Drone MQ-9 (américain)

  • Yémen : Les rebelles houthis affirment avoir abattu un drone Reaper et lancé un drone armé vers l'Arabie saoudite

    Imprimer

    Mardi 23 mars, Ansarullah, le bras armé des rebelles chiites yéménites Houthis ont annoncé avoir abattu un drone de combat  Reaper MQ-9, de fabrication américaine, au-dessus de la province yéménite de Marib.

    L'annonce a été faite par le général de brigade Yahya Sari des houthis.

    Une vidéo a été mise en ligne montrant la destruction du drone Reaper : Elle montre la destruction du drone  au-dessus de la province de Ma'rib (Yémen). Selon les affirmations des Houthis, le drone menait des «opérations de combat». Dans la vidéo, on peut voir le drone recevoir un coup direct d'un missile anti-aérien juste après avoir tiré une munition Brick.



    Les Houthis exploitent des systèmes de défense aérienne soviétiques améliorés ainsi que des missiles air-air qui ont été modifiés pour être lancés depuis le sol.

    Le MQ-9 «Reaper», qui a été présenté pour la première fois par General Atomics en 2007, a une autonomie de 14 heures. Le drone de combat peut transporter plus de 1000 kg d'armes à guidage de précision. Le drone était probablement utilisé par l'armée américaine ou la Central Intelligence Agency (CIA), connue pour être engagée dans une guerre de drones au Yémen.

    Le général de brigade Sari a également annoncé que les forces yéménites avaient lancé un drone kamikaze Qasef-K2 sur une cible militaire dans la zone de l'aéroport international d'Abha en Arabie saoudite. La frappe a été lancée en réponse à l'agression saoudienne continue contre le Yémen, a-t-il déclaré.

  • Syrie : Les drones de combat américains reprennent leurs opérations sur Edleb malgré le récent accident

    Imprimer

    Les drones de combat américains ont repris leurs opérations au-dessus de la région du Grand Edleb, au nord-ouest de la Syrie, qui est contrôlée par plusieurs groupes jihadistes.

    Un véhicule aérien de combat sans pilote MQ-9 Reaper de General Atomics a été photographié survolant la région le 20 août. Les activités de l'opposition ont permis de repérer plusieurs autres drones de combat américains survolant différentes parties de la région le même jour ainsi que le 21 août.

    Le MQ-9 semblait être armé de deux missiles de type AGM-114 Hellfire. Le drone était également équipé de deux grandes nacelles, probablement pour la communication ou la collecte de renseignements.

    Le 18 août, deux drones MQ-9 s'étaient écrasés au-dessus du grand Edleb après être entrés en collision en plein vol dans un étrange accident. Des sources syriennes ont affirmé que les tirs de la défense aérienne turque étaient à l'origine de l'accident. Cependant, cela reste à prouver.

    Les drones de combat américains ont mené une série d'attaques contre des chefs terroristes importants dans la région du grand Edleb au cours des derniers mois.

    La dernière frappe, qui a eu lieu le 13 août, a coûté la vie à Abu Yahya al-Uzbeki, un instructeur militaire tristement célèbre qui travaillait pour plusieurs groupes terroristes dans le Grand Edleb.