Beled Hawo

  • Somalie : des affrontements dans le centre font 26  morts, dont 20 jihadistes Al-Shabab

    Imprimer
    Les autorités somaliennes ont annoncé lundi 25 janvier la mort de 26 personnes, dont 20 membres du mouvement jihadiste Al-Shabab, au cours de violents affrontements dans la région de Mudug, au centre du pays.
     
    Ahmed Muallim, ministre de la sécurité de la région de Mudug (centre), a affirmé,  que les éléments du mouvement islamiste Al-Shabab avaient lancé une attaque surprise contre la ville de Beled Weyne que les forces gouvernementales ont réussi à repousser avec l'aide des habitants locaux.
     
    "20 membres d'Al-Shabab ont été tués et 50 autres blessés lors des affrontements, a-t-il dit. D'un autre côté, 6 personnes ont été tuées et 10 autres blessées."
     
    Muallim n'a pas précisé s'il s'agissait des habitants locaux ou des forces gouvernementales.
     
    Le site électronique Somali Memo, affilié au mouvement a rapporté que 10 soldats du gouvernement avaient péri lors de ces affrontements.
     
    La Somalie mène, depuis des années, une lutte contre le mouvement islamiste Al Shabaab, formé en 2004, et qui se réclame d'Al Qaïda. La milice a revendiqué plusieurs attaques terroristes qui ont entrainé la mort de centaines de personnes.
     
    Les opérations sécuritaires se sont multipliées ces derniers temps, dans une tentative du gouvernement de chasser les terroristes des villages et des villes du sud du pays.

    Jubaland : combats entre forces du Jubaland et armée fédérale
    Par ailleurs, les troupes soutenant le ministre de la sécurité du Jubaland, Abdirashid Janan, ont pris le contrôle de la ville de Beledhawo, près de la frontière kényane, après de violents combats la nuit dernière avec les forces du gouvernement fédéral. Le gouvernement fédéral a condamné l'attaque.

    EskEC81XIAICsKu.jpeg