans dans leurs rangs", a déclaré le FSB.

    Lors des perquisitions, du matériel de propagande, des téléphones et des appareils électroniques ont été saisis au domicile des détenus.

     

     

  • Russie : Un attentat à la bombe déjoué à Moscou

    Imprimer

    Un attentat à la bombe a été déjoué jeudi à Moscou, annonce l'agence de presse Tass, citant le Service fédéral de sécurité (FSB). Les agents du FSB ont arrêté un homme originaire d' Asie centrale , né en 1999, qui, sur les instructions de terroristes islamistes internationaux, préparait une attaque contre «l'un des bâtiments des autorités». Les détails n'ont pas été divulgués.

    Selon l'enquête, l'homme avait l'intention de partir pour le Moyen-Orient après l'exécution de son attentat .

    Lien permanent Catégories : FSB, Moscou, RUSSIE 0 commentaire
  • Russie : Le FSB annonce avoir contrecarré à Volgograd des attaques terroristes planifiées par des islamistes

    Imprimer

    Jeudi 15 octobre, le centre de relations publiques du Service fédéral de sécurité (FSB) de la Fédération de Russie a annoncé avoir contrecarré des attaques terroristes, qui devaient être menées à Volgograd par les militants du groupe terroriste Kataëb Tawhid Wal-Jihad.

    Selon le rapport officiel, "des immigrants de l'un des pays de la région d'Asie centrale avaient planifié des sabotages et des actes terroristes dans la ville de Volgograd". La préparation des attentats était coordonnée depuis la Syrie. Les islamistes avaient l'intention de faire sauter des bâtiments des autorités, des résidences de militaires et des industries maniant des matières dangereuses.

    "Lors de l'arrestation, le meneur et son complice, qui tentaient d'extraire des moyens de terreur d'une cache précédemment équipée à Volgograd, ont opposé une résistance armée aux officiers du FSB russe et ont par conséquent été neutralisés", a déclaré le FSB.

    "Sur les lieux et aux adresses de résidence des islamistes, des armes à feu, des munitions, des composants chimiques et des sous-munitions pour des engins piégés, de la littérature religieuse, ainsi qu'une carte de Volgograd avec les emplacements prévus des attentats terroristes marqués dessus, ont été retrouvés et saisis", écrit l'agence de presse officielle RIA Novosti .

    "Au même moment, dans les villes de Moscou, Saint-Pétersbourg, Oufa, Maykop et Volgograd, d'autres membres de la cellule terroriste ont été détenus, au sujet desquels des décisions de procédure sont prises", a déclaré le FSB.

    Lien permanent Catégories : FSB, RUSSIE, Tawhid wal Jihad, Volgograd 0 commentaire
  • Russie : Le FSB annonce l'arrestation de 13 personnes soupçonnées de préparer des meurtres de masse

    Imprimer

    Vendredi 4 septembre, le Service fédéral de sécurité (FSB) a annoncé l'arrestation de 13 personnes qui préparaient des crimes dans des établissements d'enseignement, des bâtiments de structures du pouvoir et des lieux bondés.

    «Dans un certain nombre de régions, 13 citoyens russes ont été arrêtés qui planifiaient des massacres en utilisant des engins explosifs improvisés, des mélanges incendiaires, des armes blanches, et qui tentaient de persuader des internautes de commettre de tels crimes. 11 d'entre eux étaient membres d'une communauté Internet fermée de l'un des réseaux sociaux. ", - cite le communiqué de presse de RIA Novosti du FSB RF.

    "Les plans criminels des détenus sont confirmés par leurs journaux personnels et les informations mises à jour. Ils ont trouvé des instructions sur la fabrication d'engins incendiaires et explosifs, des plans d'attaques contre des établissements d'enseignement, des bâtiments des forces de l'ordre et des lieux bondés", ont déclaré les services spéciaux. Au cours des perquisitions chez les détenus quatre bombes artisanales prêtes à l'emploi avec les composants pour leur assemblage ont été trouvés, ainsi que des armes de chasse et des armes blanches », - a déclaré le communiqué.

    Le FSB n'a pas encore communiqué sur les motivations des détenus et sur les suspects eux-mêmes.

    Vidéo des arrestations

    Lien permanent Catégories : FSB, RUSSIE 0 commentaire
  • Russie : Le FSB arrête des financiers de Daech

    Imprimer

    Le Service fédéral de sécurité russe (FSB) a arrêté un groupe de financiers de "l'Etat islamique", lors d'une opération spéciale dans cinq régions du pays.

    Le Centre des relations publiques de la sécurité fédérale a déclaré: «Le personnel de sécurité, en collaboration avec des éléments du comité d'enquête, de l'intérieur russe et de la garde nationale, a pu mettre fin aux activités criminelles d'une cellule secrète opérant à Moscou,, Daghestan, Krasnoyarsk et le district autonome de Khanty-Mansiysk, qui a collecté et transféré des fonds à l'Etat islamique. "

    Selon le service de sécurité, des poursuites pénales ont été ouvertes contre six citoyens russes en vertu de la partie 1 de l'article 205.1 du Code pénal russe (Assistance aux activités terroristes).

    Selon l'appareil de sécurité, les détenus étaient impliqués dans les activités d'un groupe criminel, dont les membres ont été reconnus coupables de financement d'organisations terroristes opérant en Syrie.

    Lors des perquisitions, les moyens de communication et les moyens de paiement des détenus ont été confisqués, comme preuves de leurs activités criminelles.

    L'enquête confirme que les détenus ont pu collecter au moins 500 000 roubles pour aider les groupes terroristes.

    Selon l'enquête, "De 2016 à juin 2017, un résident du Daghestan a collecté de l'argent à Moscou, dans la province de Moscou, dans la préfecture autonome de Khanty-Mansiysk, à Krasnoïyrsk et au Daghestan, et l'a transféré à l'Etat islamique en Syrie.