Covid 19 à Abou Dhabi

  • Abou Dhabi : Réouverture des lieux de culte non musulmans

    Imprimer

    Tous les lieux de culte pour les non-musulmans seront ouverts à Abu Dhabi avec une capacité de fonctionnement maximale de 30 %, a annoncé le ministère du développement communautaire (DCD), selon le rapport de WAM.

    Cette décision intervient alors que la ville revient progressivement à une vie normale, depuis que la pandémie de coronavirus ait contraint à leur fermeture.

    Toutes les mesures de précaution sanitaires seront imposées aux fidèles pour assurer leur sécurité et prévenir la propagation de la COVID-19.

    Les enfants et les personnes âgées qui ne souffrent pas de maladies chroniques seront également autorisés à entrer dans les lieux de culte, a déclaré le sultan Al-Mutawa Al-Dhaheri, directeur exécutif de l'engagement communautaire et du sport.

    "Un manuel a été fourni à tous les lieux de culte pour le retour progressif à la normale des lieux de culte, qui comprend un guide explicatif des procédures à suivre envers les fidèles", a-t-il ajouté.

    Mais les activités et les événements sont toujours interdits, selon M. Al-Dhaheri, tout en encourageant les autorités ecclésiastiques à explorer l'utilisation des plateformes numériques.

    Cette évolution intervient alors que l'essai du vaccin COVID-19 sur l'homme se poursuit dans la capitale des Émirats arabes unis.

    Les autorités ont déclaré que les volontaires vaccinés ont atteint le chiffre de 31 000 personnes de plus de 120 nationalités en seulement quelques semaines dimanche.

    Les essais sont gérés par la société G42 Healthcare, basée à Abu Dhabi, en partenariat avec le ministère de la santé d'Abu Dhabi, le ministère de la santé et de la prévention des EAU et la société des services de santé d'Abu Dhabi.

    Des milliers de volontaires ont déjà reçu leur deuxième dose de vaccin et continueront à être suivis.

    Le département de la santé d'Abu Dhabi a déclaré qu'il fermait les inscriptions à l'essai car il avait déjà atteint le nombre de volontaires requis.