Bas Shabelle

  • Somalie : Plusieurs incidents sécuritaires du mouvement islamique al-Shabab

    Imprimer

    Abdullahi Ali Wafow.jpegBas Shabelle
    Le commissaire de district de Marka , la capitale provinciale du Bas Shabelle, le colonel Abdullahi Ali Wafow (photo ci-contre), a été tué dans au cours d'un attentat-suicide dans la ville, mercredi, ont confirmé des responsables locaux de la sécurité. Huit personnes ont également été tuées par l'explosion. Le mouvement islamique al-Shabaab a immédiatement revendiqué la responsabilité de l'attentat.

    Engin explosif improvisé à Afgoye 
    Six personnes, dont au moins deux soldats, ont été tués par l'explosion d'une bombe en bordure de route (IED) dans la ville Afgoye, à environ 30 kilomètres au sud de Mogadiscio. Le mouvement islamique al-Shabaab a également revendiqué la responsabilité de l'attentat.

    Mogadiscio
    Deux membres du groupe islamique al-Shabab, affilié à al-Qaïda, ont été tuéss par l'explosion d'un véhicule-kamikaze qu'ils étaient en train de préparer, mercredi 27 juillet 2022n dans le district de Dharkenley à Mogadiscio.
    2022:07:27.jpeg

  • Somalie : Trois morts et quatre blessés dans l'explosion d'une bombe dans le sud-ouest du pays

    Imprimer

    Au moins trois personnes ont été tuées et quatre autres blessées, lundi 30 mai 2022, par l'explosion d'une bombe dans la région du Bas-Shabelle en Somalie.

    Hussein Jibril, ancien maire adjoint de la ville, était la cible de l'explosion qui s'est produite à Afgooye, à quelque 30 kilomètres au sud-ouest de la capitale Mogadiscio, a déclaré un officier de police.

    "Il s'agissait d'un engin explosif télécommandé. Trois personnes ont été tuées et quatre, dont Jibril, ont été blessées", a déclaré l'officier, qui a requis l'anonymat pour des raisons de sécurité.

    Le groupe terroriste al-Shabaab avait auparavant attaqué un pont à Afgooye, selon des responsables militaires somaliens.

    Les forces de sécurité ont réussi à repousser l'attaque, ont déclaré les responsables, sans donner de détails quant aux éventuelles victimes ou aux dégâts.

    Al-Shabaab, qui est affilié à l'organisation islamique Al-Qaïda et combat les forces du gouvernement somalien et de l'Union africaine depuis 2007, a revendiqué la responsabilité des deux attaques.

  • Somalie : 25 djihadistes d'al-Shabaab éliminés par l'armée nationale

    Imprimer

    L'armée nationale somalienne a déclaré, lundi 10 janvier 2022, avoir éliminé plus de 25 membres du groupe terroriste al-Shabaab, affilié à Al-Qaïda, et en avoir blessé des dizaines d'autres lors d'une opération menée dans le sud-ouest du pays.

    L'opération, qui s'est déroulée près de la ville de Bariire dans la Province du Bas-Shabelle, a été menée par des commandos spéciaux Gorgor (aigle) qui ont été formés par l'armée turque dans le cadre de la coopération bilatérale en matière de sécurité.

    "L'opération a été lancée après que l'armée ait reçu des renseignements indiquant que les terroristes se regroupaient dans la région", a rapporté, lundi, l'agence de presse nationale somalienne.

    Bariire est une petite ville rurale stratégique située à 74 kilomètres au sud-ouest de la capitale Mogadiscio, qui a récemment été reprise au groupe Al-Shabaab lors d’une offensive militaire majeure.

    L'armée nationale somalienne et les forces de la région de Galmudug ont repoussé, dimanche, une attaque d'Al-Shabaab, dont au moins 21 membres ont été éliminés.

    La confrontation a eu lieu dans la ville d'Adakibir, dans la région de Galgadud, et a également coûté la vie à quatre militaires, dont un officier supérieur.

  • Somalie: l'armée neutralise 22 djihadistes al-Chabab

    Imprimer

    L'armée somalienne a annoncé, ce samedi 25 décembre 2021, la neutralisation de 22 djihadistes dans le cadre d'une opération sécuritaire visant le mouvement islamique al-Chabab, dans le sud du pays.

    La télévision nationale somalienne a rapporté la mort de 17 "terroristes" et la destruction d'une base importante pour le mouvement al-Chabab, lors d'une opération sécuritaire dans la région de Shabeellaha Dhexe.

    Dans un même contexte, un autre responsable militaire de la région du Bas Shabelle a déclaré que "l'armée a libéré 3 villages des éléments d'al-Chabab".

    "Nous avons libéré les villages de Jamjar, Mubarak et Jowhar Yari à la périphérie de la ville d'Awdheegle, où nos forces ont engagé le combat avec des terroristes d'al-Chabab", a-t-il ajouté.

    Et de souligner que "l'opération a entraîné la mort de 5 terroristes".

    Depuis plusieurs années, la Somalie mène une guerre contre al-Chabab, un mouvement armé, idéologiquement affilié à al-Qaïda, fondé au début de l’année 2004, qui a adopté de nombreuses opérations armées, qui ont fait des centaines de morts.FHdEXxrXEAMRX_O.jpeg

  • Somalie : 7 soldats somaliens tués par les jihadistes al-Shabab

    Imprimer

    Le mouvement islamique al-Shabaab (photo ci-dessous) a revendiqué le meurtre de 7 soldats de l'armée somalienne dans deux attaques à l'explosif (IED) séparées dans la région de Bas Shabelle. La 1ère explosion s'est produite dans la ville de Janaale, tandis que l'autre a eu lieu près du village de Mareerey à la périphérie de la ville d'Afgoye.
    FBVDu1EXIAMhfam.jpeg

  • Somalie : Succès de l'armée somalienne contre les djihadistes al-Shabab

    Imprimer

    L'armée somalienne a porté un coup dur aux islamistes d'al-Shabab, lundi 4 octobre 2021. Les militaires ont tué au moins 7 djihadistes, dont un commandant, lors d'opérations sécuritaires à Busley et Bulo-Alundi à la périphérie de la ville nouvellement récupérée de Janale dans la région du Bas Shabelle.

  • Somalie : 6 jihadistes al-Shabab hors de combat

    Imprimer

    L'AMISOM a tué 6 membres du mouvement somalien « Al-Shabab » lors d'affrontements qui ont suivi une explosion visant des soldats africains.

    Les affrontements ont éclaté après que des membres d'Al-Shabab ont tendu une embuscade aux forces africaines de maintien de la paix en plantant un engin explosif en bord de route, suivi de tirs nourris entre les deux parties.

    Le gouverneur de Basse Shabelle, Abdul Qadir Muhammad Nur Sidi, a déclaré dans un communiqué que "les forces ougandaises opérant au sein des forces africaines de maintien de la paix ont repoussé l'attaque et tué au moins six jihadistes d'Al-Shabaab".

    En revanche, des sites d'information affiliés au mouvement « Al-Shabab » ont affirmé que ses combattants ont incendié un véhicule blindé appartenant à « l'AMISOM », et tué des soldats africains, lors d'un affrontement armé.