Irak : Quatre civils tués par l'explosion d'une moto piégéeà Bassorah

Imprimer

Au moins quatre civils ont été tués et quatre autres blessés, mardi 7 décembre 2021, par l'explosion d'une moto piégée près de l'hôpital "Joumhouriya" dans le centre de Bassora, grande ville du sud de l'Irak, ont annoncé les forces de sécurité dans un communiqué.

Evoquant "l'explosion d'une moto", le communiqué indique que "quatre citoyens ont été tués et quatre autres blessés, tandis que deux véhicules se trouvant près de la moto ont pris feu". L'explosion n'a pas été revendiquée dans l'immédiat. Elle a eu lieu à un carrefour du centre de Bassora, près d'un hôpital et d'un marché populaire.

Un engin de fabrication iranienne aurait été utilisé pour l'attentat qui ciblait un officier du renseignement irakien qui travaillait sur le dossier des « escadrons de la mort » soutenus par l'Iran. Des sources ont indiqué que "les résultats préliminaires de l'enquête ont montré que les engins explosifs qui ont explosé sont les mêmes que ceux utilisés pour frapper les forces américaines".

Ces dernières années, la ville de Bassora avait pourtant été relativement épargnée par les attaques terroristes. 

Lien permanent Catégories : Bassorah, IRAK 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.