Beriev A-50 (AEW&C) (russe)

  • Syrie : Les rebelles tirent un missile antiaérien sur un avion russe AEW&C

    Imprimer

    Mercredi 2 juin, des rebelles du nord-ouest de la région syrienne du Grand Edleb ont tiré un missile sur un avion de reconnaissance russe en mission dans la région.

    Le missile a raté l'avion, qui a été identifié par certaines sources comme un avion d'alerte précoce et de contrôle aéroporté Beriev A-50 (AEW&C). Au moins un A-50 est déployé sur la base aérienne de Hmeimim sur la côte syrienne. L'avion effectue quotidiennement des sorties de reconnaissance au-dessus du Grand Edleb.

    Une source de l'armée arabe syrienne, présente sur l'une des lignes de front du Grand Edleb, a confirmé qu'un missile antiaérien avait été lancé depuis la région. Cependant, la source a déclaré que la cible était un drone. Selon lui, le missile a raté sa cible.

    Certains militants de la rébellion ont déclaré que le missile avait été tiré par des militants de la salle des opérations d'al-Fateh al-Mubin, dirigée par Hay'at Tahrir al-Sham (HTS), anciennement affilié à al-Qaïda.

    Les factions du Grand Edleb, y compris HTS, sont connues pour être en possession de plusieurs systèmes de défense aérienne portables (MANPAD).

    Des systèmes plus anciens, comme le 9K32 Strela-2 de fabrication soviétique, ont été pillés dans les stocks militaires syriens au cours des premières années de la guerre. Des systèmes plus avancés, comme les MANPAD FN-6 fabriqués en Chine, ont été fournis par le Qatar et la Turquie.
    Beriev A-50 (russe).jpeg