Syrie : L'Armée turque pilonne les positions des Forces Démocratiques Syriennes (FDS)

Imprimer

Vendredi 3 décembre, de violents affrontements ont éclaté entre les forces turques et les Kurdes des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans le nord de la province syrienne de Raqqa.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme b(OSDH), des rebelles syriens soutenus par la Turquie ont lancé une attaque contre plusieurs positions des FDS près du village de Saida, situé à l'ouest de la ville d'Ain Issa, le long de l'autoroute stratégique M4.

L'attaque a coïncidé avec de violents bombardements turcs à la périphérie de Saïda et plusieurs positions sur l'autoroute M4. L'armée turque annonce que ses forces spéciales ont mis hors de combat 5 combattants kurdes.

L'armée arabe syrienne (AAS) et la police militaire russe, qui maintiennent un réseau de positions dans la région, ne sont pas intervenues.

L'attaque turque contre Saïda semble limitée. Les forces turques ont peut-être lancé l'attaque afin de tester les défenses des FDS dans la région.

Selon plusieurs rapports récents, l'armée turque et ses alliés syriens se préparent à lancer une opération à grande échelle contre les FDS dans différentes parties du nord et du nord-est de la Syrie. Ain Issa serait parmi les cibles de l'opération.

Les commentaires sont fermés.