Fatterah

  • Syrie : Les jihadistes dans la région rebelle du Grand Edleb acheminent des renforts sur les lignes de front

    Imprimer

    Horas al-Din et Ansar al-Tawhid, affiliés à Al-Qaïda, se préparent à lancer une offensive à grande échelle dans le Grand Edleb contre l'Armée arabe syrienne (AAS) et ses alliés, selon RusVesna.SU .

    Le 30 avril, RusVesna.SU a publié des photos aériennes montrant les renforts qui ont été récemment déployés par les deux groupes dans les villes de Fatterah et Binin dans le sud de la province d'Edleb ainsi que dans la ville de Kulaidan dans la le nord-ouest de la province de Hama.

    Les photos ont été prises par des avions de reconnaissance des Forces aérospatiales russes, qui continuent de surveiller les mouvements des militants dans le Grand Edleb.
    photo_2021-04-29_23-23-33-2.jpeg

    photo_2021-04-29_23-23-33-3.jpegphoto_2021-04-29_23-23-33.jpeg

    Les renforts nouvellement déployés comprenaient un certain nombre de véhicules, de lance-roquettes, de canons et mortiers, ainsi que des centaines de combattants.

    Plus tôt cette semaine, Horas al-Din et Ansar al-Tawhid ont rassemblé une force de frappe assez importante dans la ville de Knaddah, située à 40 km à l'ouest de la ville d'Edleb.

    La situation dans le Grand Edleb se détériore progressivement. Un jour plus tôt, des avions de combat russes sont intervenus pour abattre six drones qui avaient été lancés depuis la région rebelle. Plusieurs positions des jihadistes ont également été bombardées.

    Horas al-Din et Ansar al-Tawhid ne lanceront probablement aucune offensive contre l'AAS et ses alliés sans l'approbation de Hay'at Tahrir al-Sham (HTS), l'autre groupe jihadiste, ancien affilié d'al-Qaïda, qui dirige de facto le Grand Edleb. 

  • Syrie : L'armée syrienne frappe le grand Edleb - 2 rebelles tués et 3 autres blessés

    Imprimer

    Dimanche 21 février, deux militants ont été tués et trois autres blessés suite à des tirs d'artillerie par l'Armée arabe syrienne (AAS) dans la région nord-ouest du Grand Edleb.

    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les frappes ont visé les positions et les fortifications des rebelles à proximité de la ville de Fatterah, dans le sud de la province d'Edleb.

    Les frappes de l'AAS étaient probablement une réponse aux récentes violations du cessez-le-feu dans le Grand Edleb négocié entre la Russie et la Turquie le 5 mars 2020. Dans l'une des violations les plus récentes, les rebelles ont visé un bulldozer de l'armée près de la ville d'Afes dans le sud d'Edleb à l'aide d'un missile guidé antichar (ATGM).

    Le QG d'al-Fateh al-Mubin, dirigée par Hayat Tahrir al-cham, l'ancienne branche d'al-Qaïda en Syrie, coordonne les activités des militants dans le Grand Edleb.

    Récemment, l'AAS, appuyée par les Forces aérospatiales russes, ont intensifié leurs opérations contre les violateurs du cessez-le-feu dans le Grand Edleb.

  • Syrie : Bombardements et attaques terroristes dans le nord-ouest du pays

    Imprimer

    L'échange de tirs d'artillerie entre l'armée arabe syrienne et les rebelles soutenus par la Turquie se poursuit dans le sud de la région du Grand Edleb :

    L'artillerie des rebelles pro-turcs s a bombardé les positions de l'armée syrienne (AAS) dans la région de Kafr Halab, ainsi que dans les régions de Maarat al-Numan, Kafr Nubl et Hizarin ;
    De son côté, l'artillerie de l'armée syrienne a bombardé les positions des rebelles pro-turcs dans les villages de Fatterah et Kansafra ;
    Deux hommes armés non identifiés ont attaqué le département de la sécurité criminelle du gouvernement de salut public à Edleb, blessant deux gardes. L'un des attaquants a été tué.
    Dans l'ouest de la province d'Alep, des tireurs non identifiés ont abattu le commandant de la Sham Corps (Légion levantine), Mohammed Mustafa at-Tahir, nom de guerre "Abu Khanjur", dans la ville de Tal Adah. Les auteurs du meurtre, qui étaient à moto, ont réussi à prendre la fuite.