Dimona (centrale nucléaire)

  • Gaza/Israël : Rapport de situation de l'après-midi du 18 mai - Webcam Gaza

    Imprimer

    Gaza/Israël : Bombardements intensifs des localités proches de la frontière avec Gaza - Deux morts et une dizaine de blessés
    14H20 : Le service d'ambulance du Magen David Adom (MADA) rapporte qu'à 14 h 20, une dizaine de personnes ont été blessées à la suite d'un bombardement intensif de roquettes et de mortier sur les territoires limitrophes de Gaza. 
    D'après l'organe de secours, United Hatzalah, la roquette est tombée sur une usine d'emballage près de la frontière entre l'enclave palestinienne et l'Etat hébreu.
    Sept travailleurs étrangers ont été blessés par des éclats d'obus et hospitalisés à Beersheva, grande ville du sud d'Israël, a de son côté précisé la Magen David Adom, l'équivalent israélien de la Croix-Rouge. Deux des blessés sont décédés des suites de leurs blessures.
    "Un endroit où vivent des ouvriers étrangers a été touché directement par une roquette", a indiqué la police dans un communiqué. "Il y a deux morts, un blessé grave, un modéré et trois légers", a déclaré la police, précisant que les deux morts étaient de nationalité thaïlandaise.

    Auparavant, le service de presse des Forces de défense israéliennes avait rapporté qu'un soldat de 19 ans avait été légèrement blessé à la suite d'une attaque au mortier sur le territoire du poste de contrôle d'Erez, alors que des camions chargés d'aide humanitaire traversaient ce point de contrôle vers la bande de Gaza.  Le blessé, qui a reçu des éclats d'obus, a été transporté à l'hôpital Barzilai d'Ashkelon. 
    Israël avait repris ses livraisons d'aide humanitaire à Gaza
    Malgré les affrontements, Israël continue de livrer des fournitures humanitaires à Gaza. Auparavant, cinq camions de carburant (40 tonnes chacun) ont traversé le point de contrôle de Kerem Shalom vers la bande de Gaza depuis le territoire israélien. Le carburant a été fourni à Gaza par la société israélienne Paz Delek pour des raisons humanitaires. Pendant cette livraison de carburant, les attaques à la roquette sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza ont été suspendues pendant plus de cinq heures. Cependant, peu de temps après l'arrivée du carburant à Gaza, les violents bombardements ont repris.
    En outre, 26 camions d'aide alimentaire ont déjà été envoyés depuis l'Egypte lundi, selon une source frontalière. Et 50 ambulances ont été mobilisées pour transporter les blessés, selon la même source.
    Avant d'interrompre à nouveau l'acheminement de l'aide humanitaire après des tirs d'obus sur le point de passage de Kerem Shalom
    Israël a décidé mardi 18 mai de refermer un point de passage Kerem Shalom vers l'enclave palestinienne de Gaza par lequel était acheminée de l'aide humanitaire, après des tirs d'obus, ont indiqué les autorités israéliennes.
    Des obus ont été tirés en direction du point de passage de Kerem Shalom "alors qu'entraient des camions transportant de l'aide civile donnée par des organisations humanitaires internationales", a indiqué le Cogat, organe israélien chargé des opérations civiles dans les Territoires palestiniens. "Il a été décidé de stopper l'entrée des autres camions", a ajouté cette source, dépendant du ministère de la Défense israélien.
    L'entrée de camions avait été "coordonnée sur demande de la communauté internationale et après approbation du ministère de la Défense ce matin", a poursuivi le Cogat, précisant qu'ils transportaient notamment de l'équipement médical et des réservoirs de carburant "à destination d'organisations internationales" à Gaza.
    L'ONU avait auparavant salué l'ouverture du point de passage de Kerem Shalom, estimant qu'elle était "indispensable après neuf jours de crise" dans l'enclave palestinienne, cible d'intenses frappes israéliennes depuis la reprise des hostilités entre le Hamas palestinien et Israël le 10 mai.
    Le point de passage de Kerem Shalom est resté ouvert "plusieurs heures", a affirmé le Cogat dans un communiqué. Un obus a également frappé le point de passage d'Erez, plus au nord et réservé aux personnes, qui n'était pas ouvert, a-t-il poursuivi.
    "Il est essentiel que le passage d'Erez soit également ouvert à l'entrée et la sortie du personnel humanitaire", avait aussi indiqué Jens Laerke, porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) lors du briefing régulier des Nations unies à Genève.

    213 personnes tuées dans les bombardements de Gaza depuis le 10 mai
    Selon les autorités locales, 213 personnes ont été tuées dont au moins 61 enfants, et plus de 1.440 blessées depuis le 10 mai dans la bande de Gaza, où les hôpitaux sont débordés.

    Plus de 52.000 Palestiniens déplacés à Gaza, selon l'ONU
    Les frappes aériennes israéliennes, qui ont détruit ou gravement endommagé près de 450 bâtiments dans la bande de Gaza, ont entraîné le déplacement de plus de 52.000 Palestiniens, a déclaré mardi le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).
    Environ 47.000 personnes déplacées ont trouvé refuge dans 58 écoles gérées par l'ONU à Gaza, a déclaré à la presse Jens Laerke, porte-parole de l'OCHA à Genève. Selon lui, 132 bâtiments ont été détruits et 316 gravement endommagés, dont six hôpitaux et neuf centres de soins de santé ainsi qu'une usine de désalinisation, compliquant ainsi l'accès à l'eau potable pour environ 250.000 personnes.
    L'agence de l'ONU a salué le fait qu'Israël ait ouvert un passage frontalier pour les convois humanitaires, mais a demandé l'ouverture d'un deuxième accès.
    L'ONU et ses partenaires humanitaires fournissent de la nourriture et d'autres formes d'aide aux familles déplacées lorsque les conditions de sécurité le permettent, a indiqué Jens Laerke.
    Margaret Harris, porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a fait état d'une grave pénurie de fournitures médicales, d'un risque de maladies transmises par l'eau et de propagation du COVID-19 en raison de l'entassement des personnes déplacées dans les écoles.

    14H30 : Attaque à la roquette sur Beer Sheva, Ashdod et Ashkelon - une victime hospitalisée
    Vers 14h30, les sirènes "Enfer de Tseva" ont été déclenchées à Beer Sheva et dans d'autres villes du Néguev. Le système de défense antimissile Iron Dome a abattu quatre missiles. Trois roquettes sont tombées dans une zone non construite.
    Une fusée a explosé sur l'autoroute, près du carrefour de Goral, blessant une personne (un homme d'environ 50 ans) qui conduisait une voiture. Au départ, il a été signalé qu'il avait été blessé. Mais plus tard, les ambulanciers du "Magen David Adom" ont précisé que cet homme était en état de choc nerveux, mais ne portait pas de blessures au corps. La victime a été transportée à l'hôpital Soroka de Beer Sheva.
    Les sirènes ont également résonné à Ashdod et Ashkelon.

    15H45 : Ashkelon et Ashdod à nouveau ciblés  - une roquette a frappé une maison
    Entre 14H45 et 14H46 les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Ashkelon et Ashdod pour prévenir de lancements de missiles depuis Gaza.
    Entre 14H56 et 14H57  Nouvelles sirènes à Ashdod.
    À Ashdod, une roquette a frappé un immeuble de plusieurs étages en construction. Des dommages importants ont été causés. Il n'y a pas de victimes.

    15H17 : L'armée israélienne frappe des lance missiles à Gaza
    L'armée de l'air israélienne a attaqué des lance-missiles dans la zone d'Al-Muazi (partie centrale de la bande de Gaza). Deux autres lanceurs de missiles ont été détruits dans le nord et le sud du secteur.
    En outre, l'armée israélienne frappé un lance-missiles qui avait effectué des tirs contre  Beersheva  peu de temps auparavant.
    Le centre d'information palestinien du Hamas a rapporté un incendie important  dans une usine de peinture et de vernis à Rafah, provoqué par une frappe des FDI.

    15H25 : Sirènes d'alarme à Ashkelon et aux alentours
    Entre 15H25 et 15H26, les sirènes ont retenti à Ashkelon et aux environs de la ville. Des lancements de missiles ont été enregistrés depuis Gaza .
    A 15h30 Sirènes d'alarme à Sderot et aux alentours.
    A 15h46 sirènes d'alarme dans les localités frontalières.

    16H01 : Sirènes d'alarme à Beer Sheva, Dimona et autres localités du Néguev
    A 16h01, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Beer Sheva, Dimona et dans d'autres localités du Néguev. Le système de défense antimissile Iron Dome est entré en action.
    Entre 16H13 et 16H16 les sirènes d'alarme ont été déclenchées au checkpoint "Kisufim".

    16H36 : Sirènes d'alarme à Ashkelon et dans les environs
    A 16h36, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Ashkelon et dans les environs. Des lancements de missiles depuis la bande de Gaza ont été enregistrés.

    17H : tirs sur les localités adjacentes à la bande de Gaza
    Vers 17 heures, Les sirènes d’alerte avertissant d’attaques à la roquette ont de nouveau retenti dans les localités adjacentes à la bande de Gaza.
    Nahal Oz et Nativ ha-Asara ont été prises pour cibles.

    17H38 : Sirènes d'alarme à Ashkelon et à la frontière avec Gaza
    À 17 h 38, les sirènes "enfer de Tseva", annonçant des attaques à la roquette, ont retenti à Ashkelon et dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza.

    17H46 : Sirènes d'alarme dans le Néguev
    A 17h46, les sirènes "Enfer de Tseva", annonçant des attaques à la roquette, ont retenti dans les localités bédouines du Néguev.

    18H : Une roquette frappe une maison à Hof Ashkelon
    Une roquette tirée vers le territoire israélien depuis la bande de Gaza a touché un immeuble résidentiel dans l'une des localités du conseil régional de Hof Ashkelon.
    Au moment du bombardement, personne ne se trouvait dans la maison.

    19H11 : L'armée israélienne frappe les quartiers opérationnels de trois commandants de terrain du Hamas
    Des avions de combat de Tsahal ont attaqué des appartements servant de quartiers opérationnels à trois commandants de terrain du Hamas.
    Il s'agit des commandants de rang intermédiaire Wajdi Salah, Mahmoud Jamal al-Aad et Muhammad Shuef, dont les appartements ont été utilisés pour organiser des opérations militaires.
    1862544.jpeg

    18H59 : Sirènes d'alarme à Sderot et à la frontière avec Gaza
    À 18 h 59, les sirènes d'alarme Enfer de Tseva, annonçant des attaques à la roquette, ont retenti à Sderot et dans d'autres localités situées à la frontière avec la bande de Gaza.

    19H15 : L'armée israélienne détruit un lance-roquettes tirant sur Beer Sheva et un dépôt d'armes du Hamas
    Le service de presse de Tsahal rapporte la destruction du lance-missiles, à partir duquel les missiles ont récemment été lancés sur Beer Sheva.

    Il est également rapporté qu'un avion de Tsahal a attaqué un dépôt d’armes et une usine de munitions du Hamas.

    20H28 : Tsahal détruit un mortier installé dans un bâtiment scolaire à Shajaiya
    Le bureau de presse de Tsahal rapporte qu'un avion des Forces de défense israéliennes avait attaqué les combattants du Hamas à Shajaiya.
    Un mortier que les militants utilisaient pour tirer sur le territoire israélien a été détruit. Le mortier était installé dans le bâtiment de l'école.

    20H45 : Les alarmes ont retenti à la frontière avec Gaza
    A 20h45, des alarmes "Enfer de Tseva", annonçant des attaques à la roquette, ont retenti dans un certain nombre de localités à la frontière avec la bande de Gaza.

    21H20 : Les alarmes ont retenti à Ashdod et Ashkelon
    Dans la soirée du 18 mai, les attaques à la roquette contre le territoire israélien ont repris.
    Les militants palestiniens ont tiré des roquettes sur Ashdod, Ashkelon et les localités voisines de la frontière avec la bande de Gaza. Aucune victime ni dommage n'a été signalé.

    22H21 : Les kibboutzim frontaliers sont à nouveau sous les tirs de roquettes
    À 22 h 21, les alarmes ont retenti dans les localités adjacentes à la frontière de la bande de Gaza

    22H33 : Les attaques à la roquette contre Ashkelon et les localités frontalières se poursuivent
    À 22 h 33 les alarmes ont retenti à Ashkelon et dans les localités adjacentes à la frontière de la bande de Gaza.

    22H52 : L'armée de l'air israélienne a détruit six lance-missiles dans la bande de Gaza
    Dans la soirée, les FDI ont attaqué six lance-missiles de militants du Hamas dans la bande de Gaza.

    23H07 : Netivot et les villages frontaliers sous les tirs de roquettes
    À 23 h 07, les alarmes ont retenti à Netivot et dans les localités adjacentes à la frontière de la bande de Gaza.
    Pour le moment, il n'y a pas d'informations sur d'éventuelles victimes ou dommages.

    23H31 : L'armée israélienne détruit les maisons de cinq "commandants" du Hamas
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté que les maisons de cinq combattants de haut rang du Hamas, utilisées comme bases militaires,  ont été détruites dans la bande de Gaza dans la soirée du 18 mai.
    Les cibles des attaques de l'armée de l'air de Tsahal étaient: -  la maison du chef du département de recherche et développement du renseignement militaire du Hamas à Jabaliya;
    Des maisons du commandant adjoint de la division orientale du Hamas à Khan Younes.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté que les maisons de cinq combattants de haut rang du Hamas, utilisées comme bases militaires,  ont été détruites dans la bande de Gaza dans la soirée du 18 mai.
    Les cibles des attaques de l'armée de l'air de Tsahal étaient: -  la maison du chef du département de recherche et développement du renseignement militaire du Hamas à Jabaliya;
    Des maisons du commandant adjoint de la division orientale du Hamas à Khan Younes.

    23H43 : Ashdod, Ashkelon et les villages frontaliers subissent d'intenses bombardements
    À 23 h 43, une salve de missiles a été tirée de la bande de Gaza vers le territoire israélien. Des explosions ont été entendues dans des localités et dans le centre d'Israël.
    Pour le moment, on ne signale pas de victimes ni de dommages causés par les explosions.

    270 roquettes tirées de Gaza sur Israël de 7 à 19 heures le 18 mai
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que de 07h00 à 19h00 le 18 mai, environ 270 missiles ont été tirés depuis la bande de Gaza.
    Environ 45 roquettes sont tombées sur le territoire du secteur.
    90% des missiles ont été interceptés par le système de défense antimissile Iron Dome.

    Gaza Videocam

  • Gaza/Israël : Après-midi et soirée du 12 mai 2021 - Mis à jour au fur et à mesure des évènements

    Imprimer

    Poursuite des bombardements

    13H37 : Tsahal détruit un lance-roquettes qui visait Ashdod et Ashkelon
    Le service de presse de Tsahal rapporte que les Forces de défense israéliennes ont détruit un lance-roquettes du Hamas dans la partie nord de la bande de Gaza.
    Le lance-roquettes visait à détruire les systèmes anti-missiles d'Ashdod et Ashkelon.
    L'armée israélienne rapporte également qu'elle a attaqué deux lance-missiles antichar (ATGM).

    Vers 13h45, ls sirènes d'alarme annonçant une attaque à la roquette ont retenti dans les localités situées à la frontière avec la bande de Gaza. Aucun blessé ni dommage n'a été signalé.

    A 13h57 Les sirènes d'alarme ont à nouveau retenti à Ashkelon, Ashdod et les villages environnants.

    À 14 h 13 Les alarmes retentissent à nouveau dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza.
    1854929.jpegÀ 14 h 50, les alarmes «Tseva adom», annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien, retentissent à Ashdod, Geder et les localités voisines.

    14H56 : L'armée israélienne communique avoir attaqué des usines d’armes dans la bande de Gaza
    Des avions israéliens ont attaqué deux cibles du Hamas et du Jihad islamique dans la partie nord de la bande de Gaza.
    Il s'agit d'installations pour la production d'armes et de munitions.
    Le bureau de presse de Tsahal rapporte que les installations étaient situées dans des zones résidentielles. Les FDI précisenta avoir fait tout leur possible pour éviter des victimes civiles.

    Vers 15 h 15, les alarmes annonçant des attaques à la roquette ont commencé à retentir dans les localités de Beer Sheva, Dimona et bédouines du Néguev.
    Il y a des rapports d'interceptions de missiles par le Dôme de fer dans le ciel au-dessus de Beer Sheva.
    Aucune information sur des victimes ou des destructions n'a été rapportée.

    Les bombardements massifs d'Ashdod, d'Ashkelon et des villages de Shfeli se poursuivent. Les résidents signalent des bruits d'explosions. Les alarmes hurlent sans arrêt dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza.
    Il n'y a eu d'informations sur d'éventuelles victimes ou de destructions. Des Interceptions de missiles ont été signalées dans le ciel d'Ashdod.
    Une roquette est tombée dans une zone dégagée près de la zone industrielle d'Ashkelon.

    À 16 h 48, Les sirènes d'alarme ont été à nouveau déclenchées dans le village de Nativ ha-Asara, situé près de la frontière avec Gaza. Les sirènes ont ensuite retenti pendant plusieurs minutes dans d'autres zones limitrophes de la bande de Gaza.

    Le Jihad islamique revendique la responsabilité du bombardement nocturne du centre du pays
    La branche militante de l'organisation terroriste du Jihad islamique a revendiqué la responsabilité du bombardement de Gush Dash dans la nuit du 12 mai."Nous n'abandonnerons pas la résistance, quelles que soient les victimes", ont déclaré les terroristes dans un communiqué.

    Le Hamas tire 50 roquettes sur Ashdod et 15 sur Dimona
    Le Hamas affirme qu'après l'élimination des responsables de «l'état-major de l'aile militaire du Hamas», les militants ont tiré plus de 50 missiles sur Ashdod et 15 missiles sur Dimona.
    Auparavant, le service de presse de Tsahal avait rapporté qu'à la suite d'une opération conjointe de l'armée et du Service général de sécurité (SHABAK), plusieurs commandants de haut rang de "l'état-major général du Hamas" qui appartenaient à l'aile militante du organisation terroriste ont été éliminés.
    Selon le service de presse de l'armée, il s'agit de la première opération au cours de laquelle plusieurs responsables du Hamas sont éliminés simultanément dans différents endroits. Dans ce cas, l'opération a été menée à Khan Younes et dans la ville de Gaza.

    Ministère de la Santé de Gaza: 56 tués et plus de 335 blessés à Gaza depuis le début des affrontements 
    Le ministère de la Santé de l'administration du Hamas opérant dans la bande de Gaza a déclaré que depuis le début de la confrontation, 56 habitants du secteur ont été victimes des actions de l'armée israélienne.
    Parmi eux, selon la partie palestinienne, 14 mineurs et trois femmes. On dénombre également plus de 335 blessés.
    L'armée israélienne affirme de son côté que l'écrasante majorité des personnes tuées à Gaza sont des commandants et des combattants d'organisations de la résistance palestinienne.

    Les commandants de la "brigade de Gaza" et les commandants de la cyberunité du Hamas éliminés
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu'il y a quelque temps, à la suite de frappes ponctuelles sur des cibles dans la bande de Gaza, les commandants de la brigade de Gaza et de la cyber-unité du Hamas ont été éliminés.

    forward_2.gifLe Hamas menace de marquer l'Aïd al-Fitr par un bombardement sans précédent d'Israël
    La direction du Hamas à Gaza menace de reprendre les bombardements massifs du centre d'Israël après le début de la célébration de l'Aïd al-Fitr (la fin du mois de Ramadan).
    Une déclaration du Hamas circule dans les médias et les réseaux sociaux selon laquelle les attaques à la roquette reprendront à partir de 18h00.
    Le commandement du Hamas promet de battre le record de l'intensité des bombardements d'Israël, établi dans la nuit du 12 mai.

    Musa Abu Marzouk.jpegRéponse du Hamas à la demande de l'UE: "Nous utiliserons des missiles à longue portée"
    Musa Abu Marzouk (photo), le chef adjoint du Politburo du Hamas, a déclaré qu'il avait reçu un appel de l'Union européenne avec une demande "d'arrêter de bombarder Israël avec des missiles à courte portée".

    "J'ai répondu que nous arrêterons d'utiliser des missiles à courte portée et utiliserons des missiles à longue portée", a déclaré Abu Marzouk.

    "Couvre-feu" à Lod à partir de 20H00
    La police israélienne a annoncé un couvre-feu à Lod à partir de 20h00 le 12 mai. La veille la ville avait été le théâtre de violentes émeutes des habitants arabes de la ville. 
    Les rues de la ville sont patrouillées par des centaines de policiers et de gardes-frontières.

    Tsahal a donné les noms des six commandants du Hamas liquidés à Gaza
    Le service de presse de Tsahal a envoyé un message aux médias, dans lequel les noms de six dirigeants de militants du Hamas qui ont été liquidés à Gaza au cours de la dernière journée ont été cités.
    Il s'agit de: 1) Sami Rajuan, qui dirigeait les cyber divisions du Hamas, 2) Jumaa Tahla, l'un des principaux ingénieurs du Hamas, 3) Basam Isa, un général de brigade des unités du Hamas dans la ville de Gaza, 4) Khazam Khatib , l'un des principaux ingénieurs du Hamas, 5) Walid Shimali, responsable des infrastructures du Hamas, 6) Jamal Zabda, l'un des principaux ingénieurs du Hamas.
    1855449.jpeg

    Tsahal publie une vidéo de l'attaque au missile d'un véhicule du Jihad islamique à Gaza
    E1LLC0BX0AIxmJ9.jpeg

    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu'une voiture transportant des unités de roquettes du Jihad islamique a été attaquée dans la ville de Gaza. La frappe a fait 4 morts et 6 blessés.

    Tsahal détruit la tour Shorouq (Sunrise) abritant les renseignements du Hamas 
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que dans le sud de la bande de Gaza, une frappe a pris pour cible un bâtiment de 14 étages, qui abritait des unités de renseignement militaire du Hamas.
    Le même bâtiment abritait "une infrastructure de communication utilisée par les organisations palestiniennes pour transmettre des messages tactiques et militaires", a déclaré Tsahal.
    L'ensemble du bâtiment al-Shorooq s'est effondré. Il s'agissait d'une tour résidentielle de 14 étages dans l'un des quartiers prestigieux de Gaza .
    Des sources à Gaza rapportent des décès, y compris d'enfants, à la suite de la frappe. Tsahal avait pourtant prévenu les résidents qu'ils devaient quitter l'immeuble au plus vite car il allait être pris pour cible.
    Immeuble Shorouq.jpeg

    La vidéo montre comment Tsahal a appelé le directeur de l'un des bâtiments détruits pour le prévenir qu'il allait être ciblé. Les militaires israéliens lui donnent le temps qu'ont les résidents pour quitter les lieux et par quel moyen l'attaque allait être menée.

     Tirs massifs en provenance de Gaza dans la soirée : 130 roquettes ont été lancées vers Ashkelon, Sderot et Netivot dans la soirée
    A 20h29 le mercredi 12 mai, les sirènes d'alerte de Tseva Adom se sont déclenchées à Sderot.
    Les localités de Gevim, Nir Am, Ibim, Mefalsim, Bror Hail, Or Ner et le collège Sapir sont également sous le feu.
    Certains des missiles ont été interceptés par le système de défense antimissile Iron Dome. 

    Un enfant de 5 ans tué par une frappe de missile à Sderot
    Un enfant de 5 ans, Ido Avigal, a été tué à la suite de la chute d'un missile à Sderot. Six autres personnes ont été blessées. Une femme de 40 ans et un garçon de 6 ans ont des blessures jugées modérées  .
    L'état de quatre autres blessés est considéré comme léger.
    Selon les données primaires, les victimes se trouvaient dans une pièce protégée. Pour le moment, on ne sait pas ce qui a causé la tragédie - le mur de la pièce protégée n'a pas résisté à un coup direct du missile ou à cause d'une fenêtre laissée ouverte.
    E1M6egeXMAQdNYV.jpegAu moins 180 roquettes ont été lancées vers Israël de 6 heures à 20 heures
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté qu'au moins 180 roquettes avaient été tirées de la bande de Gaza vers Israël le 12 mai de 06h00 à 20h00.
    40 roquettes n'ont pas atteint Israël et ont chuté dans la bande de Gaza.
    Des dizaines de missiles ont été interceptés par le système de défense antimissile Iron Dome.