Chikingudu (Etat de Borno)

  • Nigéria : Les forces nigérianes neutralisent 33 membres du groupe islamiste Boko Haram

    Imprimer

    Les forces spéciales nigérianes ont éliminé 33 combattants du groupe islamiste Boko Haram, lors d’affrontements dans le nord-est de l’État de Borno, ont annoncé mardi 9 mars 2021 des médias locaux.

    Les terroristes ont été tués lors d'affrontements dans la région de Chikingudu, où de nombreux autres éléments terroristes ont fui les lieux. D'après la même source, l'armée a saisi une importante quantité d'armes et de munitions.

    Le bilan du côté de l'armée fait ainsi état de deux soldats tués et sept autres  blessés au cours de cette opération.

    Le groupe islamiste Boko Haram a lancé une insurrection sanglante dans le nord-est du Nigeria en 2009, mais a ensuite étendu ses atrocités aux pays voisins, le Niger, le Tchad et le Cameroun, ce qui a entraîné une riposte militaire.

    Plus de 30 000 personnes ont été tuées et près de 2,6 millions déplacées au cours des dix années d'activités terroristes de Boko Haram au Nigeria, selon le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies.

    Selon l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, les massacres commis par Boko Haram ont affecté environ 26 millions de personnes dans la région du lac Tchad et 2,6 millions autres ont été contraintes au déplacement.