Dashti Fahim (porte-parole du FNR)

  • Afghanistan : Les talibans ont pris le contrôle du Panjshir avec l'aide de l'armée de l'air pakistanaise

    Imprimer

    Ahmed Masoud, le chef du Front national de la résistance, opposé aux talibans, a annoncé qu'il était en lieu sûr après que le mouvement ait pris le contrôle de la province afghane du Panjshir et a hissé ses drapeaux sur le siège de l'État.

    Une bande vidéo publiée lundi 6 septembre 2021 par des comptes liés au mouvement taliban montrait un certain nombre de militants du mouvement brandissant le drapeau du mouvement au-dessus du siège de l'État du Panjshir.

    Dans la vidéo, qui a été publiée par un compte se faisant appeler « l'Émirat islamique », on voit un certain nombre de talibans tournant autour d'un mât et hissant rapidement le drapeau du mouvement à son sommet.

    De son côté, le Front national a mis un message sur Twitter affirmant qu'il contrôlait toujours des positions stratégiques dans la vallée du Panjshir, soulignant que la lutte contre les talibans et ses partenaires se poursuivrait.

    Dans le même temps, le commandant du front Ahmed Masoud déclarait qu'il accueillerait favorablement les propositions du Conseil des oulémas de négocier un règlement pour arrêter les combats.

    contrôle total de l'Afghanistan
    Zabihullah Mujahid.jpegPour les talibans, l'heure n'est plus à la négociation. Les talibans ont annoncé plus tôt, par l'intermédiaire de son porte-parole, Zabihullah Mujahid (photo), lundi, que le mouvement avait pris totalement le contrôle du Panjshir après des combats avec le « Front national de résistance » dirigé par Ahmed Masoud. Ils ont également rejeté toute offre de négociations : Pour Zabihullah Mujahid, l'occasion pour des pourparlers a été manquée.

    L'armée de l'air pakistanaise a prêté main forte aux talibans contre le Front National de Résistance
    FAhim Dashti.jpegDes drones de l'armée de l'air pakistanaise sont intervenus pour mener des attaques ciblées contre des dirigeants du FNR. Ainsi, dimanche soir, Wazir Akbar Mohmand, l'un des commandants militaires de la Résistance et Fahmi Dashti (photo ci-contre), porte-parole du FNR ont été tués dans une attaque de drone.  Plusieurs autres commandants du FNR tels que Gul Haider Khan, Munib Amiri et le général Abdul Wadud, un neveu d'Ahmad Shah Massoud, ont également été tués.

    Fahim Dashti est bien connu des Français. Brûlé en 2001 lors de l'attentat contre Ahmad Shah Massoud, le lion du Panjshir,  dont il partageait les combats, soigné en France, il  était revenu lancer un journal à Kaboul. Il avait fait un stage à Libé. 

    La maison d'Amrullah Saleh, ancien vice-président et membre dirigeant du FNR,  a été attaquée à deux reprises par des hélicoptères d'attaque. Amrullah Saleh a été transféré dans un lieu tenu secret au Panjshir. Il se. trouverait depuis au Tadjikistan.

    La victoire des talibans a été facilitée par le fait qu'aucun des grands leaders anti-talibans n'ont bougé le petit doigt pour venir en renfort au FNR. Atta Mohammad Noor, Salahuddin Rabbani, Marshal Dostum et Mohammad Mohaqiq étaient censés former une coalition pour soutenir le front d'Ahmad Massoud, mais ils n'ont pas bougés en raison des oppositions des gouvernements turc et iranien.

     

     

  • Afghanistan : Confusion sur l'évolution des combats au Panjshir - Les talibans affirment avoir vaincu toute résistance - Le FNR réfute

    Imprimer

    Les talibans affirment avoir pris le contrôle de la majeure partie du territoire de l'État du Panjshir, ajoutant qu'Ahmad Masoud et Amrullah Saleh auraient fui vers le tadjikistan et que la résistance du Panjshir aurait cessée. 

    Le porte-parole des talibans, Bilal Karimi, a déclaré dans la soirée : "Le Panjshir est désormais sous notre contrôle total."

    Dashti Fahim.jpegL'information a aussitôt été démentie par le Front National de la Résistance. Fahim Dashti (photo ci-contre), porte-parole du Front National de la Résistance a déclaré : 
    "Le Panjshir est sur pied, ne vous laissez pas tromper par la propagande. Des forces auxiliaires ont été envoyées sur toutes les lignes de bataille et de lourdes pertes ont été infligées à l'ennemi."

    Selon Yalda Hakim (BBC), les combats font toujours rage dans le Panjshir et la situation est fluide. Les talibans ont fait des progrès. Je viens de parler à l'un des leaders de la résistance anti-talibans, l'ancien Vice-Président AmrullahSaleh. Celui-ci a confirmé  que les rumeurs selon lesquelles il s'était enfui sont "sans fondement - il reste dans la vallée"
    E-XxPXsXMAE3ErW.jpeg

    Ce qu'on sait, c'est que les talibans ont pris le plus grand district du Panjshir. Il s'agit du district de Paryan. L'offensive aurait été menée par des Tadjiks ethniques dirigés par Qari Fasihuddin Badakhshani. 

    Les talibans revendiquent également la prise du district de Shutul (ou Shattal).

    Le Panjshir compte 512 villages répartis dans 7 districts.

    Par contre, le district de Khawar était toujours sous le contrôle des forces de la résistance il y a trois. heures (16H, heure française).
    E-NDFiEXIAA-dD9.jpeg