Bazoum Mohammed (président)

  • Niger : 7 civils tués dans une attaque près de la frontière malienne

    Imprimer

    Au moins sept civils ont été tués, jeudi 9 septembre 2021, dans l'attaque d'un village de la région de Tillabéri, dans l'ouest du Niger et près de la frontière malienne, a rapporté une source de la société civile locale.

    "Le jeudi 09 septembre, aux environs de 18h30, des hommes armés à bord de motos, ont attaqué le village de Tcharba Koira, situé à quelques 35 km au nord-ouest de la commune de Tondikiwindi", a indiqué le mouvement de veille sécuritaire"Urgence Tillabéri" dans un communiqué.

    "Les assaillants ont tué 7 personnes et emporté du bétail", a précisé la même source, ajoutant que "cette attaque intervient quelques heures seulement avant le déplacement officiel du président de la République Mohamed Bazoum dans la région de Tillabéri".

    La commune de Tondikiwindi est située dans le département de Ouallam de la région de Tillabéri. Ces derniers mois, ce département et le département voisin de Banibangou enregistrent des attaques armées au cours desquelles de nombreux civils ont été tués.

    En août dernier, 37 civils ont été tués dans l'attaque du village de Darey Dey situé dans la commune de Banibangou.

    Depuis 2017 la région de Tillabéri est en proie à des attaques armées attribuées aux groupes terroristes opérant dans le nord du Mali.

    Un état d'urgence a été instauré dans toutes la région appuyé des mesures restrictives comme l'interdiction de circulation des motos au cours de la journée.

    Face à la pression des organisations de la société civile de la région, cette mesure a été levée le 1er septembre courant.

  • Algérie/Niger : La frontière terrestre entre l'Algérie et le Niger ouverte après 16 mois de fermeture

    Imprimer

    L'Algérie et le Niger ont rouvert leurs frontières terrestres, fermées depuis 16 mois en raison de la pandémie de coronavirus

    Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a annoncé lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue nigérian Mohamed Bazoum, en visite de travail en Algérie, la réouverture des frontières terrestres, dans le but de faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays.

    L'agence de presse officielle algérienne a cité Tebboune disant que les deux pays ont convenu d'"ouvrir les frontières pour l'exportation de matériaux algériens vers le Niger et l'importation de matériaux nigériens vers l'Algérie.

    Il a ajouté que lui et Bazom ont convenu qu'il devrait y avoir une "politique claire" pour les Nigérians travaillant en Algérie.

    Parallèlement, le président nigérien Mohamed Bazoum a exprimé sa volonté de rouvrir la frontière avec l'Algérie de manière "permanente" afin de renforcer les échanges commerciaux entre les deux pays.

     

     

  • Niger : Mohamed Bazoum, nouveau président du Niger

    Imprimer

    La Cour constitutionnelle du Niger a confirmé, dimanche soir 21 mars 2021, la victoire de Bazoum Mohamed au second tour de l'élection présidentielle du 21 février dernier.

    Le nouveau président élu du Niger est né en 1960 à Bilabrine, dans la région de Diffa, au sud-est du Niger.

    Après ses études primaires et secondaires, il étudia la philosophie dont il fut enseignant dans plusieurs établissements d'enseignement secondaire du Niger.

    Durant sa carrière d'enseignant, Bazoum Mohamed a été un syndicaliste actif au sein du Syndicat national des enseignants du Niger (SNEN) et de l'Union des syndicats des travailleurs du Niger (USTN).

    Avec l'avènement du multipartisme au début de années 1990, Bazoum Mohamed s'est engagé dans la politique en créant, avec l'actuel président Mahamadou Issoufou,le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-TARAYYA) dont il fut pendant longtemps vice-président avant d'en devenir président.

    Bazoum Mohamed a été plusieurs fois député, puis membre du gouvernement où il a occupé les portefeuilles des affaires étrangères et de l'intérieur.

    Il est d'origine arabe. En plus de sa langue maternelle, il parle d'autres langues nigériennes et étrangères dont le hausa, le kanuri et l'anglais.

    Il est marié et père de quatre  enfants.

    Selon les résultats proclamés par la Cour constitutionnelle, Bazoum Mohamed a recueilli 55, 66% de suffrages.

    C'est sa première participation à une élection présidentielle. Il prêtera serment le 2 avril prochain, succédant à Mahamadou Issoufou.

  • Niger : Mohammed Bazoum l'emporte avec 55,75% des voix

    Imprimer

    Bazoum Mohammed (président).jpgLe candidat du pouvoir à la présidentielle au Niger, Mohamed Bazoum (photo), l'a emporté avec 55,75% des voix face au candidat de l'opposition Mahamane Ousmane (44,25%), a annoncé mardi la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Ces "résultats sont provisoires et doivent être soumis à l'analyse de la Cour constitutionnelle", a déclaré Issaka Souna, président de la Céni, devant le corps diplomatique et les autorités nigériennes rassemblés au Palais des congrès de Niamey.