Liban : Des Casques bleus de l'ONU attaqués dans le sud

Imprimer

Les troupes irlandaises servant au sein du contingent de l'ONU (FINU) dans le sud du Liban ont été attaquées par des habitants du village de Shakra à proximité de Bint Jbeil. Une patrouille de l'armée libanaise est intervenue pour dégager les casques bleus.

Selon les témoignages, les « casques bleus », arrivés dans le village, auraient commencé à photographier divers objectifs. Les habitants n'ont pas aimé. Ils ont encerclé la voiture et commencé à jeter des pierres. Certains habitants sont montés sur le véhicule.

Le commandement de la FINUL a condamné l'ingérence dans les activités des soldats de la paix, dont le mandat a été déterminé par le Conseil de sécurité de l'ONU. Le communiqué appelle les autorités libanaises à identifier les responsables et à les traduire en justice.

L'incident a eu lieu un jour après la visite au Liban du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres. Il a appelé les forces politiques à s'unir pour surmonter la crise et a qualifié le Hezbollah de principal problème du pays, l'exhortant à se désarmer et à devenir un parti politique ordinaire.

Les commentaires sont fermés.