Syrie : L'armée syrienne tue plusieurs jihadistes de l'Etat islamique et détruit leurs véhicules au sud de Raqqa

Imprimer

L'armée arabe syrienne (AAS) a infligé de lourdes pertes à l'Etat islamique dans le sud de la province de Raqqa, ont rapporté des sources pro-gouvernementales syriennes le 25 juin.

L'armée a lancé une opération de ratissage à grande échelle dans le sud de la province de Raqqa le 24 juin avec le soutien des forces aérospatiales russes. La 17e  division, la 25e  division des forces de mission spéciale et le 5e  corps  participent à l'opération, qui se déroule principalement dans la périphérie de la ville de Resafa et sur le jébel al-Bishri.

Le tout premier jour de l'opération, les avions de combat russes ont effectué plus de 50 frappes aériennes sur les positions de l'Etat islamique et leurs repaires en soutien aux troupes de l'AAS.

Selon les sources pro-gouvernementales, l'AAS a jusqu'à présent mis hors de combat au moins neuf combattants de l'Etat islamique. Plusieurs véhicules et armes lourdes des jihadistes ont également été détruits.

L'opération a été lancée en réponse à l'embuscade du 20 juin menée dans le centre de la Syrie  par  l'Etat islamique, qui a coûté la vie à 11 militaires de l'AAS et à deux civils qui voyageaient de Raqqa à Homs.

La réponse rapide de l'AAS et de ses alliés a apparemment pris par surprise les membres de l'Etat islamique dans le sud de la province de Raqqa. Les jihadistes n'ont pas eu le temps de fuir vers des régions reculées de la région centrale avant l'opération.

L'opération forcera probablement les combattants de l'Etat islamique à se retirer du sud de la province de Raqqa. Cependant, cela ne mettra pas fin aux actions du groupe islamique.

Les commentaires sont fermés.