Asalijja (base de la police militaire russe)

  • Syrie : Pour faire face à la menace des forces turques, la police militaire russe déploie des renforts à Manbij

    Imprimer

    Jeudi 11 février, la police militaire russe a déployé des renforts près de la ville de Manbij, dans le nord de la Syrie, qui est sous le contrôle des Forces Démocratiques Syriennes (FDS), une coalition de groupes armés majoritairement kurdes.

    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les renforts, qui comprenaient plusieurs véhicules blindés et huit camions, ont été déployés sur une base de la police militaire russe dans le village d'Asalijja à l'ouest de Manbij.

    La base de la police militaire russe à Asalijja est située juste sur la ligne de front séparant les FDS des zones occupées par la Turquie dans le nord d'Alep.

    Le déploiement de renforts supplémentaires à Manbij est intervenu deux jours après un incident au cours duquel les forces turques ont ouvert le feu sur une unité russe stationnée dans la région. L'unité, qui effectuait une patrouille dans la ville de Qiratah, a été la cible de tirs de mortiers et de mitrailleuses lourdes. Aucune perte n'a été signalée.

    Plusieurs unités de la police militaire russe et de l'armée arabe syrienne sont présentes dans la banlieue de Manbij pour empêcher un affrontement direct entre les FDS et les forces turques.

    Les forces russes et syriennes entretiennent des relations étroites avec la branche locale des FDS à Manbij, le Conseil militaire de Manbij. La coopération entre les deux parties dérange apparemment la Turquie, qui voudrait contrôler Manbij depuis un certain temps.