Mali : 4 soldats maliens tués et 36 ''terroristes'' mis hors de combat

Imprimer

Quatre soldats maliens ont été tués et quatre autres blessés dans des attaques ainsi que trente-six ''terroristes'' neutralisés dans la région de Mopti dans la période du 15 au 21 septembre 2022, a indiqué jeudi soir 22 septembre l’armée malienne.

Par voie de communiqué, le colonel Souleymane Dembelé Directeur de l'Information et des Relations publiques des Armées (Dirpa) a déclaré : « Depuis le 20 septembre 2022, des actions aéroportées [étaient] en cours dans le secteur de Sama-Sosso contre les terroristes responsables d'abus contre les populations civiles dans le secteur de Timissa. Le bilan actualisé est de 7 terroristes neutralisés et 7 suspects libérés après enquêtes ».

« Le 21 septembre 2022, le terroriste Oumar Barry de Konna recherché et auteur des poses d'EEI (Engins explosifs improvisés), des assassinats dans le secteur de Fatoma et un de ses complices ont été neutralisés sur l'axe de fabrication d'EEI et des objets divers récupérés », explique la même source.

Le colonel Dembelé a souligné que « dans la nuit du 15 au 16 septembre 2022, les FAMa ont mené une reconnaissance offensive dans le village de Gouni-Habé, situé à 31 km au Nord-Est de Sofara, suite aux renseignements faisant état d'une présence des combattants terroristes. Les FAMa avaient été victimes la veille d'un incident EEI faisant quatre morts et deux blessés. Sept terroristes armés d'AK-47 conduisant une centaines de bœufs volés ont été neutralisés après de violents combats ».

La même source note que « les FAMa ont ensuite réagi à une embuscade tendue par les terroristes dans le même secteur aux abords du village de Gouni-Habé avec la neutralisation de 20 terroristes, la récupération de plusieurs armes, munitions et des composants pour EEI de même que la destruction d'un drone terroriste ».

« Le 15 septembre 2022, une mission d'escorte FAMa, en partance pour Sofara, a fait l'objet d'un EEI survenu au niveau du village de Djofologo, cercle de Markala avec un bilan de 2 militaires blessés, 1 véhicule endommagé et 9 suspects appréhendés mis à la disposition de la prévôté et la récupération de divers matériels », poursuit-il.

Les commentaires sont fermés.