Forces de sécurité afghanes

  • Afghanistan : Plus de 100 agents de sécurité afghans du régime précédent tués ou disparus depuis la prise de contrôle des talibans

    Imprimer

    Depuis leur prise de pouvoir en Afghanistan, les talibans ont tué ou fait disparaître plus de 100 agents de sécurité de l'ancien régime. C'est ce qu'a révélé, mardi 30 novembre 2021, un rapport de l'organisation Human Rights Watch (HRW).

    Selon le rapport de 25 pages, d'anciens soldats, des policiers, des membres des services de renseignement et des membres de milices pro-gouvernementales sont en train d'être arrêtés par les talibans.

    L'ONG affirme disposer d'informations crédibles montrant que plus de 100 anciens membres de ces forces de sécurité ont été tués ou ont disparu entre le 15 août et le 31 octobre dans les seules provinces de Ghazni, Helmand, Kandahar et Kunduz.

    Des dossiers abandonnés
    Les talibans ont mis la main sur des dossiers d'employés du gouvernement lors de leur prise de contrôle du pays. Les données avaient simplement été oubliées. Les talibans utilisent maintenant ces informations pour identifier les personnes, puis les arrêter et les exécuter, dit HRW.  

    Les talibans avaient pourtant annoncé une mesure d'amnistie. "Cela n'a pas empêché les commandants locaux d'exécuter ou d'éliminer des membres des anciennes forces de sécurité afghanes sans procès", a déclaré Patricia Gossman de HRW.

    Commentant les conclusions de HRW, les talibans ont déclaré que 755 employés avaient été licenciés. Un tribunal militaire sera également mis en place pour les personnes coupables de meurtre, de torture ou de détention illégale, dit-il. Mais selon l'organisation de défense des droits humains, aucune information n'a été fournie pour étayer cette affirmation.

     

  • Afghanistan : Situation sécuritaire

    Imprimer

    Kaboul 
    Selon le ministère de l'Intérieur (MoI), les forces spéciales de la Police nationale afghane (ANP) ont mené une série d'opérations ciblées dans le 5e arrondissement (PD-5) de la ville de Kaboul, au cours desquelles elles ont arrêté quatre personnes qui prévoyaient d'organiser une attaque à la roquette lors des prières de l'Aïd. Parmi les personnes arrêtées, se trouve le cerveau des attaques à la roquette d'Eid al-Adha. Ces terroristes étaient actifs dans la planification et le lancement d'attaques terroristes dans différentes parties de la ville de Kaboul, en particulier dans le district de Paghman.
    E7H-ayhWUAcCCwQ.jpeg

    Province de Bamyan
    Les talibans ont rassemblé des mollahs et des notables tribaux dans des mosquées du district de Sighan à Bamyan et leur ont ordonné de dresser une liste de jeunes filles et de veuves des forces de sécurité. Les talibans considèrent ces femmes et ces filles comme du butin et veulent les marier aux combattants talibans.
    E7CkjTrXMAYLkJd.jpeg

    Province de Herat 
    Les responsables de la province de Herat affirment que les forces de sécurité ont déjoué une attaque à grande échelle destalibans sur le barrage de Salma.
    Le bureau du gouverneur de Herat a déclaré dans un communiqué que les talibans avaient été pris en embuscade par les forces de sécurité avant de parvenir à lancer leur attaque.

    Province de Kandahar 
    Vendredi soir 23 juillet 2021,  les talibans sont entrés au domicile du comédien  Fazl Mohammad, connu sous le nom de « Khashe Javan », dans le district de Dand et l'ont abattu. Les talibans ont revendiqué son assassinat. Les talibans s'opposent de quelque manière que ce soit au rire et au bonheur. Tout le monde doit être sombre ! Vidéo de son enlèvement.
    E7AaqItX0AQjvJk.jpeg

    Province de Takhar 
    Les Forces nationales de sécurité et de défense (NSDF) ont mené des opérations dans les régions de Pul-e-Safi et de Khaskapa Bazaar  au cours desquelles 5 talibans, dont deux dirigeants, ont été tués et 5 autres blessés.
    E7DvdBCWEAANVSj.jpeg

  • Afghanistan : Un kamikaze taliban à bord d'un camion piégé tue huit soldats afghans

    Imprimer

    Un kamikaze a fait exploser un camion rempli d'explosifs près d'un convoi militaire afghan lundi, tuant huit soldats, selon le ministère de la défense. L'attaque a été revendiquée par les talibans.
    L'attaque, qui a eu lieu dans le district de Sayed Abad, dans la province de Wardak, près de la capitale Kaboul, a également blessé neuf soldats, a déclaré le ministère dans un communiqué.
    Les talibans ont revendiqué l'explosion, affirmant que l'assaillant avait visé un convoi de commandos afghans.
    Au cours des derniers mois, les talibans ont mené des attaques quasi quotidiennes contre les forces afghanes bien qu'ils aient accepté de discuter avec Kaboul pour mettre fin à ce conflit qui dure depuis deux décennies.
    La semaine dernière, les talibans ont revendiqué un attentat suicide contre un bureau local de l'agence d'espionnage afghane, tuant 11 membres du personnel de sécurité et blessant des dizaines de personnes.
    Le 13 juillet, un poseur de bombe a fait exploser un engin à l'intérieur d'une voiture près du bureau de la Direction nationale de la sécurité (NDS) dans la ville d'Aybak, au nord du pays.
    Des hommes armés ont ensuite pris d'assaut le bâtiment et se sont heurtés aux forces de sécurité pendant des heures avant d'être abattus.
    Les talibans et le gouvernement afghan sont actuellement impliqués dans un échange de prisonniers, après quoi des pourparlers de paix devraient commencer.
    Washington a fait pression en faveur de ces négociations après avoir conclu un accord historique avec les talibans en février, qui ouvre la voie au retrait de toutes les forces étrangères d'Afghanistan d'ici le mois de mai de 2021.

  • Afghanistan : Au moins 73 Talibans tués dans trois provinces

    Imprimer

    Alors que la violence explose dans tout le pays, les forces de sécurité afghanes ont déclaré vendredi qu'au moins 72 talibans, dont quatre commandants de haut rang, avaient été tués lors d'opérations dans trois provinces.
    Dans un communiqué, l'armée nationale afghane a indiqué que 32 autres insurgés avaient été blessés lors d'offensives terrestres et aériennes dans les provinces de Balkh, Faryab et Sar-i-Pul au cours des dernières 24 heures.
    En début de semaine, au moins 36 membres du personnel de sécurité avaient été tués et plus de 60 autres blessés dans le nord du pays, dans un contexte de recrudescence des attaques revendiquées par les talibans.
    Dimanche, les Talibans ont rejeté les appels au cessez-le-feu de plus en plus nombreux du gouvernement afghan et de la communauté internationale, prétextant qu'ils n'avaient pas encore trouvé "une alternative" à l'insurrection en cours.
    Dans une série de tweets, le porte-parole du groupe, Zabiullah Mujahid, a déclaré que la mise en œuvre de l'accord de Doha avec les États-Unis et le début des négociations intra-afghanes étaient nécessaires pour mettre fin à la violence.
    Quelques jours auparavant, le président afghan Ghani avait averti que le processus de paix pourrait être confronté à de "sérieux défis" si les talibans poursuivaient leurs attaques.
    Selon les derniers chiffres de la Commission afghane des droits de l'homme, 1 213 civils ont été tués et 1 744 blessés dans 880 incidents de sécurité au cours des six premiers mois de 2020.
    Ces chiffres signifient qu'environ 16 civils sont tués ou blessés chaque jour de 2020 en Afghanistan.

  • Frontlive-chrono - Jeudi 14 mai 2020

    Imprimer

    Cisjordanie : Attaque à la voiture bélier – l’assaillant palestinien tué

    Un Palestinien a foncé jeudi avec sa voiture, portant des plaques d’immatriculation palestinienne, sur un groupe de soldats israéliens avant d’être abattu, a indiqué l’armée en faisant état d’un militaire blessé dans l’attaque. « L’assaillant a conduit à toute vitesse en direction de soldats près d’un poste militaire à proximité de Negohot », une colonie israélienne dans…Abonnés


    Syrie : Israël, les Etats-Unis et la Russie bloquent l’artère Téhéran-Beyrouth en Syrie

    L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a rendu compte des actions de la « coalition trilatérale » – Israël, les États-Unis et la Russie – visant à bloquer l’ »artère » entre Téhéran et Beyrouth et à mettre fin à la présence des forces iraniennes dans le désert syrien. L’OSDH note qu’il s’agit d’une coalition « indirecte », c’est-à-dire que…Abonnés


    Afghanistan : Attaque meurtrière contre l’armée afghane revendiquée par les talibans

    Les talibans ont annoncé avoir mené une attaque meurtrière contre un bâtiment de l’armée afghane jeudi à Gardez (est), alors que gouvernement a annoncé mardi la reprise de son offensive militaire contre les insurgés. L’attaque, menée à 8h30 dans la province de Paktia par « un kamikaze dans un petit camion rempli d’explosifs » a tué cinq…Abonnés


    Mali: 380 civils tués au cours du premier trimestre 2020

    La Mission des Nations Unies au Mali a annoncé qu’au moins 380 civils avaient été tués au premier trimestre de cette année par des attaques armées. Elle a ajouté dans un communiqué publié mardi, qu’entre début janvier et le 31 mars 2020, le Mali a enrégistré 232 attaques armées, dans le nord et les régions…Abonnés


    Burkina Faso: huit militaires tués dans une embuscade dans l’est

    Huit militaires burkinabé ont perdu la vie dans une embuscade tendue lundi 11 mai par des terroristes dans la province de Yagha (région du Sahel) a annoncé mercredi l’armée burkinabé dans un communiqué. « Dans la matinée du lundi 11 mai 2020 vers 09 h00 une unité de détachement militaire de Sebba ((Province du Yagha) en…Abonnés


     

  • Frontlive-Chrono : Principaux évènements du Moyen Orient, Afrique du Nord et Sahel du mercredi 29 janvier 2020

    Imprimer

    Cisjordanie : Manifestations contre le « deal du siècle », des dizaines de victimes

    Au moins 41 Palestiniens ont été blessés, mercredi 29 janvier, lorsque les soldats israéliens ont dispersé les manifestations contre le plan de règlement palestino-israélien proposé par le président américain Donald Trump. Quatre personnes ont été blessées par balles réelles, selon le site Internet du Hamas « Palestinian Information Center », citant la compagnie du Croissant Rouge. Deux…

    Yémen: Les houthis disent avoir bombardé plusieurs sites saoudiens

    Les rebelles yéménites houthis ont bombardé mercredi des installations pétrolières de la compagnie saoudienne Aramco à Jizane, sur le littoral de la mer Rouge, a annoncé leur porte-parole militaire, cité par al-Massira TV, la chaîne du mouvement chiite pro-iranien. Aramco s’est refusée à tout commentaire. Selon le porte-parole militaire, les aéroports d’Abha et de Jizane…

    Afghanistan : 10 policiers tués dans une attaque des Talibans

    Au moins 10 policiers ont été tués dans une attaque des talibans mardi contre un poste de contrôle dans la province de Baghlan, au nord de l’Afghanistan, a indiqué le porte-parole de la police locale, qui n’a pas précisé le nombre de blessés. Les combats « ont duré plusieurs heures » a déclaré Ahmad Jawed Basharat, ajoutant…

    Afghanistan: Un officier de la CIA qui a supervisé l’élimination de Qassem Suleimani tué dans la chute de l’avion en Afghanistan

    Un officier supérieur de la CIA, dont la mission est de superviser les opérations de renseignement américaines au Moyen-Orient, y compris l’opération qui a permis d’éliminer le général Qassem Suleimani, le chef d’al-Qods, les forces spéciales du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique d’Iran (CGRI) est mort dans le crash de l’avion militaire américain…

  • Afghanistan: 10 soldats tués dans une attaque de talibans contre une base

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe)

    Dix soldats afghans ont été tués dans une attaque des talibans contre une base militaire dans la province septentrionale de Helmand samedi, selon des responsables sur place.
    Les assaillants ont creusé un tunnel sous la base située dans le district de Sangin puis l’ont fait sauter avant de lancer un assaut, a dit à l’AFP Nawab Zadran, un porte-parole du 215è corps d’armée de Maiwand, dans le sud de l’Afghanistan. « Il y avait 18 soldats assurant la sécurité de la population de Sangin qui se trouvaient alors dans la base. Quatre ont été blessés et quatre ont repoussé l’attaque des talibans avec bravoure », a-t-il dit.
    Le porte-parole de la province, Omar Zawak, a confirmé l’attaque en expliquant que les dix soldats avaient été tués par l’explosion. Le porte-parole des talibans en Afghanistan, Zabihullah Mudjahid, a revendiqué l’assaut au nom du mouvement. La province de Helmand est une place forte des insurgés.
    Cette attaque intervient alors que les Etats-Unis et les talibans n’ont toujours pas repris leurs pourparlers sur un projet de retrait des forces américaines, qui prévoit a minima une réduction de la violence. Ces discussions ont été suspendues après une attaque des talibans contre la base militaire américaine de Bagram.
    Mardi, sept soldats afghans ont été tués dans une opération des talibans dans la province de Balkh (Nord). L’hiver marquait traditionnellement un ralentissement des hostilités, avec les combattants rejoignant leurs foyers et la neige gênant leurs déplacements. Ce n’est plus le cas depuis plusieurs années.