Etat islamique au Cachemire

  • Cachemire : les forces de sécurité indiennes ont revendiqué l'arrestation de 5 membres de l'Etat islamique

    Imprimer


    Cinq membres de l'État islamique de Jammu & Cachemire (ISJK), qui avaient prévu d'attaquer un camp de l'armée dans la vallée du Cachemire, ont été arrêtés par la police du district de Bandipora samedi 22 août.

    Selon des sources officielles, la police du district de Bandipora a arrêté cinq membres de l'ISJK ou Wilayah-al-Hind, la branche régionale de Daech.

    Quatre d'entre eux sont originaires de différents endroits de Bandipora et un est de Srinagar, selon les sources. Du matériel incriminant, notamment des feuilles de matrices, des drapeaux de l'ISJK et des munitions, a été retrouvé en leur possession.

    Lors de l'enquête préliminaire, les sources de la police ont découvert que les cinq membres de l'ISJK avaient effectué un repérage d'un camp militaire et qu'ils prévoyaient de l'attaquer. La cellule apportait également un soutien au groupe Etat islamique dans la vallée et radicalisait les jeunes pour qu'ils rejoignent leurs rangs.

    L'Etat islamique au Cachemire
    Un petit nombre de jeunes du Cachemire ont commencé à soutenir l'Etat islamique à partir de 2014 en utilisant les médias sociaux pour diffuser leurs vidéos de propagande, notamment d'exécutions barbares. On a souvent vu des jeunes masqués brandissant les drapeaux du -califat dans le centre-ville de Srinagar.

    En 2017, les drapeaux noirs de Daech ont commencé à remplacer les drapeaux verts pakistanais qui étaient utilisés pour envelopper les combattants tués lors de leurs funérailles au Cachemire. L'année dernière, un terroriste de l'ISJK a été tué par Hizbul Mujahideen. L'ISJK avait alors déclaré que les groupes terroristes soutenus par le Pakistan au Cachemire étaient des traîtres à la cause du djihad islamique.

    L'ISIS, dans une annonce officielle faite l'année dernière, a reconnu qu'il avait créé sa branche indienne "Wilayah-al-Hinda" après qu'un de ses membres, Ishfaq Ahmad Sofi, ait été tué lors d'un affrontement avec les forces de sécurité à Shopian, dans le sud du Cachemire.

    Cliquer sur le lien pour voir la vidéo

    Ajoutons que l'État islamique Wilayat Hind a publié un nouveau numéro du magazine Voice of Hind (n° 7). La couverture est intitulée "De Babri à Aqsa".