Falagountou

  • Burkina Faso: au moins trois civils tués dans une attaque dans le Sahel

    Imprimer

    Au moins trois personnes ont été tuées dans la nuit de jeudi à vendredi, dans une attaque perpétrée par des individus armés non identifiés dans la localité de Wassakoré (région du Sahel burkinabé).

    Depuis 2015, le Burkina Faso est la cible d'attaques terroristes dans plusieurs de ses régions notamment celles frontalières avec le Mali.

    Mardi, deux civils ont été tués dans une attaque similaire dans la localité de Falagountou dans le Nord du pays.

    Les forces armées burkinabè ont lancé, depuis le 5 mai, une opération contre les groupes terroristes dans les régions du Sahel et du Nord.

    Le bilan provisoire de ces opérations fait état d'une vingtaine de terroristes abattus et du matériel saisi, selon un communiqué de l'armée burkinabè.

  • Burkina Faso : Deux civils tués dans une attaque armée dans le Nord

    Imprimer

    Deux civils ont été tués mardi, dans une attaque perpétrée par des individus armés non identifiés dans la localité de Wiboria (commune de Falagountou), dans la province du Séno, dans le nord du Burkina Faso, a-t-on appris de sources sécuritaires et locales.

    Un responsable local de la sécurité nationale burkinabè a déclaré, sous couvert d'anonymat, que l'attaque a été menée par une vingtaine d'hommes armés non identifiés circulant sur des motos.

    "Ils ont abattu le conseiller villageois et son frère", a indiqué la même source.

    Un élu local a expliqué que l'attaque a provoqué une vague de départs des populations de la zone.

    Depuis 2015, le Burkina Faso est la cible d'attaques terroristes dans plusieurs localités faisant de nombreuses victimes et des milliers de déplacés.

    Les forces armées burkinabè ont lancé, depuis le 5 mai courant, une opération contre les groupes terroristes dans les régions du Sahel et du Nord.

    Le bilan provisoire de ces opérations fait état d'une vingtaine de terroristes abattus et du matériel saisi, selon un communiqué de l'armée burkinabè.

    Lien permanent Catégories : Falagountou, Wiboria 0 commentaire