Armée américaine en Irak

  • Irak : Cinq roquettes visent la base de Balad abritant des Américains

    Imprimer

    Cinq roquettes ont visé dimanche soir 18 avril 2021 une base aérienne irakienne abritant des Américains en Irak, dont deux au moins ont touché les locaux d'entreprises américaines de sous-traitance, a indiqué une source de sécurité à l'AFP.

    Des avions F-16 sont stationnés sur la base de Balad, au nord de Bagdad, et diverses entreprises y sont présentes pour la maintenance avec des employés irakiens et étrangers. L'un d'eux, un Irakien, a été blessé dans une attaque similaire contre cette base le 21 février.

  • Irak : Des miliciens pro-iraniens font sauter cinq convois de ravitaillement américains à travers le pays

    Imprimer

    Mercredi 7 avril 2021, cinq convois transportant des fournitures et du matériel logistiques pour la coalition dirigée par les États-Unis ont été attaqués dans l'ouest, le nord et le centre de l'Irak.

    Le premier convoi a été attaqué dans une partie non spécifiée de la province centrale de Babylone. Un groupe se faisant appeler Saryat Qasim al-Jabbarin a revendiqué la responsabilité de l'attaque.
    Le deuxième convoi a été pris pour cible près de la zone de Jableh à Babylone. Aucun groupe n'a encore revendiqué la responsabilité de l'attaque.
    Le troisième convoi a explosé dans une partie non spécifiée de Babylone. Aucun groupe n'a encore revendiqué la responsabilité de l'attaque.
    Le quatrième convoi a été attaqué près de la ville de Ramadi dans la province sunnite d'al-Anbar. Un groupe se faisant appeler la Résistance internationale a revendiqué la responsabilité de l'attaque.
    Le cinquième convoi a été pris pour cible près de la ville de Balad, dans la province septentrionale de Saladin. La Résistance internationale a revendiqué la responsabilité de l'attaque.
    Comme d'habitude, les cinq convois de ravitaillement ont été ciblés avec des engins explosifs improvisés, l'arme de choix des combattants pro-iraniens en Irak.

    Ces attaques, ainsi que les précédentes, sont une réponse à l'assassinat d'Abu Mahdi al-Muhandis, commandant adjoint des unités du Hashd al-chaabi, une coalition de groupes armés chiites pro-iraniens, et du commandant de la force iranienne al-Qods Qassim Soleimani. Les attaques visent à pousser les forces américaines hors du pays.

    Malgré de lourdes pertes matérielles, les États-Unis sont toujours déterminés à garder des milliers de soldats en Irak. Pour cette raison, les attaques ne s'arrêteront probablement pas de sitôt.

  • Irak : Deux roquettes visent une base abritant des soldats américains

    Imprimer

    Deux roquettes se sont abattues dimanche 4 avril 2021 près de la base aérienne de Balad qui abrite des soldats américains au nord de Bagdad, trois jours avant la reprise du "dialogue stratégique" avec la nouvelle administration américaine, a indiqué une source de sécurité à l'AFP. 

    Ces tirs qui n'ont fait ni victime ni dégât n'ont pas été revendiqués dans l'immédiat mais Washington accuse régulièrement les groupes armés irakiens pro-Iran de viser ses troupes et ses diplomates.

  • Irak : Trois convois de ravitaillement de la Coalition anti-Daech frappés par des IED

    Imprimer

    Lundi 29 mars, des engins explosifs improvisés (IED) ont ciblé trois convois logistiques de la coalition internationale dirigée par les États-Unis.

    La première attaque a eu lieu dans la province irakienne de Diwaniyah, dans le centre de l'Irak. Selon des sources pro-iraniennes, des attaques similaires ont été signalées dans les provinces de Dhi-Qar et Babel.

    Aucun groupe n'a encore revendiqué la responsabilité de l'attaque. Aucune victime n'a été signalée.

    Les convois de la coalition dirigée par les États-Unis sont régulièrement visés par des attaques d'IED. Récemment, le nombre de ces attaques a considérablement augmenté.

    Le 25 mars, cinq convois transportant des fournitures et du matériel pour la coalition dirigée par les États-Unis ont été attaqués dans différentes parties de l'Irak. Le 18 mars, une attaque à l'IED a détruit un véhicule du convoi de ravitaillement de la coalition dans la région de Diwaniyah, dans le gouvernorat de Qadisiyyah.

    Les attaques en cours sont menées par des groupes pro-iraniens qui visent à forcer les forces américaines à quitter l'Irak. Ils ont considérablement accru leurs activités en réponse à l'assassinat d'Abou Mahdi al-Muhandis, commandant adjoint des unités de mobilisation populaire irakiennes (Hashd al-Chaabi), et de Qassim Soleimani, commandant de la force iranienne al-Qods .

    Compte tenu des risques croissants, les forces de la coalition dirigée par les États-Unis ne participent pas à la logistique en Irak, le transport des fournitures est assuré par des entrepreneurs locaux.

  • Irak : Sept roquettes visent la base de Balad abritant des soldats Américains

    Imprimer

    Sept roquettes ont visé lundi soir une base aérienne abritant des soldats américains au nord de Bagdad, a indiqué à l'AFP un responsable de la sécurité, dernier épisode en date d'une série d'attaques dont Washington fait porter la responsabilité à des factions pro-Iran.

    Les roquettes ont atterri dans la partie nord-ouest de la base, dans une cour vide près de la clôture de la base.

    Rappelons qu'une attaque à la roquette avait déjà pris pour cible la base de  Balad le 20 février 2021. l'attaque avait été revendiquée par le groupe Saraya Awliya al-Dam.

    Et le 4 mars, un sous-traitant américain avait été tué lors d'une attaque contre une autre base aérienne, celle d'Aïn al-Assad, dans l'ouest désertique de l'Irak.

  • Irak : Situation sécuritaire

    Imprimer

    Affrontement Etats-Unis - Iran en Irak
    Il y a des signes d'escalade de la tension en Irak de la part des milices pro-iraniennes, dites de la "résistance" (Muqawama en arabe). 

    L'interview de Qais al-Khaz'ali jeudi soir, couplée à la déclaration du comité de coordination de la Résistance (muqawama), indique que les groupes paramilitaires pro-iraniens Kata'ib Hezbollah et Asaib Ahl al-Haq se sont mis d'accord sur une stratégie pour mener une escalade contre la présence militaire américaine dans le pays.

    Poursuite de la lutte contre l'Etat islamique
    Dans le même temps, les actions de recherche et de destruction des cellules de l'Etat islamique encore actives en Irak se poursuivent. Dans la province de Ninive, 9 engins explosifs appartenant aux jihadistes de Daech ont été découverts et neutralisés. Dans la province de Kirkouk, l'armée a récupéré 21 balles, 67 engins explosifs et découvert 4 tunnels, 10 ceintures explosives et 3 bidons en plastique de 20 litres remplis de plastic militaire  C4,. L'armée a détruit à l'explosif plusieurs abris et tunnels utilisés par les jihadistes..

  • Irak : Un sous-traitant civil américain mort après des tirs de roquettes contre la base U.S. d'Aïn al-Asad

    Imprimer

    Un civil américain travaillant pour un sous-traitant à Aïn al-Asad, dans l'ouest de l'Irak, est mort d'une crise cardiaque après le tir de 10 roquettes BM-21 Grad, mercredi 3 mars 2021, aux alentours de 07H20, sur la base aérienne abritant des soldats irakiens et américains, ont indiqué des sources de sécurité. Ci-dessus, photo du véhicule utilisé pour le lancement des roquettes.
    ceb26382-05f7-49f7-b407-65a4ada678fb_16x9_1200x676.jpg

    Ces sources, irakiennes et étrangères, n'ont pas été en mesure de préciser si la victime de cette attaque qui intervient deux jours avant une visite historique du pape François en Irak était occidentale ou irakienne.
    EvifMiGXEAALnvo.jpeg