Eyrlou Hassan (Ambassadeur d'Iran à Sanaa)

  • Yémen : L'Iran envoie un ambassadeur à Sanaa, aux mains des rebelles chiites houthis

    Imprimer

    Le nouvel ambassadeur d'Iran au Yémen est arrivé à Sanaa, capitale tenue par les rebelles chiites houthis, a annoncé samedi 17 octobre le ministère des Affaires étrangères de la République islamique, qui soutient ces insurgés dans le conflit les opposant aux forces gouvernementales.

    "Hassan Eyrlou, l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République islamique d'Iran au Yémen, est arrivé à Sanaa", a déclaré le porte-parole des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh dans un entretien avec l'agence Fars. "Il présentera ses lettres de créance à Mehdi al-Machat, président du Conseil politique suprême du Yémen", a ajouté M. Khatibzadeh, en référence à un haut responsable des houthis. Il n'a pas précisé quand ni comment l'ambassadeur s'était rendu à Sanaa, dont l'aéroport reste fermé aux vols commerciaux.

    Le conflit au Yémen oppose les houthis soutenus par Téhéran aux forces du président Abd Rabbo Mansour Hadi, dont le gouvernement reconnu par l'ONU s'est réfugié il y a plus de cinq ans à Aden (sud), capitale "provisoire" du pays. Les forces loyalistes sont appuyées depuis 2015 par une coalition militaire menée par l'Arabie saoudite, grande rivale régionale de l'Iran.

    Le prédécesseur de Hassan Eyrlou avait quitté Sanaa en septembre 2015. En octobre 2019, les Affaires étrangères iraniennes avaient indiqué que le processus d'envoi d'un nouvel ambassadeur au Yémen avait été notamment perturbé par "des attaques contre l'ambassade" à Sanaa.

    L'Iran est le seul pays à avoir des relations diplomatiques avec les houthis. L'annonce de l'arrivée de l'ambassadeur survient peu après un échange de plus de 1.000 prisonniers de guerre entre le gouvernement et les houthis.