Base Aïn al-Asad (US)

  • Irak : Sept roquettes visent la base de Balad abritant des soldats Américains

    Imprimer

    Sept roquettes ont visé lundi soir une base aérienne abritant des soldats américains au nord de Bagdad, a indiqué à l'AFP un responsable de la sécurité, dernier épisode en date d'une série d'attaques dont Washington fait porter la responsabilité à des factions pro-Iran.

    Les roquettes ont atterri dans la partie nord-ouest de la base, dans une cour vide près de la clôture de la base.

    Rappelons qu'une attaque à la roquette avait déjà pris pour cible la base de  Balad le 20 février 2021. l'attaque avait été revendiquée par le groupe Saraya Awliya al-Dam.

    Et le 4 mars, un sous-traitant américain avait été tué lors d'une attaque contre une autre base aérienne, celle d'Aïn al-Assad, dans l'ouest désertique de l'Irak.

  • Irak : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer

    Au moins 16 personnes ont été tuées, et neuf autres blessées lors des violences du mercredi 3 mars 2021:
    Un entrepreneur américain est mort d'une crise cardiaque après que 10 roquettes soient tombées sur la base d'Ain al-Asad.

    Une attaque à Metabijh a fait deux morts et quatre blessés parmi les policiers.

    Un soldat a été tué et trois autres ont été blessés lors d'une explosion à Tuz Khormatu.

    Près de Jalawla, un sniper a blessé deux soldats tandis que des frappes aériennes mettaient hors de combat quatre jihadistes de Daech.

    Les opérations dans les provinces de Salah ad Din et Kirkuk ont fait huit morts parmi les membres de Daech. Des F-16 de l'armée de l'air irakienne ont éliminé 7 jihadistes et détruit plusieurs abris de Daech dans la zone entre le nord de la province de Salahuddine et le sud-ouest de celle de Kirkouk. 

    Par ailleurs, selon la Coalitions internationale, le colonel Wayne Marotto de l'OIR, l'armée irakienne a mené une série d'opérations sécuritaires dans les provinces de Kirkouk, Niinive et Diyala, capturant 63 jihadistes et mettant à jour 2 caches de munitions.

     

  • Irak : Un sous-traitant civil américain mort après des tirs de roquettes contre la base U.S. d'Aïn al-Asad

    Imprimer

    Un civil américain travaillant pour un sous-traitant à Aïn al-Asad, dans l'ouest de l'Irak, est mort d'une crise cardiaque après le tir de 10 roquettes BM-21 Grad, mercredi 3 mars 2021, aux alentours de 07H20, sur la base aérienne abritant des soldats irakiens et américains, ont indiqué des sources de sécurité. Ci-dessus, photo du véhicule utilisé pour le lancement des roquettes.
    ceb26382-05f7-49f7-b407-65a4ada678fb_16x9_1200x676.jpg

    Ces sources, irakiennes et étrangères, n'ont pas été en mesure de préciser si la victime de cette attaque qui intervient deux jours avant une visite historique du pape François en Irak était occidentale ou irakienne.
    EvifMiGXEAALnvo.jpeg