Irak : Quatre combattants kurdes tués dans une attaque imputée à l'Etat islamique (Daech)

Imprimer

Quatre combattants kurdes ont été tués et cinq autres blessés lors d'une attaque imputée à l'Etat islamique (Daech) dans le nord de l'Irak, troisième attaque du genre en moins de deux semaines, a annoncé lundi 6 décembre 2021 une source sécuritaire.

L'attaque tard dimanche soir a fait "des morts et des blessés" dans les rangs des peshmergas, les forces armées du Kurdistan irakien, ont rapporté ces forces dans un communiqué, sans fournir de bilan précis mais accusant "les terroristes de Daech". L'attaque a fait "quatre morts, dont un officier du grade de capitaine et cinq blessés", selon une source de sécurité s'exprimant sous anonymat. Les jihadistes ont pris pour cible un avant-poste des peshmergas près du village de Qara Salem, au nord de Kirkouk.

Fin novembre, cinq peshmergas avaient été tués dans une attaque à la bombe revendiquée par l'Etat islamique. Jeudi, les jihadistes ont encore revendiqué une attaque au sud d'Erbil ayant tué trois civils et neuf combattants peshmergas. Au lendemain de cette attaque, une réunion des peshmergas et des forces de sécurité de Bagdad avait eu lieu. Les participants s'étaient mis d'accord sur "une coordination sur le terrain", avec des frappes aériennes menées par l'armée fédérale. 

 

Les commentaires sont fermés.