Bhatti Zafar (chrétien condamné à mort)

  • Pakistan : un chrétien déjà condamné à perpétuité pour « blasphème » présumé est maintenant condamné à mort

    Imprimer

    Un Pakistanais chrétien a été condamné à mort au Pakistan dix ans après avoir été accusé de blasphème.

    Zafar Bhatti, 58 ans, est accusé d'avoir envoyé des SMS blasphématoires depuis son téléphone.

    Il a toujours nié les accusations, affirmant que « quelqu'un a utilisé son mobile pour envoyer un SMS contre le Prophète." Il a néanmois été inculpé de blasphème en 2012 et condamné à la prison à vie en 2017

    En octobre 2021, l'affaire a été renvoyée devant un tribunal de première instance par le juge Abdul Aziz qui a déclaré que Bhatti aurait dû être condamné à mort au lieu de la réclusion à perpétuité.

    Bhatti a maintenant été condamné à mort par le tribunal d'instance pakistanais de Rawalpindi et est détenu sous haute sécurité en raison de menaces de mort de la part d'extrémistes.

    L'ONG chrétienne CLAAS-PK (Centre d'aide juridique et d'installation) a soutenu Bhatti tout au long de son épreuve.

    CLAAS-PK a demandé que Bhatti, un diabétique, soit libéré sous caution pour raisons médicales après avoir subi une crise cardiaque en prison en octobre 2021. La demande a été refusée.

    L'ONG affirme que sa santé continue de se dégrader derrière les barreaux.

    Nasir Saeed, directeur de CLAAS-PK, a déclaré que Bhatti était victime des lois pakistanaises sur le blasphème.

    « Depuis la promulgation de la loi sur le blasphème au Pakistan, la loi est oppressive et fréquemment mal utilisée », a-t-il déclaré.