IRAK - Page 4

  • Irak : Une voiture piégée explose entre Tikrit et Kirkouk, tuant une femme

    Imprimer

    Mardi 1er septembre, une voiture piégée a explosé entre Tikrit et Kirkouk tuant une femme et blessant 3 agents de sécurité, selon la Cellule de sécurité des médias.

    Une déclaration de la cellule a déclaré qu'une voiture piégée "avait explosé au poste de contrôle du pont Maryam Bek, sur la route Tikrit-Kirkouk", ce qui a entraîné la mort d'une femme et a blessé "trois membres du personnel du checkpoint. Personne n'a revendiqué la responsabilité de l'attaque.

    Depuis le début de cette année, les attaques de membres de l'Etat islamique se sont multipliées en Irak, en particulier dans la zone entre Kirkouk et Salaheddine (nord) et Diyala (est), connue sous le nom de "Triangle de la mort" .

  • Irak : Une foule chiite attaque une chaîne TV accusée d'avoir programmé musique et danse pendant l'Achoura

    Imprimer

    Une foule de Chiites a pris d'assaut et mis le feu lundi à une chaîne de télévision irakienne, a indiqué à l'AFP une source de sécurité, les protestataires accusant ce média d'avoir diffusé un programme festif le jour du deuil chiite d'Achoura.

    Dimanche, les chiites --majoritaires en Irak-- ont célébré Achoura qui commémore le martyre en 680 de l'imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet, un événement fondateur de l'islam chiite. Le même jour, la chaîne de télévision locale Dijlah a diffusé des émissions comprenant des chants et des danses, provoquant la colère de nombreux Irakiens chiites qui se sont offusqués d'une programmation considérée comme "une insulte à la religion". Dijlah a rapidement présenté des excuses et invoqué une erreur "involontaire".

    Mais lundi, "plusieurs dizaines de manifestants en colère contre le programmation festive ont pris d'assaut le bureau de Dijlah à Bagdad dans le district de Jadiriya", a indiqué à l'AFP une source de sécurité. "Ils ont incendié le bureau. Quatre des employés de Dijlah ont été blessés, et une grande partie du matériel du bureau a été détruite", a ajouté la source.

    Plusieurs employés de la chaîne ont démissionné en signe de protestation contre la programmation et une demi-douzaine de provinces irakiennes ont immédiatement interdit la chaîne. Un tribunal de Bagdad a également émis lundi un mandat d'arrêt contre le directeur administratif de Dijlah, Jamal al-Karbuli, qui passe la plupart de son temps en dehors de l'Irak, pour avoir "intentionnellement insulté les rites d'une communauté religieuse".

    Selon le code pénal irakien, insulter une religion peut entraîner une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à trois ans. La Cour a également demandé à la Commission irakienne des communications et des médias, qui réglemente le travail des organes de presse, d'agir. En janvier, cette commission avait ordonné à Dijlah de fermer pendant un mois à la suite de sa couverture des manifestations antigouvernementales. Des hommes armés masqués avaient attaqué le bureau de la chaîne à Bagdad au cours de la première semaine du mouvement de contestation en octobre 2019, et le 10 janvier, un de ses correspondants et son cameraman avaient été abattus à Bassora, dans le sud du pays.

    Voir la vidéo

    Lien permanent Catégories : IRAK 0 commentaire
  • Irak : Deux roquettes Katyusha tombent à proximité de l'aéroport de Bagdad

    Imprimer

    Dimanche 30 août, les médias irakiens ont rapporté que deux roquettes Katyusha avaient atterri à proximité de l'aéroport international de Bagdad, sans faire ni victimes ni dégâts.
    L'information a été confirmée par la cellule des médias de sécurité.

    Lien permanent Catégories : aéroport de Bagdad, IRAK 0 commentaire
  • Irak : Tir d'un missile Katyusha sur la zone verte de Bagdad

    Imprimer

    On vient d'apprendre qu'une fusée Katyusha vient de tomber sur la zone verte où se trouve l'ambassade américaine. Un bâtiment vide aurait été lourdement endommagé. 

    Les sirènes de l'ambassade américaine ont retenti, tandis que des hélicoptères survolaient la zone.

    C'est la deuxième attaque de ce type cette semaine après que trois roquettes aient atterri dans la zone verte jeudi, ne faisant également aucune victime.

    Attaque d'un convoi de contractuels pour l'armée américaine
    Par ailleurs, on rapports qu'une attaque à l'EID (photo) a été menée contre un convoi logistique irakien transportant des marchandises pour l'armée américaine et de la coalition entre Babel et Diwaniyah, à 180 kilomètres au sud de Bagdad. Ces convois ou "camions blancs" sont exploités par des entrepreneurs irakiens. Leurs chauffeurs sont tous irakiens.
    2020:08:29.jpeg

  • Irak : L'Etat islamique attaque un poste de police à Hawija, province de Kirkouk

    Imprimer

    photo_2020-08-28_21-00-25-768x379.jpg

    Vendredi 28 août, l'agence de presse de l'Etat islamique, Amaq, a publié des photos d'une récente attaque contre la police fédérale irakienne.

    L'attaque, qui a eu lieu le 26 août, et a pris pour cible un poste de la police fédérale dans le district de Hawija, dans la province de Kirkouk, au nord du pays. Les jihadistes ont attaqué le poste à l'aide de mitrailleuses et des RPG (roquettes propulsées).

    Selon Amaq, un officier de police a été blessé lors de l'attaque.

    Les cellules de Daech sont très actives à Kirkouk, en particulier à Hawija. Au début de la semaine, des jihadistes de l'Etat islamique ont été arrêtés dans le district par la police fédérale. Des quantités d'armes et de munitions ont également été découvertes.

    Les forces gouvernementales irakiennes font d'immenses efforts pour combattre la menace que pose l'Etat islamique. Cependant, l'influence du groupe semble s'étendre. La région nord et ouest du pays est le théâtre de plus en plus d'attaques terroristes.

  • Irak : Violents combats entre deux clans irakiens au nord de Bagdad

    Imprimer

    Depuis la nuit de vendredi à samedi, les autorités irakiennes s'emploient à contrôler un conflit clanique qui a éclaté dans le nord-est de Bagdad, au cours duquel diverses armes ont été utilisées et ont fait des victimes civiles et incendié plusieurs maisons.

    On ignore les causes du conflit qui a commencé vendredi soir dans la zone d'Al-Maamel dans le secteur d'Al-Hussainiyah à la périphérie de la capitale. Diverses armes légères et moyennes ont été utilisées, y compris des missiles antichar.

    L'Agence nationale de presse irakienne a déclaré qu'au moins deux personnes ont été tuées et environ 17 autres blessées au cours des affrontements, sans compter les voitures et les maisons incendiées.

    Un important détachement du Commandement des opérations de Bagdad s'est rendu dans la région pour tenter de contrôler la situation. L'agence de presse "Nas" a rapporté qu'environ 70 véhicules militaires se dirigeaient vers la zone d'Al-Hussainiyah.

    Vidéo des affrontements

  • Irak : Trois roquettes s'abattent sur la Zone verte à Bagdad

    Imprimer

    Trois roquettes Katyusha se sont abattues à 23H58, dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 août dans la Zone verte de la capitale irakienne Bagdad, une zone très protégée car elle abrite des bâtiments gouvernementaux et diplomatiques, et notamment l'ambassade américaine qui était vraisemblablement la cible principale.

    Dans un communiqué, elle a précisé que les roquettes ont été lancées depuis le quartier d'Al-Baiji, à l'ouest de la capital, et qu'elles n'ont pas causé de dégâts importants.

    EgdrI-3XsAA0T8B.jpeg