Brigade Giv'ati

  • Cisjordanie : Une tentative d'attaque terroriste dans la région de Jéricho et une autre à Hébron

    Imprimer

    Dans la matinée du mercredi 12 mai, dans la région de Jéricho, un Palestinien a attaqué un soldat avec un couteau et a tenté de lui enlever son arme. Le soldat est légèrement blessé. L'attaquant a été arrêté.

    Le service de presse de la police rapporte que l'attaque a eu lieu à un arrêt de bus au carrefour de Nabi Musa. Un officier du MAGAV qui passait en voiture a vu un soldat et un terroriste se battre à l'arrêt de bus et est venu en aide au soldat.

    L'agresseur a été remis à la police pour interrogatoire.

    2021:05:12.jpegUne autre tentative d'attaque terroriste à un poste de contrôle de la police dans la région de Hébron, l'attaquant neutralisé
    Tentative d'attaque terroriste à l'arme blanche à un poste de contrôle de la police dans la région de Hébron. L'attaquant a été neutralisé.
    Un Palestinien armé d'un couteau a tenté d'attaquer les soldats du bataillon «Shaked» (424e bataillon d'infanterie mécanisée de la brigade «Givati»). Il a été neutralisé.

  • Cisjordanie : Attaque terroriste au carrefour de Tapuah. 3 Israéliens blessés

    Imprimer

    À 17 h 55, une voiture s'est arrêtée au trampiad au carrefour de Tapuah. Le conducteur de la voiture a tiré cinq coups de pistolet en direction des personnes debout à l'arrêt, après quoi il a disparu. Trois militaires de la compagnie de reconnaissance de la brigade Givati, en service à l'intersection, ont cependant réussi à ouvrir le feu sur le terroriste avant de s'enfuir.

    Le service d'ambulance du Magen David Adom a signalé qu'au moins trois Israéliens avaient été blessées dans l'incident. L'un des blessés était dans un état critique, un autre était dans un état grave et un troisième plus  légèrement blessé. Tous les blessés sont âgés d'environ 20 ans.

    L'ambulancier paramédical du MADA, Aviel Mamaliya, a déclaré que lorsqu'ils sont arrivés sur les lieux, ils ont trouvé les blessés à l'arrêt de bus. Deux d'entre eux étaient inconscients. Les blessés ont été transportés à l'hôpital Beilinson de Petah Tikva.

    Selon le site Internet Srugim , toutes les victimes de cette attaque terroriste sont des étudiants de la Yeshiva à Itamar.  Lundi matin 3 mai, l'état de Yehuda Gueita, 19 ans, blessé au carrefour de Tapuah, reste critique. L'état de Bnayi Peretz, âgé de 19 ans, est jugé extrêmement grave. Le troisième blessé, Amikhai Khala, légèrement blessé, a quitté l'hôpital après avoir reçu les soins médicaux nécessaires.

    Le bureau de presse des Forces de défense israéliennes a déclaré: «Selon un rapport reçu de l'intersection de Tapuah, un véhicule en mouvement a ouvert le feu sur des civils. Plusieurs personnes ont été blessées. Des soldats de Tsahal ont ouvert le feu sur le véhicule en fuite, mais il a disparu. Selon les informations sur place, le véhicule a pris la direction du village de Haouara. Le véhicule a ensuite été retrouvé abandonné avec des impacts de balles.

    LeHamas et le Jihad islamique ont aussitôt publié des déclarations dans lesquelles ils se sont félicités de l'attaque au carrefour de Tapuah.

    Affrontements entre soldats israéliens et Arabes palestiniens près de Naplouse
    Des sources palestiniennes rapportent des affrontements entre des soldats israéliens et des résidents locaux dans plusieurs villages près de Naplouse.

    Vraisemblablement, les affrontements auraient été provoqués par l'opération de Tsahal pour rechercher le terroriste qui a blessé trois Israéliens au carrefour de Tapuah.

    Selon des sources palestiniennes, dans le village de Bayta al-Takhta, des militaires ont utilisé des armes à feu, faisant trois blessés. L'un des blessés est dans un état grave.

    Tsahal envoie des renforts en Cisjordanie
    Dimanche 2 mai, le service de presse de Tsahal a rapporté qu'à la suite d'une réunion sur la situation sécuritaire, il a été décidé de renforcer les unités servant en Cisjordanie.

    La décision fait suite aux deux attentats contre des militaires et des civils israéliens perpétrés en Cisjordanie.

    Jérusalem : Emeutes dans le quartier de Sheikh Jarah
    Pour la deuxième soirée consécutive, des émeutes ont eu lieu dans le quartier Sheikh Jarah.

    La société de médias Kan a tweeté que des affrontements entre musulmans et juifs se déroulent dans le quartier de Shimon Ha-Tzadik, près de maisons appartenant à des familles juives. Les Palestiniens jettent des pierres sur les habitants juifs.

    Un habitant du quartier, un Juif, a été légèrement blessé par un jet de pierre.



  • Cisjordanie : Deux soldats israéliens blessés lors d'affrontements dans le nord de la Cisjordanie

    Imprimer

    Deux soldats israéliens ont été blessés, à l'aube du mercredi 14 octobre, lors d'une campagne d'arrestations qui a abouti à des affrontements en Cisjordanie.

    Des sources palestiniennes ont déclaré que les forces israéliennes étaient entrées dans le camp de Balata, à l'est de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.

    Des affrontements ont éclaté entre les Palestiniens et les soldats israéliens qui ont tiré des bombes sonores et des grenades lacrymogènes, tandis que les Palestiniens répondaient en lançant des engins explosifs improvisés et des cocktails Molotov.

    L'armée israélienne a annoncé que deux soldats avaient été blessés par des engins explosifs "pipes". Ils ont été évacués vers un hôpital mais leurs blessures sont légères à modérées

    Les forces israéliennes ont arrêté un homme après avoir investi sa maison.

    Deux lanceurs de cocktail Molotov arrêtés suite à l'incident près de la colonie d'Enav
    La station de radio Kan Bet a rapporté que les soldats de la brigade Giv'ati ​​avaient arrêté deux suspects lors d'un incident survenu en Cisjordanie la semaine dernière.

    Le 5 octobre, près de la colonie d'Enav en Cisjordanie, un groupe de Palestiniens avait attaqué des membres de la brigade Giv'ati ​​avec des cocktails Molotov. Les militaires avaient riposté ouvrant le feu sur les assaillants. L'un d'eux avait été blessé à la poitrine et était décédé avant l'arrivée de l'ambulance. Ses complices avaient réussi à s'échapper.