Etat islamique en Irak

  • irak : Les forces spéciales britanniques pourchassent les jihadistes de Daech dans les montagnes irakiennes

    Imprimer

    Les forces spéciales britanniques ont lancé une «guerre secrète» visant l'Etat islamique en Irak, et cette guerre est menée par des snipers britanniques qui pourchassent les combattants de Daech se cachant dans les montagnes.
    Il semble qu'un grand nombre de membres de l'organisation islamiste ont déjà été tués par les commandos britanniques. Selon des informations révélées par le journal britannique "Daily Mail",plus de 100 membres armés de l'Etat islamique ont été tués par les tireurs d'élite des forces spéciales britanniques dans cette "guerre secrète" visant l'organisation. A noter que "parmi les personnes visées figurent des citoyens britanniques qui ont rejoint les rangs de l'organisation terroriste en Irak et en Syrie.
    Le rapport indique que les forces spéciales britanniques poursuivent les combattants de "l'Etat islamique", y compris les Britanniques, dans les montagnes, puis les attaquent avec leurs fusils de précision, l'artillerie et des frappes aériennes "chirurgicales" menées par des avions et des drones.
    Le journal a déclaré qu'il y a eu une douzaine d'affrontements dans le nord de l'Irak et d'autres en Syrie depuis avril dernier.
    Selon les informations, de nombreux membres britanniques de l'Etat islamique ont été tués lors de ces attaques. Il s'agit de jihadistes britanniques qui, après s'être échappés des camps et des prisons dans lesquels ils se trouvaient, ont trouvé un moyen de regagner le groupe terroriste.
    Le journal souligne que l'Etat islamique maintient un réseau de grottes et de tunnels dans le nord de l'Irak, où les combattants se réfugient pour éviter d'être capturés ou tués.
    Selon les informations, la première attaque des forces britanniques contre "Daech" a eu lieu le 10 avril, lorsque les forces britanniques et les soldats kurdes, qui s'étaient entraînés en Grande-Bretagne, ont forcé les combattants de l'organisation terroriste à entrer dans un bâtiment. Les avions de la Royal Air Force ont alors quitté leur base à Chypre pour les bombarder. Un drone est également entré en action
    Depuis lors, plusieurs batailles ont eu lieu en avril, mai et juin, la RAF fournissant une puissance de feu de secours.
    Une source militaire britannique a déclaré: "Le régiment combat dans des conditions difficiles, extrêmement chaudes et accidentées." Il a ajouté: "Une centaine de militants ont été éliminés. Il y a eu une grande bataille pendant quelques jours en mai, suivie de quelques affrontements majeurs en juin également. Il est nécessaire de ne pas laisser l'Etat islamique prend de nouveau pied dans la région. "
    "Les bombardements de la Royal Air Force britannique ont été très précis et il n'y a pas eu de victimes civiles, mais il y avait certainement des jihadistes britanniques parmi les morts. Ils ont été identifiés pendant la bataille en interceptant des communications puis à partir de cartes d'identité et d'ADN", a ajouté la source. .
    L'Etat islamique a perdu le contrôle des terres qu'il dominait en Irak en 2017, et des territoires syriens en 2018, mais les rapports et les informations indiquent que les combattants de l'Etat islamique se rassemblent à nouveau et tentent de réorganiser leurs rangs.

  • Irak : Un officier supérieur de l'armée tué lors d'une embuscade tendue par des jhadistes de Daech près de Bagdad.

    Imprimer

    Brig. Gen. Ali Hamid Ghaidan al-Khazraji..jpgLe 17 juillet dernier, le général de brigade Ali Hamid Ghaidan al-Khazraji (photo), commandant de la 59e brigade de l'armée irakienne, a été tué lors d'un affrontement avec des terroristes de l'Etat islamique.
    Les terroristes ont tendu une embuscade au convoi du commandant dans la région de Tarmiyah, 50 km au nord de la capitale, Bagdad. Le général de brigade al-Khazraji a été tué dès le début de l'attaque. Amaqq, l'agence de presse de l'Etat islamique, a affirmé que trois de ses gardes du corps avaient également été tués au cours de l'embuscade.
    Le Premier ministre irakien Mustafa Al-Kadhimi a ordonné aux forces gouvernementales de traquer les terroristes responsables de l'assassinat d'al-Khazraji.
    Le major général Yahya al-Rasoul, porte-parole militaire du Premier ministre, a déclaré que les autorités enquêtaient actuellement sur cette attaque criminelle, soulignant que les auteurs de l'attentat seraient châtiés.
    Les cellules de Daech (Etat islamique) sont assez actives autour de Bagdad, malgré les efforts des forces de sécurité. Il y a deux jours, les services de renseignement irakiens ont éliminé le gouverneur du groupe terroriste pour la capitale, Omar Shallal Ubaid al-Kartani, au cours d'une opération spéciale.
    L'assassinat du général de brigade al-Khazraji est un coup dur pour les forces de sécurité irakiennes. L'attaque contre le convoi du commandant était apparemment bien planifiée. Cela prouve que les cellules de l'Etat islamique disposent clairement d'informations détaillées sur les mouvements des commandants. Le groupe terroriste pourrait attaquer d'autres officiers supérieurs.

  • Frontlive-Chrono du mercredi 13 mai 2020

    Imprimer

    USA : Le FBI a déclassifié l’implication d’un diplomate Saoudien dans les attentats du 11 septembre à la suite d’une erreur

    « Le Bureau fédéral d’enquête américain, qui reste en contact avec les familles des Américains tués lors des attentats du 11 septembre 2001 à New York, a révélé « l’un des secrets gouvernementaux les plus sensibles » en raison d’une erreur accidentelle », selon un article exclusif publié par Yahoo News le mercredi 13 mai. L’histoire fait référence à…Abonnés


    Irak : Persistance de la menace terroriste

    Des sources irakiennes ont révélé que 5 soldats et 3 civils étaient morts lors des dernières attaques menées par l’Etat islamique dans différentes régions du pays. C’est ce qu’a rapporté le journal al-Jazeera le 12 mai, sur la base de rapports de la cellule de sécurité des médias. Plus précisément, deux membres du personnel de…Abonnés


    Irak : Nouvelle opération de sécurité contre l’Etat islamique, au sud-ouest de Kirkouk

    La Cellule des médias de sécurité du « Joint Operations Command » en Irak a déclaré qu’aujourd’hui, mercredi 13 mai, les forces militaires et de sécurité ont lancé une opération de sécurité pour traquer les membres de l’Etat islamique dans les zones du gouvernorat de Kirkouk (250 km au nord de Bagdad). Une déclaration de la Cellule…Abonnés


    Niger : Au moins 75 « terroristes de Boko Haram » ont été tués au cours de deux opérations

    Le Niger a affirmé mercredi qu’au moins 75 « terroristes de Boko Haram » ont été tués lundi 11 mai au cours de deux opérations militaires dans le sud-est du pays et en territoire nigérian, un bilan qui n’a pas pu être vérifié de source indépendante. Un « groupe » de 25 « terroristes » a été tué au sud de…Abonnés


    Cisjordanie : Un adolescent palestinien tué par l’armée israélienne

    Un adolescent palestinien a été tué mercredi 13 mai par l’armée israélienne dans des heurts dans le sud de la Cisjordanie, a indiqué le ministère palestinien de la Santé, peu de temps après l’arrivée en Israël du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo pour une visite éclair. Zaïd Qaysia, 15 ans, a été tué par un…Abonnés

  • Frontlive-Chrono du 12 mai 2020

    Imprimer

    Irak : première action d’al-Kazimi, le nouveau premier ministre irakien, contre les milices pro-iraniennes

    Les forces de sécurité irakiennes ont arrêté au moins cinq membres d’une milice pro-iranienne à Bassora, dans le sud de l’Irak. Ils sont accusés d’avoir tiré sur des manifestants qui étaient descendus dans la rue le 10 mai, causant des pertes humaines. Le bureau de presse du gouvernement a rapporté que l’opération, menée à l’aube…Abonnés


    Syrie : l’armée russe envoie des miliciens « pro-Assad » dans le désert syrien pour réduire l’influence de l’Iran

    L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) rapporte que cette semaine, l’armée russe a transporté des miliciens fidèles au régime de Bachar al-Assad du sud vers le nord dans le désert syrien. Selon l’OSDH, il s’agit de réduire l’influence iranienne dans ce secteur. En particulier, un groupe d’anciens fidèles du régime al-Assad se serait installé…Abonnés


    Irak: 5 soldats irakiens et 3 civils ont été tués dans des attaques de l’Etat islamique

    Cinq soldats irakiens et trois civils ont été tués dans des attaques de « l’Etat islamique », selon la cellule des médias de sécurité du gouvernement irakien, aujourd’hui mardi. La cellule a déclaré dans un communiqué de presse qu’ »un poste de garde de la 16e division d’infanterie a été attaqué par un groupe terroriste de l’Etat islamique…Abonnés


    Afghanistan : 24 personnes tuées lors d’un attentat suicide visant des funérailles dans la province de Nangarhar

    24 personnes ont été tuées par un kamikaze qui s’est fait exploser lors d’un enterrement dans la province de Nangarhar, dans l’est de l’Afghanistan. C’est la deuxième attaque terroriste en un jour. Le kamikaze s’est fait exploser le 12 mai au milieu d’une cérémonie funéraire dans le district de Khewa, selon Atahullah Khogyani, porte-parole du…Abonnés


    Afghanistan : L’Etat islamique attaque une clinique dans un quartier chiite de Kaboul : 13 morts dont deux nourrissons

    Des hommes armés ont attaqué un hôpital dans la capitale afghane Kaboul mardi matin, ont indiqué une source officielle et un médecin qui a pu fuir les lieux. « Vers 10h plusieurs hommes armés ont attaqué un hôpital dans le district de police 13 », a déclaré une porte-parole du ministère de l’Intérieur, Marwa Amini, précisant que…Abonnés


    Cisjordanie : Un membre de la Brigade Golani tué par un jet de pierre

    Mardi 12 mai, au cours d’une opération dans le village de Yabad (à l’ouest de Jénine), Amit Ben Igal, 21 ans, de la brigade Golani, originaire de Ramat Gan, a été gravement blessé par une pierre jetée à la tête. Il est mort de ses blessures. Des recherches sont en cours pour retrouver les personnes…Abonnés