Forces armées russes en Afrique

  • République centrafricaine : Huit paramilitaires russes du groupe Wagner meurent dans un accident de la route

    Imprimer

    Huit paramilitaires russes du groupe Wagner ont trouvé la mort, mercredi 16 février 2022, lorsque leur véhicule a chuté dans un ravin dans la préfecture de la Nana-Mambéré, au nord-ouest de la Centrafrique.

    « Selon les premières informations communiquées par les forces de l’ordre ainsi que les secouristes, le véhicule de transport des troupes russes est sorti de la route et a fait une chute d'environ 100m dans un ravin au lieu dit Dan-Ngaï », a expliqué le préfet de la Nana-Mambéré, Marcel Bagaza.

    « Le malheureux incident s'est produit sur l’axe routier non-bitumé entre Dongbaïkè et Abba dans la préfecture de la Nana-Mambéré. Le conducteur russe tentait d’esquiver une motocyclette avant de perdre le contrôle de son engin », a souligné Bagaza, ajoutant que « huit paramilitaires russes ont perdu la vie ».

    Dans le cadre d’une coopération militaire qui la lie à la République centrafricaine, la Russie a déployé en 2018 environs 1 135 instructeurs russes pour « former les soldats des Forces armées centrafricaines (FACA) », selon le gouvernement centrafricain.
    Le Président Faustin-Archange Touadéra a appelé la Russie à l’aide pour contrer une offensive de groupes armés à la veille de la présidentielle de 2020.

    Mi-décembre 2020, la Russie a ainsi déployé des hommes et du matériel militaire pour aider l’armée centrafricaine à faire face à l’offensive de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC).

    Certains de ces paramilitaires russes ont été tués soit dans des combats contre des groupes rebelles ou encore dans des accidents de la route et dans des explosions de mines.