Buniyan al-Marsus

  • Syrie :Des hommes armés non identifiés tuent un ancien commandant rebelle syrien à Daraa

    Imprimer

    Un ancien commandant de l'Armée Syrienne Libre (ASL) a été assassiné par des tireurs non identifiés dans la ville de Daraa, au sud de la Syrie.
    Le commandant, Ibrahim al-Masalmah (photo de droite), a été abattu le 27 juillet par des hommes armés dans la partie sud de la ville, connue sous le nom de Daraa al-Balad. Un autre ancien rebelle (photo de gauche), a également été tué lors de l'attaque.
    Al-Masalmah, connu sous son nom de guerre "Abou Hussein al-Yarmuk", était un commandant supérieur au sein de la salle de commandement d'al-Buniyan al-Marsus. Le groupe a été fondé en 2016 avec le soutien du Centre d'opérations militaires dirigé par les États-Unis en Jordanie.
    Al-Buniyan al-Marsus a mené une série d'opérations de grande envergure contre l'armée du régime et ses alliés entre 2016 et 2018. L'opération la plus importante a été l'offensive pour la prise de la ville de Daraa en 2017. Al-Masalamah aurait été l'un des principaux commandants de cette offensive.
    À la mi-2018, Al-Masalamah a rejoint le processus de réconciliation à Daraa. Il serait retourné à la vie civile et ne s'était pas rengagé dans une formation pro-gouvernementale.
    Certains militants de l'opposition ont accusé les services de renseignement syriens d'être responsables de l'assassinat d'al-Masalmah. Cependant, il n'y a pas de preuve étayant ces accusations. Le commandant a peut-être été assassiné par les cellules de l'Etat islamique, qui sont très présentes à Daraa. Al-Buniyan al-Marsus est engagée dans un conflit à mort avec l'Etat islamique.