Israël : Attaque terroriste à l'entrée d'Ariel. Un Israélien tué -  les terroristes ont pris la fuite

Imprimer

Vendredi 29 avril à 23h19, près de l'entrée ouest de la ville d'Ariel, un homme a été grièvement blessé par balle. Malheureusement, les ambulanciers ont été contraints de déclarer le décès du blessé, un soldat d'une vingtaine d'années.

Après 40 minutes, le service de presse de Tsahal a signalé qu'il s'agissait d'une attaque terroriste. Deux terroristes sont arrivés à l'entrée d'Ariel en voiture. L'un d'eux a tiré sur le garde du poste de contrôle, l'autre est sorti de la voiture et a tenté de frapper un autre garde avec un couteau. Ensuite, les deux terroristes sont montés dans la voiture et ont quitté les lieux de l'attaque.

On apprendra, un peu plus tard, que le militaire décédé avait protégé de son corps une soldate qui se trouvait à côté de lui et qui s'est avérée être sa petite amie. La jeune femme n'a pas été atteinte par les tirs.

On suppose qu'ils auraient pu se rendre au village de Salfit. Les soldats de Tsahal les recherchent. Le bataillon de reconnaissance de terrain du 636e Nitzan, des combattants de Sayeret Tsankhanim et d'autres forces spéciales sont impliqués dans l'opération. La zone où les terroristes pourraient se cacher est bloquée par les militaires.

L'aile militante du Fatah revendique l'attaque d'Ariel
Les Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, branche militaire du Fatah de l'Autorité palestinienne (AP), ont revendiqué l'attaque d'Ariel, au cours de laquelle un agent de sécurité de 20 ans a été tué.

Le service de presse de Tsahal a déclaré que la chasse des terroristes est en cours. Les médias arabes ont fait état d'escarmouches menées par des unités de Tsahal avec des militants dans plusieurs endroits de Cisjordanie.

Chasse-à l'homme pour retrouver les terroristes
Les autorités israéliennes pensent que les terroristes ont pris la fuite vers le village de Salfit. 

Les images d'une vidéo prise par des caméras de surveillance ont montré que les terroristes sont arrivés dans une voiture dont les plaques d'immatriculation ne correspondaient pas au type de véhicule. Cela signifie que les plaques d'immatriculation ont été volées ou transférées illégalement sur cette voiture depuis un autre véhicule.

Selon les rapports, la plaque d'immatriculation correspond à une MVP Mazda alors que les terroristes sont arrivés dans un véhicule Suzuki.

Les médias palestiniens ont rapporté que la voiture des terroristes avait été retrouvée incendiée dans les environs de Salfit.

La brigade des forces spéciales des Commandos, le bataillon de reconnaissance de terrain du 636e Nitzan, les combattants de Sayeret Tsankhanim et d'autres unités ont été déployés d'urgence dans la zone de l'attaque terroriste. 

De plus, des unités de l'YSAM et des combattants du MAGAV ont encerclé le village de Salfit, procédant à des contrôles à l'entrée et à la sortie de celui-ci. En outre, les forces de la police des frontières de Cisjordanie ont opéré sur le territoire de la brigade régionale Menashe. un suspect  a été arrêté, des armes et des munitions ont été retrouvées. Un autre suspect a été arrêté par des combattants de l'unité Duvdevan dans le camp de réfugiés palestiniens de Balata.

FRm0V-FXIAAVjqp.jpegLes forces de Tsahal et du YAMAM ont arrêté les deux terroristes qui ont perpétré l'attaque terroriste à l'entrée d'Ariel
Dans le village de Karawat Bnei Hasan, à proximité de Salfit, sur le territoire de la brigade régionale "Ephraim", les deux terroristes armés (armes en photos) qui ont perpétré l'ttaque terroriste à l'entrée d'Ariel ont été arrêtés par les forces spéciales de Tsahal et de la police des frontières ( YAMAM).

Les terroristes n'ont opposé aucune résistance. Ils ont été remis pour interrogatoire au Service général de sécurité (SHABAK).

Le directeur général de la police, Yaakov Shabtai, a déclaré que la capture des terroristes et de leurs armes a été rendue possible grâce aux actions professionnelles et décisives des combattants du YAMAM et de Tsahal.

Commentaires

  • Cisjordanie: un couple israélien entre en voiture à Qalqilya et se fait agresser par des Palestiniens i24NEWS30 avril 2022, 15:08dernière modification 30 avril 2022, 17:29
    2 min
    Le couple était venu faire du shopping dans la ville palestinienne

    Un couple israélien est entré à Qalqilya en Cisjordanie samedi et a été victime d'une agression. Les suspects palestiniens ont pulvérisé du gaz poivré et sorti le couple de force hors du véhicule, puis se sont enfuis.

    Des effectifs de police se sont ensuite rendus sur place pour leur venir en aide. Une enquête préliminaire a révélé que le couple israélien était entré à Qalqilya pour faire du shopping.

    Au cours de l'incident, la femme a été blessée et évacuée à l'hôpital dans un état léger.

    "La police israélienne réitère que l'entrée dans la zone A de Cisjordanie est interdite par la loi et constitue un danger", a-t-il été rapporté.

    "De nombreux Israéliens qui entrent dans ces zones pour faire du shopping, des courses, réparer leurs voitures, dîner dans des restaurants et des cafés sont victimes d'attaques, de vols, de menaces et miraculeusement secourus par les forces de sécurité. Evitez d'entrer dans ces zones," a déclaré la police.

    La nuit dernière, un garde israélien a été tué par balle lors d'un attentat mené près de l'implantation d'Ariel en Cisjordanie. Les deux terroristes sont toujours en fuite.

  • @FRENKEL

    Voici l’arrestation des terroristes auteurs de l’attentat d’Ariel - comme le confirme Jean René Belliard :

    https://www.jforum.fr/voici-larrestation-des-terroristes-auteurs-de-lattentat-dariel.html?utm_source=activetrail&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter%20du%2001-05-2022

Les commentaires sont fermés.