Bari

  • Somalie : De nombreux djihadistes de l'Etat islamique éliminés dans le Puntland

    Imprimer

    Les forces du Puntland ont tué des dizaines de djihadistes de l'Etat islamique et détruit leur repaire à proximité de Balidhidin, une zone de la région de Bari, où le ministre de la Sécurité de l'État, Abdisamad Gallan, avait été la cible d'engins piégés le mois dernier.

  • Somalie : Affrontements entre armée et djihadistes de l'Etat islamique dans le Puntland

    Imprimer

    Les forces de sécurité ont mené au cours des dernières 48 heures une opération de sécurité contre des membres de l'État islamique près du village de Balidhidhin dans la région de Bari, dans les hautes terres de l'est du Puntland où ils sont retranchés. Elles ont fait exploser un VBIED, des bunkers et des abris utilisés par les djihadistes.

    Les forces de sécurité annoncent avoir tué plus de 24 membres de l'Etat islamique et capturé plusieurs autres au cours de l'opération. Elles ont également intercepté deux véhicules chargés de matières explosives que les membres de l'Etat islamique prévoyaient d'utiliser dans des attaques terroristes. Les véhicules ont été détruits.
    2021:04:05-2.jpeg

    De son côté, l'Etat islamique revendique avoir tué au moins 21 soldats. Les 21 militaires seraient tombés dans un guet-apens lors d’une opération visant les positions des djihadistes de l'Etat islamique au sud-est de Bossasso. Les djihadistes ont utilisé une voiture piégée, puis les ont mitraillés lors de leur retraite.
    2021:04:05.jpeg

  • Somalie : les djihadistes al-Shebab attaquent plusieurs bases et positions de l'armée dans la région du Bas Shabelle

    Imprimer

    De violents combats ont été signalés dans la région du Bas Shabelle où les djihadistes Al-Shabaab (photos dans le texte) ont lancé une attaque contre les forces fédérales, samedi 3 avril 2021. Les islamistes ont attaqué la base militaire de la ville de Bariire, celle d'Awdhegle, tiré au mortier sur Sabiid et Anole et fait exploser un VBIED dans la région de Lafoole.

    Le résultat des combats a fait l'objet de communiqués contradictoires. Le commandant des forces terrestres somaliennes, le général de brigade Mohamed Tahaliil affirme que 76 djihadistes ont été tués au cours des combats à Awdhegle. 10 autres ont été capturés. Al-Shabaab, de son côté, revendique la victoire et déclare que ses combattants ont envahi les bases de l'armée, tué un nombre indéterminé de soldats, saisi des chars de combat et des armes.EyONakuXIAEUDoW.jpegEyONauxWEAUyqu7.jpeg

    EyONbFLXEAYdP9B.jpegEyONa5pXEAEm438.jpeg

    En ce qui concerne la ville de Barire, Al-Shabaab affirme la contrôler totalement après avoir été repoussé d'Adhegle par Gor-Gor lors de raids avant l'aube sur des zones clés du Bas Shabelle. Le groupe a en outre déclaré avoir lancé un véhicule kamikaze (VBIED) contre des renforts arrivant de Mogadiscio, infligeant des pertes à l'armée.

     

  • Somalie : Des militants d'Al Shabab prennent d'assaut une prison - sept soldats tués

    Imprimer

    Au moins sept soldats somaliens ont été tués lorsque des combattants du groupe islamiste al-Shabaab  ont fait irruption vendredi matin 5 mars dans une prison de l'État semi-autonome du Puntland, ont annoncé la police et le groupe.

    Al-Shabaab a déclaré avoir libéré au moins 400 prisonniers, dont beaucoup étaient ses membres, lors de son assaut contre la prison principale de Bossasso, la plus grande ville du Puntland, aux premières heures de vendredi. Les autorités n'ont pas confirmé ce chiffre.

    "Hier soir, de nombreux hommes bien armés nous ont attaqués de diverses directions. Nous avons riposté, mais finalement ils sont entrés de force dans la prison centrale à l'aide d'explosifs. Ils ont libéré les prisonniers et ont emmené la plupart avec eux", a déclaré à Reuters Mohamed Abdi, un gardien de prison. .

    "Il y a eu une bataille infernale ... Alors que je combattais à l'intérieur, nous avons perdu cinq soldats."

    Voir la vidéo

    Lien permanent Catégories : al-Shebab, Bari, Bossasso, Shebab, SOMALIE 0 commentaire
  • Somalie :Les forces du Puntland tuent plusieurs militants de l'Etat islamique et saisissent des explosifs

    Imprimer

    Les forces spéciales du Puntland ont tué lundi au moins huit militants de Daech dans le nord de l'État fédéral somalien
    Selon des sources de sécurité, les forces spéciales du Puntland ont ciblé les militants dans la région d'Iskushuban, dans la région de Bari, qui a servi de base aux militants de l'Etat islamique. Des militants Shabaab ont également été aperçus dans la région le long de la bande côtière de l'océan Indien.
    Des combats intenses ont éclaté à la base de Daech lorsque les forces du Puntland ont tiré sur eux, entraînant des échanges de tirs nourris qui ont duré plusieurs heures le lundi matin, selon les forces de sécurité. Au moins huit militants de Daech sont morts sur place et plusieurs autres ont été gravement blessés.
    Deux camions transportant de la nourriture et des explosifs pour les islamistes ont également été saisis. Les explosifs étaient destinés à lancer des attaques sporadiques de petite à grande échelle à travers le Puntland.
    L'opération des forces spéciales du Puntland était prévue depuis de nombreux mois suite à l'intensification des activités des terroristes islamistes au Puntland, qui a vu des dizaines de fonctionnaires et de citoyens innocents être assassinés par les terroristes.
    Les combats ont eu lieu dans les villages de Seel II et de Timirshe à Bari, où les militants auraient recruté intensivement des jeunes locaux pour leur groupe.
    Ces derniers mois, des actions de militants islamistes ont été signalées dans l'État fédéral du Puntland, plutôt calme et paisible jusqu'à une date récente.