Syrie..Deux explosions secouent la base américaine d'Al-Tanf

Imprimer

Dimanche 5 décembre 2021, deux violentes explosions ont secoué la base des forces américaines d'al-Natf située dans le triangle frontalier entre la Syrie, l'Irak et la Jordanie.

L'agence de presse syrienne SANA a indiqué que plusieurs explosions avaient été entendues à l'intérieur de la base des forces américaines dans la région d'Al-Tanf, dans l'est de la province de Homs. 

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a rapporté : « Deux explosions ont secoué la zone 55 située dans le triangle frontalier entre la Syrie, l'Irak et la Jordanie au sein de la Badia (désert) syrienne, où se trouve la base militaire de la coalition internationale à Al-Tanf.

Selon les informations de "l'observatoire", "un hélicoptère de la coalition a survolé ce matin dans l'espace aérien de la zone, à la suite de quoi une première explosion d'intensité moyenne a secoué la zone, suivie d'une autre explosion violente et sévère".

L'observatoire a poursuivi : « Jusqu'à présent, aucune information n'est disponible sur la nature des deux explosions, qu'elles aient été causées par des exercices militaires de la coalition ou le lancement de missiles depuis la base, ou causées par le ciblage de la base.

Le 24 novembre, l'observatoire a documenté que les forces américaines stationnées à la base d'Al-Tanf avaient tiré 4 missiles à longue portée depuis l'intérieur de la base vers l'ouest.

Il a confirmé à l'époque que les missiles tombaient dans les zones d'influence des milices iraniennes dans le désert de la région, mais le large cordon de sécurité et la mobilisation des milices avaient empêché de connaître les résultats de l'opération.

Il est à noter que la base américaine d'Al-Tanf, qui abrite des centaines de membres des forces américaines, a été attaquée en octobre 2021 par des drones.

 

Les commentaires sont fermés.