Armée Nationale Somalienne (SNA)

  • Somalie : Opération anti-al Shebab dans la région de Gedo

    Imprimer

    L'armée nationale somalienne a mené, lundi 11 octobre 2021? une opération de sécurité pour déloger les djihadistes d'Al-shabab qui se cachaient dans des villages du district de Bardhere dans la région de Gedo. 

    Les troupes ont détruit 3 bases et tué 5 islamistes, ont déclaré des commandants sur le terrain aux médias d'État.
    FBb1d2hXMAYBuNi.jpegFBb1d2gXEAE0Gbk.jpeg

  • Somalie : 7 soldats somaliens tués par les jihadistes al-Shabab

    Imprimer

    Le mouvement islamique al-Shabaab (photo ci-dessous) a revendiqué le meurtre de 7 soldats de l'armée somalienne dans deux attaques à l'explosif (IED) séparées dans la région de Bas Shabelle. La 1ère explosion s'est produite dans la ville de Janaale, tandis que l'autre a eu lieu près du village de Mareerey à la périphérie de la ville d'Afgoye.
    FBVDu1EXIAMhfam.jpeg

  • Somalie : Nouveaux combats près de Janale - 3 djihadistes d'al-Shabab tués

    Imprimer

    L'armée nationale stationnée dans la ville de Janale, dans la région de Bas Shabelle, a tué 3 membres d'al-shabab et en a blessé plusieurs autres après que des djihadistes eurent tenté d'attaquer la base militaire mardi soir 5 octobre 2021.

    Les affrontements après le succès de l'armée somalienne, lundi 4 octobre, dans la même région, qui a coûté la vie à 7 membres d'al-Shabab.

  • Somalie : Succès de l'armée somalienne contre les djihadistes al-Shabab

    Imprimer

    L'armée somalienne a porté un coup dur aux islamistes d'al-Shabab, lundi 4 octobre 2021. Les militaires ont tué au moins 7 djihadistes, dont un commandant, lors d'opérations sécuritaires à Busley et Bulo-Alundi à la périphérie de la ville nouvellement récupérée de Janale dans la région du Bas Shabelle.

  • Somalie : Attentat suicide près d'un quartier général militaire à Mogadiscio

    Imprimer

    Un kamikaze s'est fait exploser près d'un quartier général de l'armée somalienne dans la capitale Mogadiscio vendredi 24 septembre 2021 dans l'après-midi, a annoncé la police.

    L'attaque a touché la zone près de Villa Baidoa, le deuxième quartier général de l'armée somalienne à Mogadiscio.

    Aucune victime n'a été signalée lors de l'attaque, selon la police somalienne.

    "Vers 15h03 (1203GMT), un kamikaze s'est fait exploser entre l'hôpital de Madina et la Villa Baidoa. Il n'y a eu aucune victime, à l'exception du kamikaze", a déclaré le porte-parole de la police, Abdifatah Adan Hassan, dans un communiqué.

    Aucun groupe n'a encore revendiqué la responsabilité de l'attentat suicide, mais le groupe islamique somalien affilié à al-Qaïda, al-Shabaab, a revendiqué la responsabilité des récents attentats dans le pays.

    Nouvelle explosion à Mogadiscio, samedi
    Une violente explosion s'est produite à 10H50 (heure de Mogadiscio) à l'intersection El-Gab, une route très fréquentée et l'un des principaux points de contrôle de sécurité. Un premier bilan fait état de 8 morts et 7 blessés.
    FAHuBYnVgAcCeRR.jpeg

    Selon les premières informations, l'explosion aurait eu lieu près du palais présidentiel. La zone est proche de Villa Somalia, qui abrite le président somalien Farmajoo et son équipe.

    Des témoins ont rapporté qu'une voiture piégée serait à l'origine de l'explosion. L'attentat aurait eu lieu à hauteur d'un poste de contrôle très fréquenté menant  au palais présidentiel. Plusieurs véhicules auraient été touchés. 

    Le mouvement islamique al-Shabab a revendiqué la responsabilité de l'attentat, affirmant avoir visé un convoi transportant des fonctionnaires du gouvernement dans le secteur d'El-Gab 

    L'attaque survient quelques heures après que les forces de la mission de l'Union Africaine ont signé un accord avec l'armée nationale somalienne pour des missions conjointes.

  • Somalie : Combats entre forces gouvernementales et islamistes Shabaab

    Imprimer

    Des combats ont éclaté dimanche matin 4 juillet 2021 au niveau du village d'al-Dheere près  la ville de Dhusamareb, capitale de la région de Galmudug, entre les forces gouvernementales - forces spéciales Gorgor et NISA d'un côté - et les islamistes al-Shabaab de l'autre, .

    Les forces gouvernementales seraient tombés dans une embuscade tendue par les islamistes Shebaab entre Eldhere et Tuulo-hayow sur la route reliant Guriel et Dhusamareb, au centre de la Somalie.

    15 combattants al-shabaab auraient été tués et une grande quantité d'armes récupérées au cours de l'offensive de l'armée nationale somalienne  dimanche matin.

    Du coté de l'armée nationale somalienne, les pertes s'élèvent à 7 tués et 8 blessés.

  • Somalie : L'armée somalienne tue un haut dirigeant du groupe islamiste al-Shabab et en arrête deux autres 

    Imprimer

    L'Armée nationale somalienne (SNA) a confirmé que l'armée, avec le soutien de la Mission de l'Union africaine, a tué un combattant de haut rang du groupe islamiste Shabab et arrêté deux autres dans la région de Moyenne Shabelle.

    Abshir Mohamud, commandant de la SNA pour l'unité 3, a déclaré à la radio militaire que l'armée avait infligé des pertes aux islamistes lors d'une opération planifiée le long de la route reliant les villes de Balad et de Jowhar dans le sud de la Somalie dimanche 18 avril 2021.

    «Nos forces ont tué un haut commandant Shabab, qui était chargé de planter des mines terrestres dans la région de Moyenne Shabelle», a déclaré Mohamud.

    Il a ajouté que les forces avaient également tué le garde du corps du combattant et appréhendé deux autres hauts dirigeants Shabab dans l'opération.

    «Un certain nombre de combattants d'al-Shabab ont été capturés et remis à la police somalienne pour des enquêtes complémentaires», a déclaré la Mission de l'Union africaine (AMISOM) dans un communiqué.

    Selon le communiqué, l'opération visait à assurer la libre circulation des Somaliens sur la principale route d'approvisionnement de Mogadiscio-Jowhar.

    Les partenaires humanitaires des autorités somaliennes ont déclaré que les combattants d'Al-Shabab restreignaient la circulation des personnes et contrôlaient les routes d'approvisionnement vers la plupart des zones reconquises par les autorités somaliennes.

    Les forces gouvernementales somaliennes ont récemment intensifié leurs opérations contre al-Shabab dans les régions du sud, mais les militants contrôlent encore certaines zones rurales de ces régions, menant des embuscades et plantant des mines.

    Les troupes de l'Union africaine effectuent régulièrement des patrouilles et escortent des véhicules transportant des secours humanitaires et participent à des opérations de combat contre al-Shabab pour sécuriser les principales routes d'approvisionnement.

    Les affrontements entre les forces gouvernementales et les combattants d'Al-Shabab dans la région sud ont commencé en août 2011 lorsque les militants ont été expulsés de la capitale Mogadiscio.