Enlèvements d'étrangers

  • Mali: coppia italiana con bambino e uomo togolese rapiti a Sincina

    Imprimer

    FTcRqIzXoAAnE5p.jpegUna coppia di italiani con un bambino e un uomo togolese sono stati rapiti da uomini armati non identificati a Sincina, nel circolo di Koutiala, vicino al confine con il Burkina Faso, hanno confermato il sottotenente Sidiki Dao, comandante della brigata di gendarmeria di Koutiala, e il sindaco di Sincina, Siaka Coulibaly, lunedì 23 maggio 2022.

    Il rapimento è avvenuto lo scorso giovedì sera. "Erano quattro persone in totale, una coppia italiana con il loro bambino e un cittadino togolese, tutti Testimoni di Geova. Uomini armati hanno fatto irruzione nella loro casa e li hanno rapiti", ha dichiarato Siaka Coulibaly, sindaco della città di Sincina.

    Da parte sua, il Ministero degli Esteri italiano ha dichiarato che l'unità di crisi del ministero effettuerà "le necessarie verifiche" sulle "informazioni apparse su vari media in merito al rapimento in Mali di tre cittadini italiani", si legge in un breve comunicato di venerdì.

    Il Ministro degli Esteri Luigi Di Maio sta seguendo personalmente gli sviluppi di questo "caso", ha aggiunto la dichiarazione.

    "Stiamo facendo di tutto per ottenere il loro rilascio e abbiamo contatti diplomatici", ha dichiarato il sottotenente Sidiki Dao, comandante della gendarmeria di Koutiala.

    Per ricordare che anche una suora colombiana, Gloria Cécilia Narvaez, era stata rapita il 7 febbraio 2017 a Karangasso, nel circolo di Koutiala vicino al confine con il Burkina Faso, prima di essere rilasciata dai suoi rapitori.

    "Questo rilascio è il culmine di quattro anni e otto mesi di sforzi congiunti di diversi servizi di intelligence", ha spiegato il capo di Stato maliano.

    I rapimenti di stranieri sono frequenti in Mali. I rapitori spesso chiedono un riscatto per il rilascio dei rapiti.
    Carte.jpeg

  • Mali : un couple italien avec enfant et un Togolais enlevés à Sincina

    Imprimer

    FTcRqIzXoAAnE5p.jpegUn couple Italien avec enfant et un Togolais ont été enlevés par des hommes armés non identifiés à Sincina dans le cercle de Koutiala près de la frontière avec le Burkina Faso, a confirmé lundi 23 mai 2022 le sous- lieutenant Sidiki Dao, commandant de la Brigade de la gendarmerie de Koutiala ainsi que le maire de la commune de Sincina Siaka Coulibaly.

    Le rapt a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi dernier. « Ils sont au total quatre personnes, un couple italien avec leur enfant et un ressortissant togolais tous des témoins de Jéhovah. Des hommes armés ont fait irruption à leur domicile et ont procédé à leur enlèvement », a déclaré Siaka Coulibaly maire de la commune de Sincina.

    De son côté, le ministère des Affaires étrangères italien a affirmé que l'Unité de crise du ministère va procéder "aux vérifications de rigueur" concernant "l'information apparue sur différents médias, relative à l'enlèvement au Mali de trois ressortissants italiens", lit-on dans un court communiqué, vendredi.

    Le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio suit personnellement les développements de cette ''affaire", ajoute le communiqué.
    Carte.jpeg

    « Nous faisons tout pour obtenir leur libération, et nous avons des contacts diplomatiques » a déclaré le sous-lieutenant Sidiki Dao commandant de Brigade de la gendarmerie de Koutiala.

    Pour rappel, une religieuse Colombienne Gloria Cécilia Narvaez, avait également été enlevée le 7 février 2017 à Karangasso, dans le cercle de Koutiala près de la frontière avec le Burkina Faso avant d'être libérée par ses ravisseurs.

    « Cette libération est le couronnement de 4 ans et 8 mois d'efforts conjugués de plusieurs services de renseignements », avait expliqué le chef de l’État malien.

    Les enlèvements de personnes étrangères sont fréquents au Mali. Les ravisseurs demandent souvent des rançons contre la libération des personnes enlevées. Au cours des deux derniers mois, au moins six étrangers, dont les trois ressortissants italiens, un citoyen polonais, un Américain et un Togolais ont été enlevés.