Ukraine : L'armée de l'air russe frappe dans la nuit la région d'Odessa - Au moins 21 morts

Imprimer

Le commandement opérationnel "Sud" des forces armées ukrainiennes rapporte que dans la nuit du 3O juin au 1er juillet, trois missiles ont été tirés sur la région d'Odessa par des bombardiers russes Tu-22 depuis la mer Noire.

À la suite de la frappe aérienne sur le district de Belgorod-Dnestrovsky de la région d'Odessa, un immeuble résidentiel  de 9 étages dans le village balnéaire de Sergeevka et deux centres de loisirs ont été touchés.

Au moment de la publication de ce message, les corps de 21 morts ont été retrouvés, dont, selon diverses sources, un ou deux enfants. 38 personnes ont été blessées, dont six enfants. Les travaux de recherche et de sauvetage se poursuivent.

Le bureau du procureur général d'Ukraine rapporte: il a été établi de manière fiable qu'un garçon de 10 ans est décédé, deux enfants - 4 et 17 ans - ont été blessés. Des informations sur d'autres victimes mineures de ce bombardement seront précisées.

Les autorités ukrainiennes accusent la Fédération de Russie d'un nouveau crime de guerre. Pour le cinquième mois, l'armée russe a mené des frappes de missiles et de bombes non seulement sur des installations militaires ukrainiennes, mais aussi sur des infrastructures civiles et des bâtiments résidentiels.

Rappelons que les missiles Kh-22 ont également été utilisés par des bombardiers russes lors de la frappe sur Krementchouk. Le ministère russe de la Défense a affirmé que la cible était  des armes occidentales sur le territoire d'une usine de machines routières. Mais cette information n'a pas été confirmée. L'un des missiles a détruit le centre commercial et de divertissement Amstor, ce qui a entraîné la mort de dizaines de civils.

Dans les rapports du ministère de la Défense de la Fédération de Russie , les missiles de croisière Kh-22 sont qualifiés de "haute précision". Mais ces affirmations sont erronées car les missiles de ce type, adoptés par l'armée soviétique dans les années 60 du siècle dernier, sont connus pour leur faible précision. Ils ont essayé de modifier les missiles Kh-22, principalement dans les années 70 (pas toujours avec succès).

Les commentaires sont fermés.