Bas Juba

  • Somalie: un ministre du gouvernement local à Baidoa et son fils tués par l'explosion d'une mine

    Imprimer

    L'explosion d'une mine à Baidoa, ville située dans l'État du sud-ouest de la Somalie, à 250 km au sud ouest de Mogadiscio, a fait, vendredi, trois morts dont, le ministre de la Justice et des Affaires judiciaires du gouvernement local, Hassan Ibrahim Lugbur, ainsi que son fils, tandis qu’un civil a également perdu la vie dans cette explosion.

    Selon « radio Mogadiscio » (gouvernementale) une mine terrestre a explosé au moment où « Ibrahim et son fils s'apprêtaient à quitter une mosquée et un citoyen a également péri dans cette explosion ».

    La même source a ajouté que l'explosion avait fait 10 blessés.

    Le chef de l’État du sud-ouest de la Somalie, Abdel Aziz Mahmoud Hussein, a accusé le « mouvement islamique al-Shabaab d'être à l'origine de cet attentat.

    Pour l'heure, aucune partie n'a revendiqué la responsabilité de cet attentat.

    Mercredi, trois attentats à la bombe ont eu lieu dans le sud de la Somalie, tuant 22 personnes.

    Opération des commandos DANAB dans le bas Jubba
    De leur côté, les commandos de l'armée nationale somalienne (
    DANAB) et les forces régionales de l'État de Jubbaland ont détruit, jeudi 28 juillet, les caches d'Al-Shabab dans la région du bas Jubba. Au cours de l'opération, l'armée a libéré des civils emprisonnés par les islamistes dans le village de Kamjaron.
    FYwq217XgAEEdMF.jpeg

    Le 20 juillet dernier, le Premier ministre Hamza Abdi Barre avait annoncé que la Somalie était en phase de lancer une « opération militaire majeure » contre les groupes terroristes, pour rouvrir des routes entre les régions et assurer l'acheminement des aides à ceux qui en ont besoin.

    Une insurrection islamique pour l'application de la charia
    Depuis des années, la Somalie mène une guerre contre le mouvement islamique Al-Shabaab. Créé au début de 2004, ce mouvement armé et affilié idéologiquement à Al-Qaïda, et qui réclame l'application stricte de la charia, a revendiqué de nombreuses opérations terroristes qui ont fait des centaines de morts.