Darat Azza

  • Syrie : Les avions de guerre russes pilonnent en continu les positions des rebelles dans le Grand Edleb

    Imprimer

    Jeudi 30 décembre 2021 dans l'après-midi, une nouvelle vague de frappes aériennes russes a frappé la région nord-ouest syrienne du Grand Edleb où plusieurs groupes rebelles d'obédience islamique sont actifs.

    Au moins quatre frappes aériennes ont touché la périphérie de la ville de Sheikh Bahir, dans la campagne nord d'Edleb. Les cibles étaient probablement les positions du groupe Hay'at Tahrir al-Sham (HTS), l'ancien affilié d'al-Qaïda en Syrie, qui contrôle de facto le Grand Edleb.

    Au cours des frappes aériennes, des militants de HTS et des militants alliés ont tenté en vain d'abattre des avions de guerre russes à l'aide de mitrailleuses lourdes. 

    Dans la matinée du jeudi, cinq frappes aériennes russes avaient visé la périphérie des villes de Barisha, Kafr Aruq et Maaret Mesrin au nord et est de la province d'Edleb. Trois autres frappes aériennes ont touché le mont Cheikh Baraka près de la ville de Darat Azza, à l'ouest de la province d'Alep.

    Les forces aérospatiales russes ont intensifié leurs opérations contre HTS et ses alliés cette semaine en réponse aux violations répétées du cessez-le-feu dans le Grand Edleb.

    Le cessez-le-feu, négocié par la Russie et la Turquie il y a plus d'un an, tient à peine. La situation dans le Grand Edleb devrait continuer de se dégrader l'année prochaine.

  • Syrie : Derniers affrontements

    Imprimer

    Des frappes aériennes russes détruisent un dépôt de munitions des jihadistes de Hayat Tahrir ash-Sham dans l'ouest de la province d'Alep
    Samedi 13 mars, des avions de combat des Forces aérospatiales russes (VKS) ont lancé une vague de frappes aériennes sur la région du Grand Edleb, au nord-ouest de la Syrie.

    Au moins cinq frappes aériennes ont frappé la périphérie des villes de Takad et d'Arhab, qui sont situées au nord ouest de la ville de Darat Azza, près de la ligne de front avec les forces gouvernementales syriennes dans l'ouest de la province d'Alep. De fortes explosions ont été entendues dans la région.
    EwWY7GtWYAIVJem.jpegSelon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les frappes aériennes ont détruit un important dépôt de munitions du groupe jihadiste Hay'at Tahrir ash-Sham (HTS), l'ancien affilié d'al-Qaïda. Aucune perte humaine n'a été signalée.

    Il s'agit du deuxième dépôt de munitions de HTS ciblé ce mois-ci. Il y a moins de dix jours, une série de frappes aériennes russes avait détruit un dépôt situé près de Ma'arrat Mesrin dans l'est d'Edleb.

    Malgré la présence de milliers de soldats turcs lourdement armés dans différentes parties du Grand Edleb, HTS reste le patron de facto de la région.

    HTS dirige la salle des opérations d'al-Fateh al-Mubin, une coalition de groupes liées à al-Qaïda et de factions soutenues par la Turquie. La coalition est responsable de toutes les opérations militaires contre les forces gouvernementales dans le Grand Edleb.

    Les combattants d'Al-Fateh al-Mubin font peu de cas du cessez-le-feu dans le Grand Edleb, négocié par la Russie et la Turquie en 2020. Le VKS répond par des frappes aériennes, tandis que les forces gouvernementales effectuent des tirs d'artillerie et de missiles sur les cibles rebelles et islamistes.

    Province de Daraa (Sud)
    cette semaine les personnes suivantes ont perdu la vie dans la province de Daraa :
     - un ancien rebelle a été abattu par des hommes armés à Inkhil
     - le corps d'un autre ex-rebelle a été retrouvé près de Nahj. Il a été vaisemblablement exécuté.
     - un 3ème ex-rebelle a été tué avec son fils (15 ans) à Um Walad
     - un capitaine de 4e division (originaire de la province de Lattaquié) a été abattu près de Yadudah.

    Province de Hama
    Deux soldats originaires de la région de Salamiyah ont été tués dans l'est de la province de Hama. L'un d'eux a été tué par un engin piégé posé par les jihadistes de Daech. 

    EwWS3-VW8AAEvHm.jpeg

    EwWS5ANXAAIY6i7.jpeg