Attaques islamistes contre des policiers

  • France : Multiplication des incidents sécuritaires

    Imprimer

    Cannes : Un policier blessé à l'arme blanche, la piste terroriste "envisagée"
    Un policier a été attaqué lundi matin à l'arme blanche devant le commissariat de Cannes, dans le sud-est de la France, par un homme indiquant agir "au nom du prophète". Il a été grièvement blessé par des tirs de riposte, selon des sources policières qui envisagent la piste terroriste.

    Le policier qui a reçu un coup de couteau au niveau du thorax n'a heureusement pas été blessé physiquement, grâce à son gilet pare-balles.

    "La piste terroriste est envisagée", a précisé à l'AFP une source policière. 

    Vers 06h30 (05H30 GMT) devant le commissariat de cette ville de la côte d'Azur, l'homme a ouvert précipitamment la porte d'un véhicule de police stationné et donné un coup de couteau "au niveau du thorax" à un premier policier, avant de faire le tour du véhicule pour attaquer "le chef de bord". Un autre policier l'a alors gravement blessé de deux tirs de riposte et son pronostic vital est engagé. Deux autres policiers ont été légèrement touchés par des éclats de tirs du collègue, selon des sources policières. Selon une de ces sources, l'agresseur est un ressortissant algérien de 37 ans inconnu des services de police et de renseignement français.

    Villeurbanne. Armé d’un couteau, il tente de s'emparer d'une voiture de police en criant “Allah Akbar”
    Dans la nuit de samedi à ce dimanche, peu après minuit, les forces de l'ordre ont été appelées rue Frédéric-Fays pour un vol de véhicule en cours. Vidéo.

    Sur le chemin, l'équipage de policiers en civil a fait une mauvaise rencontre. Selon nos informations, un individu encapuchonné et armé d'un couteau s'est approché de la voiture banalisée pour tenter de la subtiliser.

    Il ne savait visiblement pas qu'il s'agissait d'un véhicule de police. Naturellement, les agents ont procédé à l'interpellation du suspect.

    Mais lors de l'arrestation, l'individu s'est mis à réciter des versets coraniques et à crier "Allah Akbar".

    Argenteuil : Attaque de la police à Argenteuil (Région parisienne)
    Ce soir, dalle d'Argenteuil, 50 à 60 émeutiers de la cité ont tendu une embuscade et attaqué aux mortiers des policiers et le commissariat. Ils ont également dressé des barricades pour bloquer l'accès à la police.

    Paris : Un Marocain agresse des noirs en proférant des insultes racistes et vole un couteau dans un restaurant
    Les gendarmes ont interpellé, dimanche soir à Paris (18e), un homme qui venait de s’en prendre à des personnes d’origine africaine en proférant des insultes racistes, avant de dérober un couteau dans un restaurant.

    L'homme, d’origine marocaine, a été interpellé par les gendarmes, dimanche soir à Paris dans le 18e arrondissement, alors qu’il tentait d’agresser des personnes d’origine africaine sur fond de racisme.

    Les forces de l’ordre ont remarqué le suspect vers 17h30 alors qu’il se disputait dans la rue avec des personnes noires et proférait des propos racistes. L’homme finit par prendre la fuite en criant « Allah Akbar » à plusieurs reprises. Le mis en cause entre ensuite dans une pizzeria et dérobe le couteau du cuisinier. Il est repéré par les gendarmes en sécurisation sur le boulevard Ney. Les militaires l’encerclent et le mettent en joue. Le suspect jette son arme et se laisse interpeller.

    Le délinquant n’avait aucun document d’identité sur lui et a refusé de livrer son nom, s’exprimant en arabe marocain.

    Le suspect a été interpellé et placé en garde à vue au commissariat pour port d’arme prohibé et vol simple. Des analyses toxicologiques vont être réalisées.


    Depuis le début du quinquennat du président Emmanuel Macron en 2017, la France a été frappée par 17 attaques islamistes. La dernière remonte au 23 avril 2021 au commissariat de Rambouillet, en banlieue parisienne, où un ressortissant tunisien de 36 ans a mortellement poignardé une fonctionnaire du ministère français de l'Intérieur. Trente-six attentats ont été déjoués depuis le début du quinquennat, dont 3 en 2021, selon les autorités.

    Depuis 2015, une vague d'attentats jihadistes a fait plus de 260 morts en France. 

  • France : Un homme armé d’un couteau attaque des policiers aux cris d'Allah akbar à Colombes  - Il est neutralisé

    Imprimer

    Les policiers ont ouvert le feu sur un individu muni d’une arme blanche qui les a attaqués en hurlant « Allah Akbar » vers 18h15 à Colombes, à hauteur du boulevard Charles-de-Gaulle. Au moment des faits, les fonctionnaires étaient en train de réaliser un contrôle d’identité dont le suspect ne faisait pas partie lorsque celui-ci les a attaqués en hurlant « Allah Akbar ». Le terroriste est décédé.

    L’agresseur, de nationalité "française", qui serait âgé de 31 ans, a été grièvement blessé par balle au niveau d’une jambe. Les policiers ont pratiqué un massage cardiaque à l'agresseur avant qu’il soit pris en charge par les secours. On a appr!s plus tard qu'il était décédé de ses blessures.  L'agresseur était inconnu du fichier de traitement des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

    Il n’y pas eu de blessé à déplorer du côté des forces de l’ordre. Un périmètre de sécurité a été mis en place et un important dispositif de police a été déployé.

  • Frontlive-Chrono du mardi 28 avril 2020

    Imprimer

    English (Anglais) Русский (Russe) العربية (Arabe) Deutsch (Allemand) Español (Espagnol) Italiano (Italien) 日本語 (Japonais) Nederlands (Néerlandais) 简体中文 (Chinois simplifié) polski (Polonais) Português (Portugais - du Portugal)

    Un kamikaze de l’État islamique portant une ceinture explosive s’est fait exploser mardi alors qu’il tentait de pénétrer dans le quartier général des services de renseignement de Kirkouk. L’explosion a fait quatre blessés parmi les membres des services de renseignement. « Au total, quatre membres des services de renseignement ont été blessés lors de l’attaque », a…Login abonnés


    Syrie : Une voiture piégée explose dans la ville d’Afrin – Au moins 10 personnes tuées

    L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a rapporté qu’une explosion a frappé la ville d’Afrin, contrôlée par la Turquie, au nord-ouest d’Alep cet après-midi. L’explosion a été causée par la détonation d’une voiture piégée sur la route de Raju. La mort d’au moins 10 personnes a été confirmée. Plus tôt ce matin, une autre…Login abonnés


    Liban : Nuit de violence à Tripoli, à Beyrouth et d’autres localités – Décès d’un manifestant blessé par balle à Tripoli

    Un manifestant blessé lundi soir par balle lors d’une manifestation qui a dégénéré en affrontements avec l’armée à Tripoli, au Liban-Nord, est décédé dans la nuit de lundi des suites de ses blessures, alors que près d’une quarantaine de personnes, manifestants et militaires, ont été blessés lors de ces affrontements nocturnes. Sur Facebook, Fatima Samman,…CLogin abonnés


    Mozambique : le gouvernement admet la présence de l’Etat islamique

    Un automobiliste a blessé deux motards de la police lundi en les percutant volontairement en marge d’un contrôle routier en banlieue parisienne, et a invoqué « la situation » en Palestine dans ses premières déclarations après son interpellation. Dans sa voiture, les enquêteurs ont retrouvé un couteau et une « lettre expliquant son geste », a indiqué le parquet…Login abonnés