Mali : 7 civils tués à Assaylal dans la région de Ménaka

Imprimer

(Photo d'archive de la Menaka)

Au moins sept civils ont été tués, vendredi 12 août 2022, dans la localité d'Assaylal région de Ménaka dans le nord du Mali par des hommes armés affiliés à l'Etat islamique a déclaré, samedi la communauté Touareg Idaksahak dans un communiqué.

"La communauté Idaksahak informe l'opinion nationale et internationale qu'hier 12 août 2022 des terroristes affiliés à l'Etat islamique ont fait irruption dans la localité d'Assaylal (région de Ménaka) tuant sept personnes civiles et emportant leurs bétails", a indiqué la même source dans un communiqué.

En outre, la communauté Idaksahak attire une nième fois l'attention des autorités Maliennes, des mouvements signataires de l'accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d'Alger et de tous les partenaires du pays, sur les massacres commis à l'encontre des civils dans cette partie du pays dans un silence incompréhensible.

Toutefois, elle appelle le Gouvernement et les mouvements signataires, ainsi que tous les partenaires du Mali, à protéger les populations victimes de massacres de masse.

La communauté Touareg Idaksahak avait annoncé, le 10 août courant, que plus d'une douzaine de civils ont été froidement assassinés par des hommes armés "appartenant à l'Etat islamique" entre le 7 et 8 août, dans le Nord-Est de Ménaka.

La région de Ménaka est confrontée, depuis le 3 mars dernier, à des attaques terroristes attribuées aux hommes armés appartenant à l'Etat islamique  au Grand Sahara (EIGS).

Les commentaires sont fermés.