Etat islamique au Liban

  • Liban : Poursuites engagées contre quinze prévenus liés à l'Etat islamique

    Imprimer

    Liban : Poursuites engagées contre quinze prévenus liés à une cellule terroriste
    Le commissaire par intérim du gouvernement près le tribunal militaire, le juge Fadi Akiki, a engagé mercredi des poursuites contre quinze personnes, actuellement en détention, dans le cadre du meurtre à Kaftoun de trois personnes et de ses suites, à savoir une série d'affrontements entre l'armée libanaise et une cellule jihadiste opérant dans le nord du pays.

    Les suspects sont de nationalité libanaise et syrienne. Ils sont poursuivis pour "appartenance à des cellules terroristes liées à l'organisation jihadiste Etat islamique", "actes terroristes", "meurtre de citoyens et de militaires", "tentative de meurtre" et atteinte au prestige de l'Etat".

    Ces quinze personnes ont été déférées devant le juge d'instruction militaire, tandis qu'une enquête menée par les services de renseignement de l'armée est toujours en cours, concernant l'implication de sept autres prévenus.

    Le 21 août, trois personnes, dont deux policiers municipaux, avaient été tuées à Kaftoun, dans le Koura. A la suite de ce meurtre, les forces de sécurité et l'armée avaient remonté la piste d'une cellule terroriste, dirigée par le jihadiste Khaled el-Talawi. Lors d'une perquisition au domicile de ce dernier le 14 septembre, quatre militaires, deux soldats et deux sous-officiers, avaient été tués et le chef de la cellule avait été abattu. Puis, fin septembre, après l'arrestation d'un membre de cette même cellule, des affrontements avaient opposé à Wadi Khaled, dans le Nord également, des agents des services de renseignements des Forces de sécurité intérieure à des éléments armés issus du même groupuscule terroriste.

  • Liban : Affrontements entre l'armée libanaise et des terroristes à Wadi Khaled

    Imprimer

    Des affrontements ont eu lieu samedi 26 septembre entre l'armée libanaise et un groupe syrien armé à Wadi Khaled, rapporte la LBCI.
    Certaines informations mentionnent que l'opération a commencé lorsqu'une unité de la Branche de renseignement des Forces de Sécurité Intérieure (FSI) est tombée sur un groupe armé syro-libanais, ce qui a provoqué des affrontements dans la région d'Al-Fard, après quoi l'armée libanaise est intervenue en soutien. Les éléments armés étaient retranchés dans une maison isolée à la périphérie de la ville d'Al-Fard à Wadi Khaled.
    Selon la chaîne, le groupe est accusé de préparer des attentats terroristes. L'armée n'a pas publié de communiqué à ce sujet.

    Dernières informations :
    L'armée libanaise a annoncé la fin de l'opération de sécurité à Wadi Khaled au Akkar avec la mort de 13 terroristes. D'autres sources affirment que 15 éléments armés auraient été tués et 15 autres arrêtés, tandis que deux membres du groupe terroriste auraient réussi à prendre la fuite. Les éléments de la force de frappe sillonnent actuellement la zone à leur recherche.

    Selon des informations, deux terroristes se sont fait exploser pour empêcher leur arrestation par l'armée libanaise.

    Selon les agences de presse libanaises, la «force de frappe» de la Branche de renseignement des Forces de sécurité intérieure était à la poursuite à Wadi Khaled du groupe lié à Khaled al-Talawi, qui a été abattu par l'armée libanaise il y a quelques jours après avoir tué 3 militaires.

    La radio «Voice of Lebanon» a rapporté que le Régiment des frontières terrestres avait envoyé des véhicules blindés et avait mis en place un cordon de sécurité autour de la zone de combats.

    On a appris dernièrement que l'armée et la Division de renseignement des FSI poursuivaient un certain nombre de terroristes sur les hauteurs d'Al-Hisha

    À son tour, Al-Mayadeen TV a rapporté que «le groupe armé est l'une des cellules affiliées au groupe Khaled al-Talawi, qui est associé à l'Etat islamique.

    Les sources ont précisé que la force de frappe de la Division du renseignement des FSI avait mené un raid sur un lieu où se réunissaient des membres de 3 cellules terroristes dans une zone isolée de la périphérie de la ville d'Al-Fard à Wadi Khaled - Akkar à la frontière libano-syrienne.

    Voir la vidéo des affrontements

  • Liban : Arrestation d'une cellule liée à l'Etat islamique

    Imprimer

    Samedi 5 septembre, l'armée libanaise a annoncé l'arrestation de membres d'une cellule liée à l'Etat islamique.

    Un communiqué publié par la Direction du renseignement de l'armée a déclaré que "des membres d'une cellule terroriste liée à l'organisation terroriste EI étaient en train de mener des activités de sécurité à l'intérieur du Liban".

    Il a ajouté: "Les enquêtes ont révélé que l'émir de la cellule est le terroriste Khaled al-Talawi, dont la voiture a été utilisée par les auteurs du crime de la ville de Kaftoun".

    Une attaque terroriste dans la ville de Kaftoun (nord) a eu lieu le 21 août, lorsqu'un véhicule inconnu a ouvert le feu alors qu'il traversait la ville, tuant 3 personnes.

    Le communiqué de l'armée a déclaré que "les membres de la cellule terroriste ont été arrêtés lors d'une série d'opérations de sécurité dans les régions du Nord et de la Bekaa (centre) à différentes dates (il ne les a pas mentionnées)".

    Il a déclaré qu'«ils avaient reçu une formation militaire, rassemblé des armes et des munitions et commis plusieurs vols dans le but de financer les activités de la cellule».

    À la fin du mois dernier, le ministère libanais de l'Intérieur a annoncé l'arrestation d'un membre de l'Etat islamique, qui prévoyait de cibler des membres de l'armée et des forces de sécurité, dans la capitale, Beyrouth.

    Ces dernières années, le Liban a été témoin de plusieurs attaques et attentats à la voiture piégée, dont l'Etat islamique a revendiqué la responsabilité.

    À l'été 2017, l'armée libanaise a mené une bataille appelée «Fajr al-Jarud» contre «l'Etat islamique», et a libéré les régions de l'est bordant la frontière avec la Syrie.

  • Frontlive-Chrono – Mercredi 26 juin 2019

    Imprimer

    Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le mercredi 26 juin 2019

    • Afghanistan : 2 soldats américains tués dans une embuscade des talibans – Abonnés
    • Afghanistan : Les talibans ont tué au moins 26 membres des forces de sécurité afghanes lors d’une série d’attaques dans quatre provinces – Abonnés
    • Arabie saoudite: Les rebelles chiites houthis du Yémen ont attaqué des positions militaires saoudiennes – Abonnés
    • Egypte : Série d’attaques terroristes dans le Sinaï, sept policiers tués – Abonnés
    • Irak : Une bombe vise la police de Kirkouk après l’arrestation d’un » leader » de l’Etat islamique (Daech) dans la région – Abonnés
    • Irak: Indonésienne condamnée à 15 ans de prison pour avoir rejoint Daech – Abonnés
    • Liban: Un terroriste présumé arrêté lors d’une descente de l’armée à Ersal – Abonnés
    • Libye: Violents affrontements entre les forces du gouvernement d’Union et les forces de Haftar au sud de Tripoli – Abonnés
    • Russie : le FSB annonce la mise en échec d’une attaque terroriste à Saratov – Abonnés
    • Singapour: Arrestations de partisans de Daech – Abonnés
    • Syrie : un soldat turc tué, cinq blessés par des tirs kurdes – Abonnés
    • Syrie: Le général syrien Suheil al-Hassan exaspère la Russie – Abonnés
    • Syrie: huit civils dont deux secouristes tués dans des raids du régime – Abonnés
  • Liban, deux Syriens arrêtés alors qu’ils planifiaient des attaques contre des églises et des femmes chrétiennes

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe)deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) itItaliano (Italien)nlNederlands (Néerlandais)

    Les forces de sécurité intérieure libanaises ont arrêté deux Syriens soupçonnés d’avoir des liens avec l’État islamique et de planifier des attentats à la bombe contre des églises et d’attaquer des femmes chrétiennes.
    C’est ce qu’a rapporté, lundi 17 juin, les forces de sécurité intérieure libanaises dans un communiqué de presse.
    « Dans le cadre des opérations de sécurité préventive menées par la Division de l’information sur la surveillance des activités des cellules terroristes, en particulier celles associées au groupe terroriste de l’État islamique, la Division a pu surveiller et identifier un résident du Sud-Liban qui a diffusé l’idéologie de l’Etat islamique sur les médias sociaux et recruté des personnes pour son propre compte », dit-elle.
    Le suspect a été identifié comme étant Z.M., un citoyen syrien vivant dans la ville de Yater, au sud du Liban. Au cours de l’enquête, l’homme a avoué avoir eu des liens avec l’Etat islamique et avoir fait la promotion de son idéologie par une série de canaux et d’applications en ligne. Il a également admis qu’il avait des liens avec des personnes à l’extérieur du Liban qui l’ont aidé à créer des pages de réseautage social pour promouvoir l’idéologie de l’Etat islamique.

    Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le mardi 18 juin 2019

    • Etats-Unis: Tensions avec l’Iran: Washington envoie 1.000 militaires de plus au Moyen-Orient – Abonnés
    • Irak : une base militaire américaine a essuyé des tirs dans la région de Bagdad – Abonnés
    • Liban, deux Syriens arrêtés alors qu’ils planifiaient des attaques contre des églises et des femmes chrétiennes – Lecture libre
    • Maroc : une cellule liée à l’Etat islamique démantelée, cinq arrestations – Abonnés
    • Syrie : au moins 45 combattants tués dans des affrontements – Abonnés
  • Frontlive-Chrono – Mardi 4 juin 2019

    Imprimer

    forward_2.gifAttention: La rédaction de Frontlive-Chrono sera perturbée du mercredi 5 au dimanche 9 juin inclus

    Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le mardi 4 juin 2019

    • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires – Abonnés
    • Irak : Derniers incidents de sécurité – Abonnés
    • Liban : attaque terroriste à Tripoli, deux policiers et deux soldats tués (vidéo) – Abonnés
    • Syrie : Les troupes gouvernementales prennent le contrôle d Qasabiyah dans le nord-ouest de Hama – Abonnés
  • https://www.frontlive-chrono.com - Mercredi 9 janvier 2019

    Imprimer

    Liban : la SG démantèle à Ersal une cellule de l’Etat islamique qui préparait des attentats

     

    Libye : les forces de la Rada révèlent les identités de terroristes recherchés lors des derniers attentats

     

    Libye: La justice ordonne l’arrestation de Belhadj : le début de la fin des Frères musulmans en Libye ?

     

    Syrie : Assassinat d’un commandant militaire du Hezbollah à Daraa

     

    Syrie: huit jihadistes étrangers capturés, dont un Américain de 16 ans et un Allemand, Lucas Glas

     
    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois