Iran : Les protestations se multiplient après la mort de Mahsa Amini, 22 ans par la police des moeurs

Imprimer

Des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont eu lieu dans de nombreuses villes iraniennes. Les manifestants sont descendus dans la rue après la mort de Mahsa Amini, 22 ans, qui a été battue à mort par la police.

La jeune fille a été enterrée à Sakaz et ses funérailles se sont transformées en une manifestation de l'opposition. Les femmes qui y participaient ont enlevé avec défi leur hijab - foulard, dont le port est obligatoire pour les femmes iraniennes. Les manifestants ont alors commencé à jeter des pierres sur les portraits du guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei. Des dizaines de personnes ont été blessées, certaines ont été tuées.

Les autorités, essayant d'arrêter le mouvement de protestation, ont déconnecté Sakaz d'Internet. Mais cela n'a servi à rien. Des manifestations ont eu lieu à Senandej, Mashhad et dans d'autres villes. Ils ont atteint Téhéran.

Dans la capitale, les manifestants ont défilé le long de la rue la plus longue de la ville et de tout le Moyen-Orient - Wali Asr, jusqu'à ce que la police leur bloque le passage. Des canons à eau ont été utilisés. Les affrontements ont eu lieu sur le territoire de l'Université polytechnique de Téhéran.

Amini et sa famille étaient venus à Téhéran pour une visite. La raison de son arrestation était le "mauvais" port du hijab. Les responsables du régime affirment qu'au cours d'une conférence sur la rééducation, elle a eu une crise cardiaque et qu'une ambulance a été immédiatement appelée pour l'emmener à l'hôpital.

Cependant, les proches de Mahsa et les militants des droits humains sont convaincus qu'elle a été torturée. Selon eux, elle a perdu connaissance après avoir été battue dans une fourgonnette de la police des moeurs. Les militants des droits de l'homme ont également constaté une forte augmentation de l'activité de la police des mœurs ces derniers mois.

Commentaires

  • Le bel islam est un leurre à carpe.....

Les commentaires sont fermés.