Chaab Habib

  • Turquie : Arrestation de 11 personnes pour enlèvement d'un dissident iranien

    Imprimer

    Les relations entre la Turquie et l'Iran continuent de se tendre. Les autorités turques révèlent maintenant, en pleine querelle avec Téhéran au sujet du poème panturkiste lu par Erdogan, qu'elles ont arrêté 11 personnes impliquées dans l'enlèvement de Habib Chaab à Istanbul.

    Les 11 personnes sont accusées d'être  impliquées dans l'enlèvement et le transfert vers l'Iran d'un dissident iranien recherché par Téhéran pour une attaque meurtrière exécutée en 2018 dans le sud-ouest de l'Iran.

    Habib Chaab, un leader séparatiste arabe de souche iranienne, a été drogué et kidnappé par un réseau travaillant «pour le compte des services de renseignement iraniens» après avoir été incité à voler vers la Turquie par un agent des services de renseignement iraniens, a déclaré un haut responsable.

    Les médias d'État iraniens ont déclaré en novembre que des agents du ministère iranien du renseignement avaient arrêté Chaab pour participation présumée à une attaque en 2018 contre un défilé militaire qui avait tué des dizaines de personnes, sans dire quand ni comment il avait été détenu.

    Chaab, qui était basé en Suède, a été persuadé de se rendre en Turquie pour rencontrer une femme qui, à son insu, travaillait pour les services de renseignement iraniens, a déclaré le responsable turc.

    Lorsqu'il est arrivé à Istanbul, il s'est rendu à un point de rendez-vous, où il a été drogué et capturé, a déclaré le responsable.