Dejen Aviation Engineering Industry (DAVI)

  • Ethiopie : Les Emirats Arabes Unis interviennent dans la guerre du Tigray en déployant des drones Wing Loong en Éthiopie.

    Imprimer

    (Oryx) :

    Le déploiement de véhicules aériens de combat sans pilote (UCAV) émiratis aux côtés du gouvernement éthiopien fait l'objet de spéculations depuis le début du conflit avec la région rebelle du Tigray qui a débuté en novembre 2020. 

    Néanmoins, l'affirmation maintes fois répétée selon laquelle plusieurs UCAV Wing Loong de fabrication chinoise opéraient depuis la base aérienne d'Assab en Érythrée pour entreprendre des missions de combat au-dessus du Tigray n'a jamais été confirmée. Jusqu'à ce que de nouvelles informations reçues de la part d'un mécanicien d'aéronefs travaillant sur une base aérienne ait parlé de la présence d'UCAV émiratis Wing Loong au-dessus de l'Éthiopie. 
     
    Plutôt que d'opérer depuis l'Érythrée voisine, les Émirats arabes unis semblent avoir déployé au moins six UCAV Wing Loong I sur la base aérienne de Harar Meda, située près de la capitale éthiopienne Addis-Abeba. 

    Le déploiement de drones armés émiratis en Éthiopie intervient dans un contexte de sécurité de plus en plus dégradé dans le pays, les forces gouvernementales étant tout à fait capables d'endiguer la menace des forces du Tigray. Après l'offensive de l'armée éthiopienne contre les forces du Tigray au début du mois d'octobre, ces dernières ont entamé une contre-offensive qui, à un moment donné, a même menacé la sécurité de la capitale. 
     
    Les informations selon lesquelles le gouvernement éthiopien pourrait bientôt succomber à la menace posée par les forces du Tigray ont certainement alerté les autorités d'Abu Dhabi, et pourraient être la raison même du déploiement immédiat en Ethiopie des Wing Loong pris sur les stocks de l'armée de l'air des Émirats arabes unis (UAEAF). 

    La source a fait état de l'arrivée récente d'au moins six Wing Loong I et de personnel émirati sur la base aérienne de Harar Meda. On ne sait pas encore si les Emiratis utiliseront les UCAV au-dessus de l'Ethiopie. Mais comme le personnel éthiopien devra d'abord suivre une formation approfondie pour opérer les Wing Loong I, l'utilisation initiale d'opérateurs émiratis ne semble pas invraisemblable.
     
    La source travaille pour Dejen Aviation Engineering Industry (DAVI) sur la base aérienne de Harar Meda et avait déjà correctement informé de l'arrivée de trois Wing Loong I achetés par l'Éthiopie à la Chine. L'histoire avait été révélée début octobre 2021. Les Émirats arabes unis ont déjà livré un grand UCAV de type VTOL armé de deux obus de mortier lourd à l'armée éthiopienne au cours de l'été 2021, mais le déploiement de six de ses propres Wing Loong I constitue néanmoins une augmentation considérable de son soutien. 

    Les Émirats arabes unis sont un utilisateur actif des UCAV Wing Loong I et Wing Loong II, qu'ils ont déployés lors de combats au Yémen et en Libye, où ils ont perdu au moins douze exemplaires à cause de crashs, de missiles sol-air (SAM) houthis et de systèmes de défense aérienne turcs. En janvier 2020, un Wing Loong I émirati avait effectué une frappe meurtrière qui avait tué 26 cadets  lors d'un rassemblement dans une académie militaire à Tripoli, en Libye.
    537.jpeg

    Toujours en 2020, Amnesty International a exhorté les États-Unis à mettre fin aux ventes de drones aux Émirats Arabes Unis en raison de l'utilisation de drones armés par les Émirats arabes unis pour " cibler des maisons et des installations de santé civiles, y compris des hôpitaux de campagne et des ambulances ". 
     
    Le Wing Loong I est le modèle d'UCAV chinois qui a connu le plus grand succès commercial. Jusqu'à présent, il a été exporté vers sept clients dans le monde, dont l'Éthiopie. Le drone peut porter sous chaque aile deux missiles air-sol (AGM) ou des bombes guidées. Ce qui manque au Wing Loong I en termes de nombre de points d'ancrage, il le compense par la grande variété d'armements qu'il peut transporter. 
    Drone. Winglong.jpeg

    Au début du mois de novembre, on a appris que l'Éthiopie avait acheté des AGM TL-2 pour ses Wing Loong I, dont quatre au maximum peuvent être transportés sur des pylônes doubles par chaque Wing Loong I. Les Émirats arabes unis utilisent principalement des AGM AR-1 avec leurs UCAV Wing Loong.

    Le déploiement d'UCAV émiratis en Éthiopie est une augmentation substantielle de la qualité du soutien des Émirats Arabes Unis au régime en difficulté du Premier ministre Abiy Ahmed, et pourrait signaler que les EAU sont prêts à garantir la survie du gouvernement actuel, même à des coûts politiques et financiers exorbitants. Depuis août 2021, plus de 100 vols cargo entre les Émirats arabes unis et l'Éthiopie ont été repérés, la plupart transportant divers types d'armement à bord, dont ces drones. 

    Les forces du Tigray vont devoir tenir compte de l'intervention des Émirats arabes unis.