DETROIT DE BAB AL-MANDEB

  • Yémen : Destruction d'un bateau "kamikaze" des rebelles chiites Houthis

    Imprimer

    La coalition sunnite arabe a détruit un bateau "piégé" qui s'apprêtait à mener une attaque en mer Rouge au large de la ville de Hodeidah, dans l'ouest du Yémen.

    La coalition a dénoncé la milice houthie "qui continue de violer les dispositions de l'Accord de Stockholm et du cessez-le-feu dans le gouvernorat de Hodeidah".

    Elle a expliqué que "le comportement iranien des Houthis menace la navigation maritime et le commerce mondial dans le détroit de Bab al-Mandeb et le sud de la mer Rouge".

    En décembre 2018, des consultations parrainées par l'ONU dans la capitale suédoise, Stockholm, avaient abouti à un accord entre le gouvernement yéménite et les Houthis.

    L'accord  stipulait la résolution de la situation dans le gouvernorat de Hodeidah, l'échange d'environ 15 000 prisonniers et détenus des deux côtés, en plus des accords sur la situation humanitaire dans le gouvernorat de Taïz, mais la plupart des termes de l'accord n'ont pas été mis en œuvre au milieu accusations mutuelles.

    Plus tôt lundi, la coalition arabe dirigée par Riyad a annoncé, dans un communiqué séparé, l'interception et la destruction d'un drone piégé lancé par le mouvement yéménite Houthi vers le sud-ouest du Royaume.

    Les Houthis ont l'habitude de lancer des missiles balistiques et des drones piégés dans les régions saoudiennes. La plupart sont détruits par la coalition arabe avant d'atteindre leurs cibles

    Le Yémen est le théâtre depuis près de 7 ans d'une guerre civile entre les forces pro-gouvernementales soutenues par une alliance militaire arabe dirigée par l'Arabie saoudite voisine, et les rebelles chiites Houthis soutenus par l'Iran, qui contrôlent plusieurs gouvernorats dont la capitale, Sanaa, depuis septembre 2014. .