attaques anti-chrétiennes

  • Mozambique : Attaque islamiste contre une mission chrétienne dans le nord

    Imprimer

    Sœur Maria De Coppi.jpegSœur Maria De Coppi (83 ans), missionnaire dans le nord du Mozambique depuis 59 ans, a été tuée d’une balle dans la tête dans la nuit du 6 au 7 septembre.

    Au cours de l’attaque, qui a commencé entre 22 et 23 heures, les assaillants islamistes ont réduit en cendres les structures de la mission.

    L'information a été donnée par la congrégation des Sœurs missionnaires comboniennes mercredi 7 septembre 2022. 

    La sœur Maria De Coppi, âgée de 84 ans, était italienne, originaire de la région de Venise. Elle était installée au Mozambique depuis plus de soixante ans, et vivait dans la mission de Chipene – au sein du diocèse de Nacala, situé au nord-est du pays. La mission de Chipene comporte notamment une Eglise, un hôpital, une école primaire et secondaire : c’est cet ensemble qui a été la cible d’une attaque perpétrée par des militants islamiques.

    Tous les bâtiments cités ont été détruits par les djihadistes. Sœur Maria De Coppi a été tuée d’une balle dans la tête alors qu’elle se dirigeait vers un dortoir où s’étaient cachées quelques étudiantes. Selon la congrégation religieuse, les attaquants « ont détruit et incendié l’église, les quartiers des sœurs, l’hôpital et les voitures de la mission ». Un homme, qualifié de chef traditionnel par Le Figaro, a également été tué. Deux autres religieuses sont parvenues à s’enfuir. Deux prêtres, appelés Don Lorenzo et Don Loris et un groupe de religieuses ont réussi à s'enfuir et à se réfugier à Nacala.