Bataillon Aidar

  • Украина: Последние события в войне в Украине

    Imprimer

    Харьков
    На Харьковском фронте украинская армия была вынуждена оставить Терновку, что позволило российским войскам вновь занять стратегически важный населенный пункт Рубежное. Украинская армия ввела в бой элементы Интернационального легиона с подкреплением из территориальной обороны и подразделений 92-й бригады, но попытки украинцев контратаковать на этом направлении провалились.
    1940110486.jpeg

    Северодонецк
    На линии фронта в городе было мало подвижек, бойцы с обеих сторон вели крайне тяжелые уличные бои. Подразделения "Ахмат" чеченского спецназа (спецназ) совместно со Вторым корпусом народного ополчения ЛНР (пророссийским) взяли под контроль Метелкино (Метелкино) на окраине Северодонецка. Район защищал украинский батальон "Айдар" или то, что от него осталось, который в итоге сдался. Сергей Мельничук, командир батальона "Айдар", которого особенно разыскивали луганские (пророссийские) власти, был захвачен и переведен в лагерь для заключенных в Ростове-на-Дону, Россия. Однако официального подтверждения этой информации нет.
    FVnE0WYWIAAALBh.jpeg

    Российские ПВО сбили украинский Су-25 в районе Камышевахи.

    В направлении Артемовского (Бахмутовского) - украинские вооруженные силы перебрасывают подкрепления в район Клинового и Кодемы. Они пытаются предотвратить окружение своих сил в Углегорске и Новолуганске.
    FVT5QAOX0AAV0Zw.jpeg

    Донецк
    Российские ПВО сбили украинский Су-25 в районе Камышевахи.

    В направлении Артемовского (Бахмутовского) - украинские вооруженные силы перебрасывают подкрепления в район Клинового и Кодемы. Они пытаются предотвратить окружение своих сил в Углегорске и Новолуганске.

    Южный фланг
    По Южному флангу – серьезных продвижений за день отмечено не было. Идут артиллерийские бои с целью изматывания противника.

    Херсон
    Мощный взрыв произошел в центре Херсона. Это было покушение на Евгения Соболева, главу УСИН (оккупационной администрации, созданной российской армией). Соболев жив, но госпитализирован с травмами ног.

    Калибровка
    На юге Харьковской области был нанесен ракетный удар по ГПЗ "Шебелинский" в селе Андреевка. ГПЗ Шебелинский является вторым по величине производителем топлива после Кременчугского нефтеперерабатывающего завода. В Николаеве, Днепропетровске и Кременчуге российскими ВВС были поражены стратегические объекты.  В Днепропетровске пострадала нефтебаза в Новомосковском районе. Глава Днепропетровской областной военной администрации Валентин Резниченко сообщает, что взорвался топливный бак. Два человека погибли и 13 получили ранения. 
    Dépôt de carburant 18:06:22.jpeg


    В Лисичанске в результате воздушной бомбардировки был также уничтожен склад боеприпасов. 

  • Ukraine : Derniers évènements de la guerre en Ukraine

    Imprimer

    Kharkiv
    Sur le front de Kharkiv , l'armée ukrainienne a été contrainte d'abandonner Ternova, ce qui a permis aux troupes russes d'occuper à nouveau la localité stratégique de Rubizhnoye. L'armée ukrainienne a dépêché des éléments de la Légion internationale avec des renforts de la défense territoriale et des unités de la 92e brigade, mais les tentatives ukrainiennes de contre-attaquer dans cette direction ont échoué. 
    FVabr2cWAAA_c2Z.jpegSeverodonetsk
    Les lignes de front ont peu bougé dans la ville, les combattants des deux bords se livrant à un combat de rues extrêmement difficile. Les unités Akhmat des forces spéciales (spetsnaz) tchétchènes, ainsi que le deuxième corps de la milice populaire de la LPR (pro-russes), ont pris le contrôle de Metelkino (Метелкино) dans la banlieue de Severodonetsk. Le secteur était défendu par le bataillon ukrainien Aidar ou ce qu'il en restait qui s'est finalement rendu. Sergei Melnichuk, un commandant du bataillon Aidar, particulièrement recherché par les autorités de Lougansk (pro-russes) a été capturé et transféré au camp de prisonniers de Rostov-sur-le-Don, en Russie. Aucune confirmation officielle concernant cette capture cependant.
    FVnE0WYWIAAALBh.jpeg

    La défense aérienne russe a abattu un Su-25 ukrainien près de Kamyshevakhi.

    Dans la direction d'Artemovsky (Bakhmutovsky) - les forces armées ukrainiennes transfèrent des renforts dans la région de ​​​​Klinovoye et Kodema. Ils tentent d'empêcher l'encerclement de leurs forces à Uglegorsk et Novolugansk.
    FVT5QAOX0AAV0Zw.jpeg

    Donetsk
    La défense aérienne russe a abattu un hélicoptère Mi-24 de l'armée de l'air ukrainienne dans la région d'Arkhagelskoye. Les Russes mènent un combat de contre-batterie est en cours pour faire taire les tirs d'artillerie de l'armée ukrainienne sur la ville. 

    Flanc sud
    Sur le flanc sud , il n'y a pas eu d'avancées sérieuses dans la journée. Les Russes pilonnent les positions ukrainiennes à l'artillerie pour épuiser les forces adverses. 

    Attentat à Kherson, ville contrôlée par la Russie
    Une puissante explosion a eu lieu au centre de Kherson. Il s'agissait d'une tentative d'assassinat contre Yevgeny Sobolev, le chef de l'USIN (administration d'occupation mise en place par l'armée russe). Sobolev est vivant mais hospitalisé pour des blessures à la jambe.

    Tirs de missiles russes
    Dans le sud de la région de Kharkiv, une attaque au missile a été menée contre le GPP Shebelinsky (photo en titre) dans le village d'Andreevka. GPP Shebelinsky est le deuxième producteur de carburant après la raffinerie de pétrole de Kremenchuk. À Mikolaev, Dnepropetrovsk et Krementchoug, des cibles stratégiques ont été touchées par les forces aériennes russes. A Dnepropetrovsk, c'est un dépôt pétrolier situé dans le district de Novomoskovsky qui a été touché. Le chef de l'administration militaire régionale de Dnipropetrovsk, Valentin Reznichenko, rapporte qu'un réservoir de carburant a explosé. Deux personnes ont été tuées et 13 autres blessées. 
    Dépôt de carburant 18:06:22.jpeg

    A Lisichansk, un dépôt de munitions a également été détruit par un bombardement aérien. 

     

  • Ukraine : 24e jour de la guerre. Bombardements dans les régions de Kiev et Louhansk 

    Imprimer

    Samedi 19 mars, l'armée russe a continué à bombarder de nombreuses localités ukrainiennes. À Rubizhne, dans la région de Lugansk, l'armée russe a tiré sur un immeuble résidentiel, tuant une femme et deux enfants.

    La situation dans la région de Kiev reste difficile, mais sous contrôle, a déclaré Oleksandr Pavlyuk, président de l'administration régionale de Kiev. 

    En raison de la montée des eaux de la rivière Irpen, les pontons que l'armée russe avait mis en place pour progresser le long de la rivière ont été démolis. L'armée russe tente de rétablir les pontons et de poursuivre ses opérations offensives.

    Lors d'affrontements près d'Irpin, deux volontaires venus de Géorgie pour combattre l'armée russe ont été tués.

    Lors d'une attaque au mortier contre le village de Makarov, dans la région de Kiev, sept personnes ont été tuées et cinq autres blessées.

    Les bombardements dans la région de Kiev ont détruit 20 infrastructures sociales. La plupart des destructions ont été enregistrées dans les régions de Buchansky, Brovarsky et Vyshgorod. 67 localités des districts de Buchansky, Vyshgorodsky, Brovarsky, Fastovsky restent sans approvisionnement en gaz. Il n'y a pas d'électricité dans 500 localités de la région.

    Le blocus de Marioupol par l'armée russe se poursuit. Les combats à Marioupol se déroulent au centre de la ville. Les autorités ukrainiennes tentent toujours d'organiser l'évacuation des civils. Le conseiller du chef de cabinet du président de l'Ukraine Oleksiy Arestovich a déclaré qu'il n'y avait plus de solution militaire à Marioupol. Selon lui, les forces armées ukrainiennes se battent durement au nord de Volnovakha, où elles sont attaquées par des forces ennemies supérieures. Il ne peut donc pas encore être question de débloquer Marioupol.

    A Mikolaev, où dans la nuit du 19 mars, les forces russes ont tiré sur la caserne, les décombres continuent d'être fouillés. Le bilan provisoire est de 80 morts et 57 blessés.

    Le 19 mars, 10 corridors humanitaires devaient être ouverts sur le territoire ukrainien. Il n'y a aucune information indiquant qu'ils ont fonctionné conformément aux accords, mais les médias ukrainiens rapportent que l'armée russe n'a pas autorisé les camions transportant des marchandises humanitaires à entrer dans la région de Kherson.

    Les médias russes rapportent que les forces armées ukrainiennes bombardent des localités dans les régions de Lougansk et de Donetsk ; Le ministère russe de la Défense affirme également que samedi soir, des unités russes "ont percé les défenses du bataillon Aidar et ont atteint la ligne Shakhterskoe-Novoukrainka. Le ministère russe de la Défense a également déclaré qu'un employé du département SBU pour les régions de Donetsk et Louhansk s'était rendu aux forces Russes.