Base de Taqqadum (évacuée par l'armée US)

  • Irak : L'armée américaine quitte la base de Taji

    Imprimer

    La coalition dirigée par les États-Unis quittera, lundi 24 août, la base aérienne de Taji, en Irak.
    Dans le cadre de l'évacuation de la base, les commandants de la coalition ont livré l'équivalent de 347 millions de dollars d'installations et d'équipements aux forces de sécurité irakiennes.

    La base de Taji a été pendant six ans l'une des bases les plus importantes de la coalition dirigée par les Etats Unis. Jusqu'à 2000 membres du personnel de la coalition ont été basés à Taji. 47.000 soldats irakiens et affiliés ont été entraînés sur cette base par les instructeurs de la coalition.

    Seul bémol, selon nos sources, un véhicule piégé appartenant vraisemblablement à une milice pro-iranienne a été saisi sur le chemin que devait emprunter les forces internationales pendant leur retrait de la base. 

    EgF5VxFXoAAh21m.jpegEgF5YUKXoAIZ_N5.jpeg

    Depuis mars, la coalition a quitté les bases de :
    - Al-Qaim
    - K1
    - Qayara
    - Nainawa
    - Taqqadum
    - Abu Ghraib
    - Besmaya

    En 2020, la base de Taji a été la cible de tirs de missiles les
    - 15 janvier
    - 11 mars (3 victimes)
    - 13 juin
    - 27 juillet
    - 15 août

    La valeur du matériel que les États-Unis ont laissé aux forces de sécurité irakiennes après avoir quitté certaines de leurs bases en Irak est :
    - Taji : 347 millions de dollars 
    - Al Qaim : 900 k
    - Qayara : 1 million de dollars
    - K1 : 1,1 million de dollars
    - Al Taqqadum : 3,5 millions de dollars
    - Ninewa : 2,3 millions de dollars