Blindé BTR-82A

  • Syrie : Des nouveaux véhicules russes équipent la Force-Tiger, une unité d'élite du régime

    Imprimer

    La 25e Division spéciale de l'armée arabe syrienne (AAS), connue sous le nom de « Force Tigr » a été repérée avec de nouveaux véhicules blindés de fabrication russe.

    Les véhicules repérés son, trois véhicules de transport de troupes blindés à roues BTR-82A 8 × 8 et trois véhicules de mobilité d'infanterie GAZ Tigre 4 × 4. Ils ont été repérés dans une vidéo partagée par des militants syriens le 2 novembre. La vidéo montre un défilé qui a récemment eu lieu sur le principal terrain d'entraînement de la division.

    BTR-82A
    Le BTR-82A est la dernière version de production du BTR-82 avec un blindage amélioré, des revêtements anti-éclats, un dispositif de vision nocturne plus moderne TKN-4GA-02, un canon 2A72 de 30 mm, un système de navigation GLONASS et un moteur plus puissant de 300 ch.
    BTR-82-768x1517.jpeg

    Véhicule de mobilité d'infanterie tout-terrain polyvalent GAZ Tigr
    Le GAZ Tigr est un véhicule de mobilité d'infanterie tout-terrain polyvalent qui peut être armé d'une mitrailleuse PKP de 7,62 mm, d'une mitrailleuse lourde Kord-12,7 mm ou d'un lance-grenades AGS-17 de 30 mm.
    Gaz Tigr.jpeg

    Les véhicules ont probablement été fournis directement par l'armée russe, le principal allié de l'AAS. La coopération militaire entre les deux parties s'est considérablement développée ces dernières années.

    La 25 e division des forces de mission spéciale est déployée sur toutes les principales lignes de front autour de la région nord-ouest du Grand Edleb, qui abrite des groupes affiliés à al-Qaïda et des factions soutenues par la Turquie. Des troupes turques sont également déployées dans la région.

    L'unité d'élite a participé avec succès à toutes les opérations précédentes de l'AAS dans le Grand Edleb. Le chef de l'unité, le général de division Suheil al-Hassan, est craint par les rebelles et les islamistes de la région.

    Selon plusieurs rapports récents, la 25e division des forces de mission spéciale et plusieurs autres formations de l'AAS se préparent à lancer une nouvelle offensive dans le Grand Edleb. L'armée veut rouvrir l'autoroute Lattaquié-Alep, connue sous le nom de M4.